Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
https://sjclunyfrancesuisse.fr/On-m-a-coupe-les-ailes-en-plein-vol?lang=fr
      On m’a coupé les ailes en plein vol

On m’a coupé les ailes en plein vol

Un témoignage plein d’espoir


Toute ma vie a basculé lorsqu’un jour, une rupture d‘anévrisme est venue me frapper de plein fouet. C’était une peau de banane sur ma route.
J‘en voulais au bon Dieu de m‘avoir coupé les ailes en plein vol alors que je travaillais avec les élèves du collège Anne Marie Javouhey à Senlis.

Ma vie a basculé

Toute ma vie a basculé surtout à la fermeture de la communauté. J‘ai été envoyée au fond de l‘Oise Normande à Feuquières. Mes rendez-vous sur Paris étaient très difficiles. Je me voyais au milieu d’un tunnel sans lumière. Mais lorsque sœur Marie-Yvonne, provinciale, est allée voir mon médecin à l’hôpital Henri Mondor de Créteil, répondant à son invitation, la solution a vite été trouvée et le problème résolu. Cette rencontre fraternelle et vraie, a été fructueuse et a permis au médecin de vraiment m‘aider.

Une nouvelle porte s‘ouvrait pour moi.

Sans tarder, avec l‘accord de ma provinciale, elle m‘a introduit dans l‘équipe de l‘aumônerie de l‘hôpital et m‘a orientée vers la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées). J‘ai alors découvert un trésor caché parmi les cadres de la santé - les professeurs, les médecins, les infirmiers, aides soignants - et surtout parmi des malades venus de tous les horizons.

En prenant du recul, j’ai finalement compris que ma rupture d‘anévrisme pouvait devenir une chance, un chemin sacré. Je croyais donner mais j‘engrangeais du diamant et de l‘or auprès des malades.
J‘ai aussi eu la joie de faire un stage de six mois à UEROS (Unité d‘Evaluation de Ré-entraînement et d‘Orientation Socioprofessionnelle). cet organisme sert à favoriser l‘insertion de la personne en situation de handicap. C’était vraiment bien. Les spécialistes m‘ont aidée à accepter mon handicap et aussi à avoir un projet professionnel. Leur bienveillance m’aide à reconstruire ma vie.

Heureux ceux qui luttent pour la réinsertion sociale et professionnelle de ceux qui sont abîmés par des maladies.

Sortie du tunnel

Depuis août 2022, je travaille à temps plein dans un ESAT. (ESAT : Établissement Service d‘Aide par le Travail). Ce sont des établissements médico-sociaux qui ont pour objectif l‘insertion sociale et professionnelle de la personne en situation de handicap.

Les activités qui nous sont proposées sont variées et bien adaptées à chaque situation :
- Conditionnement (emballage, étiquetage, assemblage, scan informatique, capacité de stockage…)
- Entretien des espaces verts (tonte, taille, plantation, ratissage, création de massifs paysagés, débroussaillement…)
- Restauration collective (préparation chaude et froide...)
- Blanchisserie (tri, nettoyage…)
- Peinture en bâtiment ( nettoyage, ponçage, peint...)

Je suis très heureuse et comme le dit Yann Arthus-Bertrand "Il faut se concentrer sur ce qu’il nous reste et non sur ce qu’on a perdu".

Sr Marie-Sabine

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les communautés


Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Site de la Congrégation

Vie religieuse

Vatican News [FR]

  • J'accepte de recevoir 6 fois par an vos informations par email. Désinscription en 1 clic*