Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
https://sjclunyfrancesuisse.fr/Du-6-au-14-juillet-2024-Neuvaine-a-Anne-Marie-Javouhey
      Du 6 au 14 juillet 2024 : Neuvaine à Anne-Marie Javouhey

Du 6 au 14 juillet 2024 : Neuvaine à Anne-Marie Javouhey

Fondatrice de la Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Cluny

"Sa lumière ne s’est pas éteinte dans la nuit...
Elle vit
.


La Bienheureuse Anne-Marie Javouhey est morte le 15 juillet 1851.
Chaque année, les Sœurs de notre Congrégation Saint Joseph de Cluny font une neuvaine en son honneur.
Cette année, nous confions plus particulièrement le Chapitre Général à notre Fondatrice

Premier jour : Le Chapitre Général

Bienheureuse Anne-Marie, au cœur de l’été se tiendra à la Maison Mère le Chapitre Général 2024, évènement majeur destiné à remettre à l’heure de Dieu nos vies consacrées et notre mission, « aventure » à « vivre dans la Foi et l’Espérance ». Aujourd’hui, nous venons te confier le présent et l’avenir de la Congrégation. Inspire aux Capitulantes les décisions qui seront prises et obtiens-nous « un nouvel élan pour l’annonce de l’Évangile, afin d’enflammer le monde avec amour et espérance ».

Anne Marie écrivait : « Mes bien chères filles, il faut se rapporter à l’Esprit-Saint qui vous inspirera mieux que moi ce qui vous sera utile. »

Prions : Bienheureuse Mère, gardez votre famille religieuse dans la voie que vous lui avez tracée, l’amour de la Sainte Volonté de Dieu, le zèle apostolique, l’imitation des vertus cachées de Jésus, Marie, Joseph.
Amen.

Deuxième jour : Vie communautaire : Humilité et charité

Bienheureuse Anne-Marie, tu as voulu des communautés où règnent l’union, le respect, l’entraide. Nous avons besoin que tu nous redises ce que tu attends de nous.

Anne-Marie écrivait : « Mes bien chères filles, qu’il n’y ait jamais de ces petits nuages qui font de la peine. Il faut se pardonner mutuellement tout ce qui pourrait blesser l’amour propre » « Soyons humbles et nous ne serons pas susceptibles. » « Il me serait doux d’apprendre que la paix, l’union la plus parfaite règne parmi vous. »

Prions : Bienheureuse Anne-Marie, tu n’as cessé de nous parler d’union, de charité, de support mutuel, de serviabilité, de disponibilité, d’accueil, comme de vertus indispensables à toute vie fraternelle. Obtiens-nous la grâce de pratiquer ces vertus dans la communauté où nous avons été plantées afin d’y faire fleurir la paix, pour le bonheur de nos sœurs

Troisième jour : Les Défis de la mission : Patience et Paix

Bienheureuse Anne-Marie, le monde est en feu : dans de nombreux pays, la violence, l’insécurité, les émeutes, les kidnappings suscitent l’exode massif des populations vers des régions plus calmes, ce qui pose un défi pour notre mission d’éducation et pour nos œuvres en général.
Une certaine résilience et l’utilisation des technologies modernes nous permettent cependant de travailler en ligne. Que Dieu nous arme de patience pour espérer des lendemains meilleurs.

Anne-Marie écrivait : « Mes bien chères filles, j’ai appris vos peines et les partage... Je n’y vois de ressource que dans votre courage et dans la patience » « Il faut se soumettre à tous les événements et tâcher de les rendre utiles à notre perfection. »

Prions : Bienheureuse Anne-Marie, nous te demandons de prier Dieu avec nous afin qu‘Il procure à tout pays et à tout homme, le bien précieux de la Paix : que la fraternité et la compréhension mutuelle remplacent les guerres, les hostilités ; le détachement des attraits du pouvoir, de l’avoir ; la fin de l’intolérance ; enfin que tout enfant de Dieu, humblement, contribue à créer un monde plus humain, plus fraternel.

Quatrième jour : Ferveur, Pureté d’intention

Bienheureuse Anne-Marie, le jour de notre profession, répondant à l’appel du Seigneur, nous lui avons donné toute notre vie pour faire sa Volonté et servir nos frères. Qu’en est-il aujourd’hui ? Le travail est peut-être entré en compétition avec la prière ! La routine a peut-être supplanté la vie surnaturelle ! Nous avons peut-être recherché notre gloire plutôt que celle de Dieu… Bienheureuse Anne-Marie, ranime en nous la ferveur de notre jeunesse religieuse.

Anne-Marie écrivait : « Je ne saurais trop vous recommander la pureté d’intention dans toutes vos actions » 
« Mes bien chères filles, ne cherchez que Lui dans toutes vos actions ; qu’il soit votre but dans tout ce que vous faites et Il sera votre récompense. » « Pourquoi à l’imitation du grand Saint Bernard ne nous disons-nous pas chaque jour : Pourquoi suis-je venue ici ? … Ai-je cherché à le faire aimer par tous ceux qui m’entourent ? Ai-je travaillé avec zèle pour la gloire de Dieu ? »

Prions : Bienheureuse Anne-Marie, prie pour nous afin que nous revenions de tout notre cœur à notre ferveur première. Demande pour nous la pureté d’intention dans toutes nos actions et dans le service désintéressé de nos frères et sœurs . Que toutes nos actions soient pour la gloire du Seigneur. Prie pour qu’en toute chose, nous cherchions avant tout à faire le Sainte Volonté de Dieu.

Cinquième Jour : Obéissance et Pauvreté

Bienheureuse Anne-Marie, la tendance à l’indépendance inhérente à toute vie humaine, la société de consommation dans laquelle nous sommes plongées rendent difficile la pratique des vœux de pauvreté et d’obéissance. Où donc est passé le don total que nous avons fait de notre personne à Dieu, à la suite du Christ pauvre et obéissant en toute humilité ?

Anne-Marie Javouhey écrivait : « Mes bien chères filles, Les religieuses ne sont heureuses qu’autant qu’elles ont l’amour de la sainte pauvreté. » « Tâchons de plaire à Dieu par une sincère humilité. »

Prions : Bienheureuse Anne-Marie, tu as toujours cherché lumière et force dans le cœur du Christ. Apprends-nous à vivre en communion constante avec lui, afin de faire sans réserve la Volonté du Père
Guide-nous dans cette voie de l’amour qui passe par la pauvreté, le désintéressement, la disponibilité.

Sixième jour : Les Vocations - Prier le Maître de la moisson

Bienheureuse Anne-Marie, sous bien des rapports, le monde semble aller à la dérive. La conscience morale s’est émoussée. La situation est dramatique : une nouvelle évangélisation s’impose. Mais les ouvriers sont peu nombreux. Reviendra-t-il le temps heureux où les jeunes par dizaines venaient te rejoindre pour la grande aventure de la mission ?

Anne-Marie écrivait : « Prions, prions. Le Bon Dieu accorde tout à l’humble prière" « Le Bon Dieu peut et veut faire des miracles selon le degré de confiance que nous avons en Lui. Priez-le instamment qu’Il nous donne des sujets selon son cœur. » « Le Bon Dieu n’abandonnera pas son œuvre. »

Prions : Bienheureuse Anne-Marie, Jésus a dit : « La moisson est abondante, les ouvriers peu nombreux. Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. » . Avec nous, demande au Père d’assurer la relève en suscitant dans le cœur de beaucoup de jeunes le désir de donner leur vie et de s’engager comme missionnaires. Alors, avec sa grâce, nous pourrons maintenir une présence d’Église dans nos communautés établies aux quatre coins du monde. Amen

Septième jour : Paix intérieure

Bienheureuse Anne-Marie, au milieu des tracasseries, des ennuis, des désagréments de la vie, tu as toujours gardé la paix de l’âme, alors qu’un rien arrive à nous troubler, à nous déstabiliser : une parole désobligeante, un oubli, un manque d’attention… Enseigne-nous le secret de la Paix intérieure. Dis-nous comment garder la sérénité en toute circonstance.

Anne-Marie écrivait : « On peut vous contrarier, vous tracasser, tout cela n’est rien ; conservez la paix de l’âme au milieu de tout et vous serez plus heureuse que ceux qui vous tracassent. » « Vous êtes trop facile à alarmer : il faut en prendre et en laisser, croire que chacune fait le mieux qu’elle peut. Notre bon Maître voyait les défauts de ses apôtres, Il ne les a pas corrigés tous : voilà notre Maître » « On ne gagne rien par la défiance. Les soupçons font tant de mal ! Tout ce qui fait de la peine, je le remets entre les mains de Dieu »

Prions  : Bienheureuse Anne-Marie, intercède auprès de Dieu pour nous. Obtiens-nous la grâce de vivre en toute paix et sérénité notre vie de chaque jour. Prie Dieu de nous accorder la sagesse de ne pas nous laisser troubler par les événements, petits ou grands, mais de compter sur sa présence à nos côtés, Lui, le Maître des cœurs, qui ne nous laisse jamais seules. Amen

Huitième jour  : Confiance en Dieu

Bienheureuse Anne-Marie, devant nos impuissances, nos limites, nos chutes, devant les maux de l’humanité nous avons tendance à nous décourager. Toi qui as eu une parfaite confiance en Dieu, conduis-nous sur des chemins d’espérance. Car nous ne cheminons pas seules : dans la barque de nos vies, Jésus est toujours là.

Anne-Marie écrivait :« C’est en Dieu seul qu’il faut espérer » « Ayez confiance en Dieu. Priez-le de vous éclairer. Ne vous découragez jamais. » « Ne perdez pas confiance en Dieu »… « Disons toujours « Que votre volonté soit faite et non la nôtre »

Prions : Bienheureuse Anne-Marie, nous sommes tentées parfois de nous dire : « Dieu nous aurait-il abandonné ? » mais bien vite, nous chassons cette tentation, sûres que notre Père du ciel veille sur nous. Prie pour nous et avec nous afin que nous mettions en Lui seul notre confiance.

9ème jour : Bonheur dans la vie religieuse

Bienheureuse Anne-Marie, nous voici arrivées au terme de notre neuvaine. Pendant ces neuf jours, nous nous sommes mises à ton écoute et tu nous as livré les grandes lois du BONHEUR dans la vie religieuse. Continue du haut du ciel à veiller sur nous pour que nous travaillions chaque jour à devenir des Saintes.

Anne-Marie écrivait : « Que la Paix la plus parfaite règne parmi vous. Ce sera votre bonheur pour le temps et pour l’éternité. » « Tâchez de faire votre bonheur ensemble par votre bon accord » « Que l’Humilité nous rendrait heureuses ! » « Tâchez de Vivre en Paix, c’est le bonheur de la vie. »

Prions  : Bienheureuse Anne-Marie, du haut du ciel, voyiez vos filles du monde entier rassemblées pour rendre grâce au Seigneur.
Merci Seigneur, d’exaucer les prières que nous t’avons adressées pour le bon déroulement du Chapitre Général, pour notre mission éducative, pour la charité dans nos communautés.
Merci pour les nombreuses vocations que tu vas nous envoyer.
Merci d’avoir rallumé la ferveur dans notre âme. Aujourd’hui nous jubilons et rendons grâce à Dieu de tout notre cœur. Aide-nous à progresser dans l’union à Dieu, l’accomplissement de Sa Volonté, l’humilité et l’esprit de pauvreté. Amen

Bienheureuse Anne-Marie Javouhey priez pour nous

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les communautés


Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

Site de la Congrégation

Vie religieuse

Vatican News [FR]

  • J'accepte de recevoir 6 fois par an vos informations par email. Désinscription en 1 clic*