Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
https://sjclunyfrancesuisse.fr/Un-projet-innovant-a-Chamblanc?lang=fr
      Un projet innovant à Chamblanc

Un projet innovant à Chamblanc

L’Ecole de Production pour la formation d’agents polyvalents de restauration

Pour offrir une seconde chance à des jeunes en difficulté, l’Atelier d’Anne-Marie est ouvert à Chamblanc.


« Que faites-vous ? »
« J’envoie une photo de mes notes à ma grand-mère. Je n’ai jamais eu 8 sur 10, c’est la première fois ! »

« Il y a un examen en anglais ? »
« Mais oui, car vous pouvez avoir à traiter avec des personnes anglophones »
« Alors je vais me concentrer. »

« Je rêve de partir travailler au Japon et j’ai besoin de bien me former »

Des rêves de jeunes entre 14 et 17 ans ! Jusqu’à hier ils avaient tout lâché. Mais quelqu’un les a mis en contact avec "l’Atelier Anne Marie" et ils sont venus s’inscrire à Chamblanc.

Les débuts étaient durs, car il fallait se lever tôt, être à l’heure pour recevoir le programme de la journée par le Chef, leur Maitre Professionnel. Les jeunes préparent des repas pour 120 enfants et adultes à midi au Lycée de Chamblanc.

Respecter les autres et l’autorité, dépasser la peur du feu, accepter les exigences : être correct dans leurs comportements entre filles et garçons, apprendre à gérer toutes les machines….

Lors du repas, convivial, ils partagent ce qu’ils ont appris, ce qui était bien et ce qu’ils peuvent améliorer. Ils passent par tous les postes : la vaisselle, le service, la préparation, le nettoyage et ranger comme il faut, à tour de rôle. Le Maître doit connaitre les limites de chacun et en même temps les pousser à prendre confiance en eux-mêmes.

Les après-midis, sont dédiés aux cours pour se préparer aux examens après les deux ans de formation. Et pour certains des jeunes, il faut recommencer à la base, car ils n’avaient pas compris et personne ne leur a prêté attention auparavent. Maintenant en petits groupes, avec des enseignants qui prennent en compte leur situation, ils avancent.

« La lutte contre le décrochage constitue un enjeu majeur, au plan humain, social ou économique. En effet, le préjudice psychologique du décrochage est important en termes d’estime de soi, de qualité de vie. La non-valorisation des talents est un gâchis pour la société. Les jeunes sans diplôme se trouvent bien souvent au chômage de longue durée, occupant plus souvent des emplois précaires. Le coût du décrochage pour une personne tout au long de sa vie a été estimé par le cabinet BCG en 2012 à 230 000 euros. ».

Alors comme l’a écrit Anne-Marie Javouhey "Jeune, devient acteur de ta vie" et grâce à son atelier à Chamblanc cela devient réalité.

En savoir +

L’école d’Anne-Marie
25 rue Anne-Marie Javouhey
21250 CHAMBLANC
03 80 20 38 90
http://www.lycee-javouhey.fr/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les communautés


Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Site de la Congrégation

Vie religieuse

Vatican News [FR]