Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse
http://sjclunyfrancesuisse.fr/Recollection-des-amis-de-Faches
      Récollection des amis de Faches

Récollection des amis de Faches

En ce début du mois de septembre 2017, une trentaine d’amis d’Anne Marie Javouhey du Nord ont pris le temps d’une halte spirituelle pour s’arrêter, se retrouver, reprendre souffle, approfondir leur foi, sous le regard bienveillant de la bienheureuse Anne-Marie Javouhey.


Une rencontre spirituelle animée par le Père Bernard Podvin, qui a proposé deux temps forts.

Relecture du passage de l’Évangile de Saint Jean, au chapitre 21, versets 1 à 14, "Apparition de Jésus à ses disciples au bord du lac de Tibériade".

Prendre le temps d’une lecture paisible et approfondie, en goûtant chaque mot :" Jésus se manifesta... cette nuit là... rien... à droite... Simon Pierre... se jeta à l’eau... poissons... une centaine de mètres... apportez... troisième fois..."
Nous avons pris conscience plus intensément qu’il faut savoir s’arrêter, prendre le temps d’être avec Jésus Christ au cours de la lecture de l’Évangile... être croyant, c’est à dire "celui que Jésus aime", nous en Lui et Lui en nous.
Ce filet plein de poisson..., ce feu de braises... La bienheureuse Anne Marie avait pleinement conscience de tous ces hommes et de ces femmes à aimer, a accueillir, à faire grandir, à réchauffer, à qui se donner totalement par amour et d’accorder au Seigneur une confiance absolue.

Un temps personnel nous a été proposé, puis un échange : "Par quel mot de cet Évangile suis-j interpellé ?"

Aller de l’avant avec Jésus ; c’est à nous de jeter les filets !

"Quelle est la volonté de Dieu sur moi ?", "Vers quelle rive vais-je lancer mon filet ?", "Vais-je savoir prendre du temps pour aller vers les autres ?"
Ce feu de braise, il suffit de si peu... un sourire... une parole... un geste d’amitié...
C’est à nous de jeter le filet, de faire cet effort avec l’aide du Seigneur. Ce que Dieu donne est solide, le filet ne se déchire pas !

La Bienheureuse a pris son temps ; ne lui fallait t’il pas de longs mois pour traverser l’atlantique ? Elle a osé... Son énergie vient de sa prière ; elle a osé la confiance, l’abandon à Dieu... sa Sainte Volonté.

"Patience, le Seigneur vient se servir de moi. Est-ce que je sais reconnaître, à cet appel à aller toujours plus loin, combien le Seigneur me dit qu’il m’aime ? Comment la Providence me conduit ?..."

C’est au cours de l’Eucharistie que chacun, chacune, a donné sa réponse au Seigneur. Et c’est avec un message personnel d’Anne Marie Javouhey, que nous avons emporté, que s’est clôturé cette belle journée vécue dans l’amitié.

Merci Mgr Podvin, merci à chacun et chacune !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Dans la Province

Documents joints

Les communautés


Agenda
décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

newsletter