Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
https://sjclunyfrancesuisse.fr/Pensee-pour-le-mois-de-Mai-2021?lang=fr
      Pensée pour le mois de Mai 2021

Pensée pour le mois de Mai 2021

« Faites tout pour l’amour de Dieu ; que la Très Sainte Vierge soit votre modèle dans toutes vos actions ».
L.589, 5 de Paris 12.01.1845 aux Sœurs des Îles Marquises


Plusieurs fois Anne Marie recommande à ses Soeurs : « Priez, priez beaucoup, mettez tout entre les mains de Marie et de Joseph, et puis dormez en paix » comme à la fin de la L.501, 6 écrite à Cayenne le 10.06.1842 et adressée à Soeur Bathilde Laparre à Paris.

« Lorsque vous recevrez cette lettre, je serai en route pour aller où le Seigneur m’appelle pour sa gloire et le salut de tant de malheureux. Dites tous les jours en communauté un Souvenez-vous et Ô Marie conçue sans péché et le reste ».
L.359, 3 de Paris 13.12.1835 à Soeur Émilienne Botton à Cluny

« Enfin après nombre de neuvaines, de supplications, on vient de nous accorder la sainte messe et la réserve...Grâce à Marie conçue sans péché ».
L.326, 1 de Paris, 27.02.1835 à Mr Gondin, curé de Chabeuil

« Je vous prie de me recommander aux prières de toutes nos chères filles de St Yon ; il y en a encore quelques unes qui se souviendront de moi. Je les prie de me faire une neuvaine à Marie conçue sans péché pour demander l’accomplissement de la Sainte Volonté de Dieu dans une grande affaire. »
L.495, 2 de Cayenne, avril 1842, à Mère Théophile Montet à Rouen

« Remercions notre bonne mère Marie et son saint époux, notre père, de toutes les faveurs qu’ils nous accordent. Sommes-nous heureuses ! »
L.665, 1 de Paris, 25.02.1846, à Mère Rosalie Javouhey à Cluny

« Les prophéties n’ont pas menti ; tout s’accomplit ; ce qui reste n’est pas consolant. Marie, notre mère, arrêtera le bras de son divin Fils, nous l’en supplions à genoux et nous espérons de la miséricorde de Dieu qu’il se laissera fléchir. Espérons, ayons confiance ! »
L.813, 1 de Paris, 16.05.1848 à Mère Rosalie Javouhey à Cluny

« Dans ce moment on n’est guère tranquille à Paris ; on croit à une révolution prochaine ; les journaux vous le feront connaître. Cependant j’ai une grande confiance que nous serons sauvés par l’intercession de Marie et par notre bon père Saint Joseph. Prions et travaillons à la gloire de Dieu ; le diable a plus peur que nous. »
L. 995, 7 de Paris 15.03.1850 à Mère Raphaël Montet à Bourbon

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les communautés


Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Site de la Congrégation

Vie religieuse

Vatican News [FR]