Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse
http://sjclunyfrancesuisse.fr/Le-nombre-de-nos-annees-107-pour
      Le nombre de nos années... 108 pour les plus vigoureuses !

Le nombre de nos années... 108 pour les plus vigoureuses !

108, 103, 101... en additionnant le tout, cela nous donne 312, le nombre d’années vécues par les trois doyennes de la communauté de Cluny. En ajoutant nos deux futures centenaires, le nombre d’années atteindra bientôt 512 !


La communauté de Cluny tient à vous présenter ses trésors...

Tout d’abord, Sr Françoise Le Mogne, née le 19 janvier 1907, elle aura bientôt 108 ans ; elle est la doyenne de la Congrégation !

Originaire de Ploumoguer, dans le Finistère, elle a fait profession le 7 septembre 1933, à l’âge de 26 ans. Infirmière, Sr Françoise a passé quelques 35 années au service des personnes âgées de l’hospice de St Jean de Losne, en côte d’or, (de 1934 à 1950 puis de 1957 à 1976), 7 années au sanatorium de l’Acarouany, en Guyane (1950 à 1957).
A 69 ans, en 1976, c’est la maison de repos de Chabeuil qui l’accueille, elle est au service des dames et sœurs aînées qui demeurent dans cette maison. Elle visite aussi les malades de l’hôpital tout proche et rend des services communautaires. C’est en janvier 1999 qu’elle se retire dans notre maison de Cluny, à 92 ans... un peu de repos bien mérité !
Son petit secret de longévité : elle adore les crêpes... bretonne bien sûr, cela va sans dire !!!

En respectant le rang d’âge, nous vous présentons Sr Jean Zipper, née le 10 septembre 1911, 103 ans.

Née à Kintzheim, dans le Bas Rhin, notre solide alsacienne a fait profession 8 septembre 1931, à 20 ans. De suite, elle part pour Pondichéry, en Inde, où elle restera 53 années. Enseignante, elle garde contact avec ses anciennes élèves et entretien avec elles, aujourd’hui encore, ne nombreuses relations.Elle qui à regret son cher Pondichéry en 1984 et reçoit son obédience pour Marseille, à la communauté du collège, où elle rend de nombreux services.
En 1986 elle arrive à Cluny, d’abord à la communauté de l’école du Sacré Cœur ; à 75 ans, toujours bon pied bon œil, elle rend quelques services, s’occupe de la bibliothèque et de l’accueil. En 2004, elle entre dans la maison de sœurs aînées. Sa vie de prière se fait plus intense pour tous ceux qu’elle a connu et qui continuent à lui témoigner leur affection.

Voici à présent Sr Marie Joseph Heiligenstein, née le 30 janvier 1913, 101 ans dans 4 mois.

Elle est également alsacienne, née à Wittelsheim, dans le Haut Rhin et a fait profession le 14 mars 1933, à l’âge de 20 ans. Envoyée des ses premiers vœux en Haïti, elle y restera jusqu’en 1991... 58 années au service des malade comme infirmière, dans les hôpitaux des Gonaïves et de Saint Marc, au dispensaire de Jacmel, dans les écoles de Hinche et Saint Martin. En 1991, elle revient en France, elle a 78 ans. Après un passage à Chabeuil, elle arrive à Cluny en 1998. Sr Marie Joseph est paisible et toujours heureuse des soins qui lui sont prodigués... sa plus grande joie : avoir des nouvelles d’Haïti-chéri !

Passons aux benjamines, Sr Thérèse Malpièce, née le 03 décembre 1914, 100 ans dans trois mois.

Sr Thérèse est née à Roberval, dans l’Oise. Elle a fait profession le 17 mars 1938, à l’âge de 24 ans. Infirmière puis surveillante de service, elle est envoyée en mission dans divers hôpitaux et cliniques en France ; Centre psychothérapique de Saint Yon à Saint Etienne de Rouvray (de 1938 à 1943), Clinique Saint Joseph à Senlis (de 1943 à 1947), Hôpital Gouïn à Clichy (de 1947 à 1953), Hôpital de Tournan (de 1953 à 1958), Clinique Chirurgicale Péan à Paris (de 1958 à 1972). Après un passage par Chabeuil, elle arrive à Saint Marcel en 1999, ou sa "retraite active" se transforme peu à peu en "retraite-repos". Sa santé l’oblige à venir à l’infirmerie de Cluny en mars 2012.

Enfin la "petite dernière", Sr Gabrielle Philipps, née le 19 février 1915, 100 ans dans quelques mois.

Encore une alsacienne ! Sr Gabrielle est née à Lembach, dans le Bas Rhin et a fait profession le 19 mars 1936, à 21 ans.Elle part pour Conakry, en Guinée, où elle passera 6 années ; elle est enseignante dans les écoles et œuvres pour enfants. A la suite de soucis de santé, elle rentre en France en 1942 et part pour Limoux, puis Caunes-Minervois, La Bastide, ou elle se consacre aux œuvres paroissiales.En 1978, elle reçoit son obédience pour Lyon, au foyer pour étudiantes, et y restera 8 ans. C’est en 1986 qu’elle rejoint Cluny ; l’école du Sacré Cœur tout d’abord, où elle rend de nombreux services, accueil, aumônerie de la santé, elle aussi participe aux colonies de vacances organisées pour les enfants. Puis, la fermeture de la communauté de "Cluny-Ecole" la conduit à la communauté de "Cluny-retraite", où elle arrive en 2005. A 90 ans passés, "elle rend visite aux personnes âgées !", nous dit-elle. A présent, l’heure de la retraite a sonné et Sr Gabrielle se repose à l’infirmerie de la maison !

Que de belles figures !

Merci, Seigneur, pour nos cinq centenaires ! Comme le dit le psaume " Vieillissant, il fructifie encore, il garde sa sève et sa verdeur." Les mémoires font peu à peu défaut, mais le cœur est toujours tourné vers l’essentiel : la prière, la mission, la vie !
Que leur souhaiter ? longue et belle vie... car elles n’ont pas fini de nous étonner !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Dans la Province

Documents joints

Les communautés


Agenda
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

newsletter