Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
http://sjclunyfrancesuisse.fr/Joie-de-la-rencontre-2-fevrier-a-St-Aignan-Morbihan
      Joie de la rencontre à Saint Aignan (Morbihan)

Joie de la rencontre à Saint Aignan (Morbihan)

Saint Aignan est l’une des 5 paroisses du secteur de Cléguérec (commune où est implantée la communauté des sœurs de St Joseph de Cluny). Le Père Claude Quéro, est le pasteur des 5 paroisses (Cléguérec, Sainte Brigitte, Saint Aignan, Séglien, Silfiac). Le manque de prêtres, comme dans beaucoup de paroisses, nous a contraint à un planning de messes, qui permet de célébrer l’Eucharistie dans trois paroisses chaque week-end.


En ce samedi 2 février 2019, à 18h, double fête dans notre petite église de Saint Aignan : la Présentation du Seigneur « Lumière des nations » et la journée mondiale de la vie consacrée.

Une liturgie, pour qu’elle soit belle digne, priante se doit d’être préparée !
- Tout d’abord, eut lieu la rencontre de quelques laïques avec Sr Marie Emmanuel pour établir le déroulement de la célébration : choix des textes et des chants, rôle de chacun (enfants, jeunes, adultes …)
- Puis distribution d’invitations aux enfants catéchisés ou non…
- Enfin, apprentissage et répétitions des chants pour la chorale paroissiale de Saint Aignan à laquelle se joignirent, le 31 janvier, quatre religieuses de Beauregard dont sœur Agnès Marie, l’organiste…

Le samedi 2 février, les enfants et les jeunes (plus nombreux qu’on ne l’espérait) arrivèrent en avance pour répéter ensemble, les lectures, la gestuelle du psaume, les différents déplacements…

A 18 heures, le Célébrant, les enfants, les jeunes et les membres de l’assemblée, tenant une luciole ou un cierge éteint, se retrouvèrent au fond de l’église. « Joyeuse Lumière, Splendeur éternelle du Père, Saint et Bienheureux Jésus-Christ » ! Ce refrain résonna dans le silence recueilli tandis que lucioles et cierges étaient allumés. Le célébrant donna le sens de la célébration de la Lumière : la rencontre du Seigneur avec le peuple des croyants ; comme l’avaient vécue le vieillard Siméon et Anne, la prophétesse au temple de Jérusalem ! Eclairés par l’Esprit Saint, ils avaient reconnu le Seigneur dans le petit enfant. Après la bénédiction des cierges, résonna le magnifique cantique de Siméon : « Maintenant ô maître, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix… car mes yeux ont vu le salut … » Tenant en main les cierges allumés, l’assemblée avança vers l’autel.

La liturgie se poursuivit en impliquant pour les lectures : maman, jeunes, enfants, religieuses.

Des moments forts furent vécus :

- Le psaume 23(24) lu par des enfants avec le refrain « Exultez de joie, peuple de l’univers, jubilez, acclamez votre roi… chantez Alléluia ! » gestué par tous : enfants et jeunes, fut une véritable louange au Seigneur, tant la conviction dans leurs gestes fut grande !
- L’homélie durant laquelle, le célébrant développa les différentes « consécrations » humaines et chrétiennes : celle du mariage, celle des parents envers leurs enfants, celle de notre baptême, celle de la vie religieuse consacrée à une seule personne : le Christ… Aucune consécration ne s’oppose, bien au contraire, elles s’enrichissent entre elles. Qu’à travers l’exemple de vie et de prière des personnes consacrées et des familles chrétiennes, des jeunes entendent l’appel du Seigneur à se consacrer totalement à lui. Cette demande sera portée aussi dans les intentions de prière universelle.
- La procession des offrandes apporta à l’autel le pain, le vin et une corbeille. Cette corbeille contenait les intentions de prière écrites par toutes les sœurs de la communauté. A travers le chant de procession, : « Il est grand le bonheur de donner… », toute l’assemblée s’associait aux religieuses présentes. Elles disaient leur joie d’être consacrées au Seigneur. Tous, nous étions en communion avec elles et avec toutes les personnes consacrées à travers le monde.
- Le Notre Père réunit les enfants autour de l’autel. En se donnant la main, ils récitèrent avec force la prière des « enfants de Dieu ».

La célébration s’acheva par des remerciements bien mérités :
- Au célébrant
- Aux enfants et aux jeunes pour leur présence et leur implication tout au long de la célébration.
- Aux familles qui ont répondu favorablement à l’invitation portée par des catéchistes et des membres des GAP. Ces familles (principalement représentées par des mamans), ont accompagné leurs enfants et participé activement à la célébration. Elles venaient principalement des quartiers de Lintevert, de Locmaria proches de Beauregard et de Saint Aignan.
- Aux religieuses de Beauregard, qui nous ont fait partager un moment fort de prière en cette journée mondiale de la vie consacrée.
- A tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont participé à la préparation et au déroulement de cette belle célébration.
-  Aux membres de l’assemblée venus des différentes paroisses du secteur.
Après la bénédiction finale, un verre de l’amitié fut partagé devant l’autel prolongeant la célébration priante et joyeuse par des échanges chaleureux. Rendez-vous est pris pour le dimanche 2 février 2020, dans l’une des paroisses du secteur !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Dans la Province

Les communautés


Agenda
mars 2019 :

Rien pour ce mois

février 2019 | avril 2019

newsletter