Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse
http://sjclunyfrancesuisse.fr/Commemoration-de-l-abolition-de-l
      Commémoration de l’abolition de l’esclavage

Commémoration de l’abolition de l’esclavage

Mardi 10 Juin 2014, comme habituellement depuis maintenant 6 ans, les jeunes du Lycée du Val de Saône Anne-Marie Javouhey se sont retrouvés dans la grange pour faire mémoire de l’abolition de l’esclavage.


Sr Agnès Thévenin animait cette rencontre annuelle.

Cette année l’idée force était de faire contraster les conditions de vie difficiles des esclaves avec toutes les belles choses mises en place pour faire avancer l’abolition. C’est ainsi que 4 jeunes ont lu à deux voix, lentement et solennellement, des textes faisant mémoire de cela.
Après chaque lecture, quelques passages forts étaient repris et un silence d’intériorisation faisait suite.
On a bien sûr évoqué la figure d’Anne-Marie Javouhey, active dans la préparation à la liberté des esclaves.

Puis, le Maire de Chamblanc, présent à cette célébration, a « barré » les images représentant l’esclavage.
Mr Bez, membre de l’association « sur la route des libertés de Chamblanc à Mana » a lu le décret d’abolition de 1848, puis trois bougies ont été allumées pour signifier la liberté. Un dernier temps d’intériorisation fut proposé.

Les adultes, une fois encore, ont été frappés par la capacité des jeunes à passer du « tout bruit » au silence…
Ils semblaient manifestement touchés.

Ces « traditions de temps forts » dans les établissements peuvent vite devenir des points de repères pour les jeunes…

Je fais aujourd’hui un rève...

Je rêve qu‘un jour, sur les rouges collines de Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.(…)

Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans un pays où on ne les jugera pas à la couleur de leur peau, mais à leur caractère.

Je rêve qu’un jour, même en Alabama, (…) les petits garçons noirs et les petites filles noires, les petits garçons blancs et les petites filles blanches, pourront tous se prendre par la main, comme frères et sœurs.

"Je fais aujourd’hui un rêve !”
Martin Luther King, "I have a dream," 28 août 1963 (États-Unis)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Dans la Province

Documents joints

Les communautés


Agenda
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

newsletter