Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
http://sjclunyfrancesuisse.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=5&lang=fr

Dans la Province



La nuit des Eglises, "Si Marie m’était contée"

 

6 août 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A l’occasion de « La Nuit des églises », Sœur Blandine-Marie, en mission d’APS en collège, et cinq jeunes se sont associés aux divers talents du doyenné (Le Creusot-Montchanin-Montcenis) pour mettre à l’honneur les nombreux visages de Marie présents dans la belle église de Montcenis.

Une belle aventure pour ces jeunes

Ils ne se connaissaient pas vraiment et se sont risqués en très peu de temps (3 séances et 2 journées) dans la mise en œuvre de ce projet qui associait musique et danse !
Avec l’aide attentive de Sœur Blandine-Marie, ensemble, ils ont préparé 3 chorégraphies pour illustrer « Marie de la Visitation », « Marie de la Piéta », « Marie Médiatrice » ainsi qu’une pièce musicale issue de leur propre créativité et envie.

Une belle programmation

. Imageries de Marie (projection des représentations en ce lieu), . Chants (par la chorale du doyenné), . Textes et improvisations musicales.
Lors de cette soirée du vendredi 28 juin 2019 qui rassembla un grand nombre de personnes (croyants ou non), chacun était invité à se laisser toucher et rejoindre par l’une ou l’autre de ces évocations, de ces visages de Marie pour notre humanité.

Une très belle soirée porte-ouverte.

Une soirée où tous les participants ont eu la joie de se rencontrer, de se découvrir. Une belle soirée d’échange et partage.

Myriam de Nazareth, Marie toute sainte
Annonciation, Visitation, Adoration des bergers
Vierges à l’enfant
Piéta, Dormition, Assomption
Mère de Dieu, Theotokos
Marie médiatrice, Visages.



 


Jubilez pour le Seigneur !

 

28 mai 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A Beauregard, quatre sœurs ont célébré leur jubilé le dimanche 12 mai 2019 :
-  Sœur Anne pour 80 ans de vie religieuse
-  Sœur Marthe pour 75 ans
-  Sœur Françoise pour 70 ans
-  Sœur Madeleine, la benjamine, pour 65 ans !

Chacune a redit, pendant la célébration, son « oui » au Seigneur et son engagement dans la congrégation des Sœurs de Saint Joseph de Cluny. L’émotion était palpable autant chez nos sœurs jubilaires que pour le jeune célébrant, le père Antoine, qui était édifié devant une telle longévité dans la fidélité.

De plus, cette belle fête coïncidait avec la date anniversaire de la fondation de notre congrégation le 12 mai 1807 par Anne-Marie Javouhey et ses trois sœurs à Chalon-sur-Saône. Et, « cerise sur le gâteau », le 12 mai était aussi la journée mondiale pour les vocations.

C’est donc avec un écho particulier que la prière du Pape François a résonné dans les cœurs.
« Nous devons regarder Marie. Dans l’histoire de cette jeune fille, la vocation a été aussi en même temps une promesse et un risque. Sa mission n’a pas été facile, pourtant elle n’a pas permis à la peur de prendre le dessus. Son “oui” a été « le “oui” de celle qui veut s’engager et risquer, de celle qui veut tout parier, sans autre sécurité que la certitude de savoir qu’elle était porteuse d’une promesse.
En cette Journée, unissons-nous dans la prière en demandant au Seigneur de nous faire découvrir son projet d’amour sur notre vie, et de nous donner le courage de risquer sur la route qu’il a depuis toujours pensée pour nous. »



 


Session du juniorat à Ciry le Noble.

 

25 mai 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Du 16 au 19 mai dernier s’est tenue le rencontre des junioristes malgaches en mission à Cluny, Sœur Berthine et Sœur Yvette, autour de Sœur Claire. En voici quelques échos !

Le 1er jour nous avons travaillé sur le pardon dans la vie Communautaire.

« Il faut raccommoder et harmoniser nos relation car nous sommes humaines. »
Le pardon nous rend libre, nous redonne la paix et la joie perdues par nos désaccords quotidiens avec Dieu, les autres et nous-mêmes.

Le 2ème jour : nous avons travaillé à partir de la bible « Dieu fait alliance avec son peuple Israël et avec nous ! » « Dieu est présent ! »

Dieu ne nous juge pas, Il est là et Il peut nous rejoindre même si nous lui tournons le dos ; Il nous fait toujours confiance et nous envoie comme disciples missionnaires de dénoncer le mal, annoncer la Bonne Nouvelle.

Nous sommes à la suite d’Anne Marie Javouhey, libératrice d’esclaves . Le 10 Avril 1838, elle écrivait au « ministre de la marine et des colonies », l’Amiral Duperré : « Fils du Père commun ils sont hommes comme nous. »
Anne Marie Javouhey à toujours eu le souci d’éduquer, de faire grandir, d’évangéliser.

Sœur Yvette et Sœur Berthine



 


Routes de joie ou routes de peines, toutes nos vies sont chemin.

 

22 mai 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce Dimanche 19 mai, c’est avec beaucoup d’émotion que les paroissiens et amis, les pères Joseph et Roger, ont rendu grâce à Dieu pour les 120 années de présence des sœurs à Faches Thumesnil.

Les sœurs disent au revoir à Faches Thumesnil

« Routes de joie ou routes de peines, toutes nos vies sont chemin
Nous allons tous vers demain... Dieu est toujours devant nous »
Odette Vercruysse

Route des hommes, chemin de Dieu...

Monseigneur Podvin a ouvert la célébration par ces mots « Ce matin nous sommes rassemblés parce qu’une page d’histoire se tourne à Thumesnil puis à Faches Thumesnil ». Ainsi, dès l’ouverture de la célébration, une ribambelle représentant les 61 sœurs ayant œuvré à la communauté, depuis la fondation en 1898, a été accrochée à l’autel.

Tout au long de la messe, d’émouvants témoignages ont rappelé les nombreuses œuvres réalisées (ouvroir, camps, patronage, Ames vaillantes, Centre de soins, Service de soins, accueil de jour ,...). Ensuite, il a été souligné qu’aujourd’hui les sœurs de Cluny avaient toujours pour mission de vivre l’Évangile avec les habitants mais qu’elles le faisaient différemment, en s’impliquant dans des associations caritatives de la commune (restos du cœur, alphabétisation) ou sportives afin d’aller à la rencontre de tous.

Une page se tourne mais tout n’est pas fini :

Une passation de relais se fait... Sœur Marie-Pierre, Provinciale, passe le relais aux 3 organismes de santé implantés sur Faches-Thumesnil, qui animent et gèrent déjà depuis longtemps les services de santé, ainsi qu’aux Amis d’Anne-Marie Javouhey et à la Communauté Paroissiale.

La célébration se termine par des applaudissements nourris, signes de la reconnaissance pour la mission accomplie par les sœurs durant ces 120 années, mais aussi pour la beauté et la simplicité de cette célébration pleine d’espérance.

A la sortie de la messe, chacun exprimait sa tristesse de voir partir les sœurs mais aussi son espoir et sa confiance dans l’avenir.

Le flambeau des missions d’Anne Marie Javouhey a été passé ; les pépites semées continueront de briller. Tous les participants à cette célébration en sont convaincus.

Un grand merci à tous ceux qui ont préparé cette célébration ainsi que le moment convivial qui a suivi. Merci aussi à tous les participants.



 


Festival Outre-Mer en Bourgogne

 

14 mai 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le dixième festival Outre-Mer en Bourgogne a eu lieu du 3 au 13 mai. Cette année, il est marqué par l’anniversaire des 150 ans de la mort de M. De Lamartine. C’est dans ce cadre que l’exposition intercommunale de dessins et peinture, qui a eu lieu à Génelard, a pas pu participer à sa manière, à la mise en valeur de l’abolition et de la lutte contre l’esclavage.

Retrouver sa liberté

Le thème de cette année : retrouver sa liberté.

Anne-Marie Javouhey, était plusieurs fois représentée. Elle faisait même partie des huit invités à la table des personnalités ayant participé à l’abolition de l’esclavage ou à la lutte contre les inégalités raciales. Elle était aux côtés de Messieurs Alphonse de Lamartine, Nelson Mandela, Toussaint Louverture, Martin Luther King, ou encore de Rosa Park, ou de la municipalité de Toulon sur Arroux (dont les habitants ont signé le cahier de doléance pour l’abolition de l’esclavage)…

Autour de cette table, dessins, peintures, vitraux… ont su donner couleur, parole, mots, ou forme à la liberté sous différentes formes, et, ont permis de rendre hommage à ceux qui se sont levés pour dénoncer, libéré et travailler à l’égalité entre les peuples.

Le dimanche 5 mai au soir, les représentants du festival Outre-Mer en Bourgogne et les représentants des communes environnantes, ont fait le bilan de ce temps convivial et culturel dans la région de Montceau-les-Mines.

Les enfants de l’école de Génelard, ont visité l’exposition. Ils ont pris le temps de décorer un set de table pour leur invité personnel. Moment de découverte de la souffrance des hommes soumis à l’esclavage, et de l’importance de l’égalité entre les différents peuples. C’est aussi, pour eux, une page d’histoire qu’ils ont découvert et une invitation au présent, pour vivre en harmonie et en fraternité.

C’était une chance pour nous, sœurs de saint-joseph de Cluny, d’avoir pu partager sur cette expérience et cette espérance d’un monde d’égalité et de partage entre les hommes et les femmes des différentes cultures.



 


"Communier pour vivre comme Jésus"

 

14 mai 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Une quinzaine d’enfants de CE2 se sont retrouvés, au Prieuré de Quincampoix, entourés de leurs animateurs.

Ils sont venus de la paroisse Sainte Marie des nations des hauts de Rouen où la population est cosmopolite, pour préparer leur 1ère communion.
Une préparation sérieuse par une journée de retraite mais aussi des moments de détente au grand air, des jeux, dans la bonne humeur pour ces jeunes qui vivent, au quotidien, dans de grands immeubles : tout cela fut "oxygénant" !

Nous avons eu la joie de vivre l’Eucharistie dominicale avec eux et de leur avoir partagé le beau cadre de verdure même si le temps était incertain.



 


Calvaires dans la campagne Picarde

 

17 avril 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La communauté ecclésiale dont fait partie l’église du Mesnil Saint Firmin a organisé, pendant le temps de carême, une marche à travers la campagne à la découverte de différents calvaires

Temps de rencontres et de partages
Temps de prière et d’intercessions
Temps de découvertes culturelles

Les 3 villages visités comptent chacun, 3 à 4 calvaires érigés pour marquer un événement ou une action de grâce, essentiellement au cours du 19 ème siècle.

Les villageois d’aujourd’hui demeurent soucieux de préserver et d’entretenir leurs calvaires, voire leur chapelle.
La chapelle Bellemere à Chepoix, rappelle aux visiteurs que la mort accompagne tout vivant. "La danse macabre" décore les murs et cette petite chapelle est classée aux monuments historiques.

Si nous ouvrons les yeux, nous pouvons voir des merveilles dans nos petits villages !



 


Accueil de la communauté de Thiais

 

17 avril 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La province France-Suisse-Saint Pierre et Miquelon accueillait, le 25 mars dernier, les sœurs de la communauté de Thiais (département du Val de Marne). Venant du groupement généralice actuellement en restructuration, la maison de sœurs aînées compte une quarantaine de religieuses. Une journée émouvante, vécue dans la joie et la fraternité.

Plusieurs sœurs de la Province avaient fait le déplacement, venues de Paris, Maisons Alfort, Le Mesnil Saint Firmin, Quincampoix, et Cluny, quelques amis et proches de la communauté, ainsi que Sœur Clare Stanley Supérieure Générale accompagnée de sœurs du conseil général et de la maison mère.
Toutes étaient rassemblées pour vivre une vraie liturgie de l’unité ; la communauté de Thiais était accueillie, en ce jour de l’Annonciation, dans la province de France-Suisse-Saint Pierre et Miquelon.

L’Eucharistie a ouvert ce temps fort ; célébration au cours de laquelle Sr Clare Stanley a confié officiellement la communauté de Thiais à Sœur Marie Pierre Lallemant, Supérieure Provinciale. Lui remettant symboliquement une bougie, Sœur Marie Pierre est allée la placer au milieu des autres bougies déjà allumées près de l’autel, représentant chacune des communautés de la Province.

Puis, chaque sœur de la communauté de Thiais a été invitée à remettre sa photo d’identité ; chacune est ainsi venue rejoindre les sœurs de la Province déjà présentes en photos sur le logo, exposé dans le chœur.
A la fin de la messe, chacune s’est vue remettre un signet ; « Lève toi, avance, proclame ! »… invitation à faire route ensemble, en Province.

Un repas festif, animé par les danses des jeunes sœurs malgaches et indiennes, actuellement en mission auprès des sœurs aînées de Thiais, a permis à toutes de se réjouir et de prolonger ce temps fraternel.

A toutes et à chacune, bienvenue dans la Province !



 


Les "giboulées" du Charisme d’Anne Marie Javouhey

 

16 avril 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Début mars s’est déroulé le weekend Mission, qui rassemble chaque année les sœurs de la Province ! Cette année, elles ont approfondi l’identité de la Congrégation, avec la Participation de Mme Pascale Cornuel, Historienne.

Dès le Vendredi en fin d’après-midi, c’est une belle et joyeuse arrivée de 30 sœurs venues de tous les coins de France-Suisse , pour partager ce qui, dans la vie d’Anne-Marie nous stimule aujourd’hui dans nos communautés et nous aide à vivre du Charisme qu’elle nous a laissé !

Volonté de Dieu et service du Prochain

Samedi matin, après un partage de Foi en petits groupes sur la Parole de Dieu du jour, Pascale CORNUEL situe son intervention et précise son point de vue d’historienne :
Pour Anne Marie Javouhey, le charisme est représenté par deux richesses :
- La Volonté de Dieu, « Lui »
- Le service du prochain, « Eux »

L’Esprit missionnaire selon Mère Javouhey, c’est la FOI en DIEU et la CONFIANCE en l’HOMME.

Pascale nous embarque à Mana ! Annoncer quel Dieu ? et promouvoir quel homme ?

A ces questions, la réponse d’Anne Marie Javouhey, fondatrice de la Congrégation, est celle d’une praticienne que Pascale, passionnée d’Anne marie Javouhey., veut nous faire re- découvrir, particulièrement, dans la fondation du village de Mana en Guyane française. Car, c’est là dit-elle, qu’Anne Marie a développé son « système d’évangélisation". C ‘est dans cette situation-là que l’on remarque très fort sa Foi en Dieu et la Confiance en l’homme… Sa persuasion devient certitude : DIEU SOURCE DE LA FORCE. Et sa Confiance est inébranlable : « Mettez toute votre confiance en Dieu…… et si quelquefois vous succombez par fragilité, reprenez courage, plus qu’auparavant…. »

"Et vous, que dites vous ? Pour vous, qu’est-ce que le charisme ?"

Samedi après- midi , nous nous retrouvions en petits groupes pour essayer de présenter l’essentiel du charisme de la congrégation ! A vrai dire, ce fut une gageure, car le résultat des diverses expressions annoncées nous laissait insatisfaites !
D’où, reprise de conscience beaucoup plus forte : « Si le charisme est un don de Dieu, il est donc à accueillir comme tel et de constater que l’on ne met pas la main sur Dieu ; ainsi, « La Sainte Volonté de Dieu », telle l’image du « Feu divin » qui animait Anne Marie, si nous cherchons trop à le définir, nous risquons de l’éteindre !

Comme elle, nous avons à nous situer en » femmes de terrain » cf. lettre 14
« … Je ne ferai point consister mon Amour en paroles, mais dans les œuvres. Je ferai mon possible pour soutenir et allumer le Feu divin dans les âmes qui me seront confiées. »

En conclusion avec Sr. Marie-Pierre :

Oui, gardons au cœur l’image du feu pour notre charisme, car à vouloir trop analyser et décortiquer les mots, on éteint le feu. Simplement, venir s’en nourrir, et non mettre la main dessus : cela signifie que l’on a déjà été brûlé !

Avec le mot Conversion : pour libérer le feu, secouer les « cendres » et se mettre dans le réel, aujourd’hui, comme Anne Marie Javouhey !



 


Rencontre des supérieures à Paris

 

7 mars 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce week-end du 23-24 février, les supérieures des communautés de la Province France-Suisse-St Pierre et Miquelon, se sont retrouvées à la communauté d’accueil de Paris pour un partage très fraternel.

Le Père Gabriel Myotte-Duquet, spiritain, est venu animer ce temps de rencontre.

Son intervention a renforcé l’expérience spirituelle des sœurs, avec un partage autour de trois points :
-  la rencontre, comme celle de Jésus avec la Samaritaine, rencontre, lieu du dialogue et de l’alliance ;
-  être des disciples missionnaires, pour vivre autrement la vie de consacrée, se laissant conduire par l’Esprit ;
-  la responsabilité communautaire et l’annonce de l’Evangile dans la communauté, lieu de la vie fraternelle et de la fécondité apostolique.

Les partages fraternels et spirituels ont été la force de ces deux jours.



 


Petit apperçu du Juniorat !

 

7 mars 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Du vendredi 8 en fin de soirée au lundi 11 février, les trois sœurs Agnès-Marie, Berthine et Yvette, junioristes dans la Province France-Suisse-St Pierre et Miquelon, se sont retrouvées à Ciry-le-Noble avec sœur Claire, pour une rencontre sur le thème de la vie communautaire.

Temps de partage, d’enrichissement, de prière et de fraternité…

Quelques pauses découvertes, détente ou spirituelle, ont rythmé les temps de travail à la maison : ballade au lac Saint Amédée de Sanvignes, Eucharistie dominicale à l’église de Perrecy-les-Forges.
Le lundi matin, un pèlerinage dans les rues de Chalon-sur-Saône leur a permis de marcher sur les traces d’Anne-Marie Javouhey.

Programme pour le retour ; vivre en communauté ce qui a été découvert…

Sr Claire Petit



 


Kenavo Bro Glazick !

 

7 mars 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Fondée en 1872 à Briec, en Pays Glazick (Finistère), la communauté disait au revoir à la paroisse en ce dimanche 03 février, après 147 années de présence. Retour sur une journée forte en émotion et en amitié, les yeux tournés vers l’avenir.

Quelques mots d’histoire

. 1872 : Fondation de la Communauté, suite à une demande du Curé de Briec, l’Abbé Marzin, en 1869.
« La rentrée des classes se fait l’un des premiers jours de septembre, bien qu’elle ne soit réellement complète qu’au mois d’octobre ou novembre, suivant que les récoltes du blé noir sont plus ou moins avancées. Notre école est libre ; nous recevons quelques pensionnaires et une dizaine d’internes. Nous sommes généralement satisfaites de l’application de nos élèves au travail ; leurs succès aux examens du certificat d’études sont ordinairement complets.
L’établissement possède une pharmacie, chose précieuse pour la localité qui se trouve dépourvue de tout secours. Une sœur est chargée d’aller visiter les malades du pays et des villages aux alentours ; elle porte aussi quelques paroles de consolation à l’âme en même temps que le soulagement des corps. » (Extrait des Bulletins de la Congrégation, septembre 1886)

. En 2019 : tout a changé, tout s’est transformé, tout a évolué... mais c’est toujours la même mission, tournée vers les enfants, les malades, les personnes isolées. L’école Sainte Anne et le centre de santé continuent d’être au service de la population de ce secteur rural proche de Quimper. Merci à Magalie INIZAN, directrice de l’école Sainte Anne, à Alain MOAL, directeur des structures de soins, qui ont pris le relais voici déjà quelques années, dans la confiance réciproque et le partage ; le charisme d’Anne Marie Javouhey s’est enraciné en ce coin de terre bretonne.

Célébrer la continuité, se souvenir de ce qui nous a fait grandir, regarder ensemble vers l’avenir

Après 147 années de vie, de fidélité, de bons moments comme de moments difficiles, profondément unies aux personnes demeurant à Briec et aux alentours, le temps est venu pour la communauté de se retirer.
En ce 03 février, tous ensemble, sœurs, laïcs en responsabilité, équipe pastorale et paroissiens, ont fait monter leur action de grâce pour le chemin parcouru ensemble, pour chacune des sœurs qui se sont succédées, pour toutes les personnes rencontrées.

L’Eucharistie, suivie d’un verre de l’amitié ouvert à tous, ont été l’occasion de se réjouir et de s’émouvoir, de relire avec joie tous les événements vécus ensemble.
Un repas festif a réuni ensuite les conseils d’administration de l’école Saint Anne et du centre de Santé. Un Merci tout particulier aux membres des deux associations pour leur disponibilité et leur dévouement.

La communauté se retire, mais la congrégation continuera d’accompagner les deux établissements, à travers le réseau de tutelle des écoles de Saint Joseph de Cluny et la participation active aux associations des structures de soins.

A tous, bon vent et bonne mission ; une profond merci à tous pour tout ce que nous avons vécu ensemble !



 


Au revoir à Feuquières

 

18 février 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Fermer une communauté n’est jamais facile ou anodin !
Il y a 23 ans, alors que nous quittions la communauté de Gaudechart, les sœurs sont arrivées à Feuquières pour une présence d’Eglise.
Présence qui rayonna bien au-delà des seuls pratiquants de la paroisse, par la qualité de vie et le sens de l’accueil des sœurs.

Une journée fraternelle pour un au revoir fraternel

En ce samedi 5 janvier 2019 vers 12 h, les sœurs se sont rassemblées à la communauté de Feuquières autour de Sœur Marie-Pierre notre Provinciale, venues de Quincampoix, du Mesnil-St-Firmin, de Maisons-Alfort, de Rouen et de Faches-Thumesnil pour un repas partagé.
Après un temps de prière communautaire, elle ont rejoint l’assemblée paroissiale pour une célébration eucharistique, un "au revoir" aux paroissiens.
Une soirée festive préparée par les représentants des 42 clochers et la présence active du Père Curé a été l’occasion de remercier les sœurs pour leur belle présence ; tour à tour, Sœur Bernadette, Sœur Claudine, Monsieur le Maire et les paroissiens se sont exprimés, évoquant les souvenirs.

Quelques extraits de l’intervention de Sœur Marie Pierre aux paroissiens :

"Les sœurs se sont engagées, selon les talents de chacune, entre autres dans la sacristie, les célébrations d’obsèques, la catéchèse et l’ACE, foi et lumière, la visite aux malades, le secours catholique, le MCR, les équipes du rosaire …
Vous avez certainement beaucoup de souvenirs et d’anecdotes avec Sr Pierre Lessieur, sr Armelle, Sr Irène, Sr Bernadette Garbay, sr Véronique, Sr Laëtitia, sr Alice, Sr Marie-Claire, Sr Elisabeth Sauvage et Javelle, Sr Marie-Sabine… et maintenant sr Bernadette et sr Claudine…
Toutes ses sœurs se sont données sans compter. Toutes ont semé, en communauté, malgré leurs limites, du beau et du bon en votre terre Picarde !

Ce que vous avez apprécié dans cette communauté, maintenant c’est à vous de continuer de le faire vivre ! C’est à vous de continuer de rayonner et de vivre de l’Evangile !
Un souvenir s’efface, mais ce qu’il a construit en vous, cela se renouvelle et perdure !"



 


Joie de la rencontre à Saint Aignan (Morbihan)

 

18 février 2019 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Saint Aignan est l’une des 5 paroisses du secteur de Cléguérec (commune où est implantée la communauté des sœurs de St Joseph de Cluny). Le Père Claude Quéro, est le pasteur des 5 paroisses (Cléguérec, Sainte Brigitte, Saint Aignan, Séglien, Silfiac). Le manque de prêtres, comme dans beaucoup de paroisses, nous a contraint à un planning de messes, qui permet de célébrer l’Eucharistie dans trois paroisses chaque week-end.

En ce samedi 2 février 2019, à 18h, double fête dans notre petite église de Saint Aignan : la Présentation du Seigneur « Lumière des nations » et la journée mondiale de la vie consacrée.

Une liturgie, pour qu’elle soit belle digne, priante se doit d’être préparée !
- Tout d’abord, eut lieu la rencontre de quelques laïques avec Sr Marie Emmanuel pour établir le déroulement de la célébration : choix des textes et des chants, rôle de chacun (enfants, jeunes, adultes …)
- Puis distribution d’invitations aux enfants catéchisés ou non…
- Enfin, apprentissage et répétitions des chants pour la chorale paroissiale de Saint Aignan à laquelle se joignirent, le 31 janvier, quatre religieuses de Beauregard dont sœur Agnès Marie, l’organiste…

Le samedi 2 février, les enfants et les jeunes (plus nombreux qu’on ne l’espérait) arrivèrent en avance pour répéter ensemble, les lectures, la gestuelle du psaume, les différents déplacements…

A 18 heures, le Célébrant, les enfants, les jeunes et les membres de l’assemblée, tenant une luciole ou un cierge éteint, se retrouvèrent au fond de l’église. « Joyeuse Lumière, Splendeur éternelle du Père, Saint et Bienheureux Jésus-Christ » ! Ce refrain résonna dans le silence recueilli tandis que lucioles et cierges étaient allumés. Le célébrant donna le sens de la célébration de la Lumière : la rencontre du Seigneur avec le peuple des croyants ; comme l’avaient vécue le vieillard Siméon et Anne, la prophétesse au temple de Jérusalem ! Eclairés par l’Esprit Saint, ils avaient reconnu le Seigneur dans le petit enfant. Après la bénédiction des cierges, résonna le magnifique cantique de Siméon : « Maintenant ô maître, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix… car mes yeux ont vu le salut … » Tenant en main les cierges allumés, l’assemblée avança vers l’autel.

La liturgie se poursuivit en impliquant pour les lectures : maman, jeunes, enfants, religieuses.

Des moments forts furent vécus :

- Le psaume 23(24) lu par des enfants avec le refrain « Exultez de joie, peuple de l’univers, jubilez, acclamez votre roi… chantez Alléluia ! » gestué par tous : enfants et jeunes, fut une véritable louange au Seigneur, tant la conviction dans leurs gestes fut grande !
- L’homélie durant laquelle, le célébrant développa les différentes « consécrations » humaines et chrétiennes : celle du mariage, celle des parents envers leurs enfants, celle de notre baptême, celle de la vie religieuse consacrée à une seule personne : le Christ… Aucune consécration ne s’oppose, bien au contraire, elles s’enrichissent entre elles. Qu’à travers l’exemple de vie et de prière des personnes consacrées et des familles chrétiennes, des jeunes entendent l’appel du Seigneur à se consacrer totalement à lui. Cette demande sera portée aussi dans les intentions de prière universelle.
- La procession des offrandes apporta à l’autel le pain, le vin et une corbeille. Cette corbeille contenait les intentions de prière écrites par toutes les sœurs de la communauté. A travers le chant de procession, : « Il est grand le bonheur de donner… », toute l’assemblée s’associait aux religieuses présentes. Elles disaient leur joie d’être consacrées au Seigneur. Tous, nous étions en communion avec elles et avec toutes les personnes consacrées à travers le monde.
- Le Notre Père réunit les enfants autour de l’autel. En se donnant la main, ils récitèrent avec force la prière des « enfants de Dieu ».

La célébration s’acheva par des remerciements bien mérités :
- Au célébrant
- Aux enfants et aux jeunes pour leur présence et leur implication tout au long de la célébration.
- Aux familles qui ont répondu favorablement à l’invitation portée par des catéchistes et des membres des GAP. Ces familles (principalement représentées par des mamans), ont accompagné leurs enfants et participé activement à la célébration. Elles venaient principalement des quartiers de Lintevert, de Locmaria proches de Beauregard et de Saint Aignan.
- Aux religieuses de Beauregard, qui nous ont fait partager un moment fort de prière en cette journée mondiale de la vie consacrée.
- A tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, ont participé à la préparation et au déroulement de cette belle célébration.
-  Aux membres de l’assemblée venus des différentes paroisses du secteur.
Après la bénédiction finale, un verre de l’amitié fut partagé devant l’autel prolongeant la célébration priante et joyeuse par des échanges chaleureux. Rendez-vous est pris pour le dimanche 2 février 2020, dans l’une des paroisses du secteur !



 


Grand Evénement à Cleguerec

 

28 décembre 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce mois de décembre, la communauté de Ker Levenez a connu un grand déménagement ; toute la communauté a emménagé dans les locaux vacants de Ti Mamm Doue... récit de la "grande traversée" !

Du neuf à Beauregard !

Eh oui ! Étonnant, à tout âge le Seigneur invite à un nouveau départ, à prendre des chemins nouveaux.

C’est ainsi qu’à Beauregard, de « deux communautés voisines » nous devenons une seule communauté, avec tous les changements que cela implique pour chacune : lâcher prise…. renouvellement intérieur…

Dans ce nouveau départ nous entendons : Elan, Mouvement, Recommencement, Aventure, Audace, Mission…
Un bel effort de lâcher prise en ce temps de l’Avent !

En ce Mercredi 5 décembre 2018 notre nouvelle communauté a pris le nom d’Anne-Marie JAVOUHEY,

..occasion de nous laisser porter par le dynamisme de notre Bienheureuse Mère et de chercher chaque jour davantage la Volonté de Dieu.

Le Père Claude QUERO, après sa collaboration active au déménagement, nous retrouve pour notre première Eucharistie à la chapelle Cluny. Après la messe, c’est le temps de la bénédiction des nouveaux lieux de vie des sœurs (infirmerie, salles communautaires, chambres…) et du personnel.

Une journée remplie d’émotion, de joie, de partage...

Dans l’après-midi c’est notre deuxième temps fort, toute la communauté est présente pour vivre la célébration de la naissance de la nouvelle communauté « Anne-Marie JAVOUHEY » par l’alliance des deux anciennes communautés de Kerlévénez et de Ti Mamm Doué. Cette alliance est symbolisée par 2 bougies : l’une bleue et l’autre jaune qui ensemble se fondent en une seule bougie de couleur verte, portée par la responsable de la communauté, Sœur Marie-Yvonne, sous le signe de l’Espérance.

Au cours de cette célébration nous avons le bonheur d’avoir avec nous Sœur Agnès THEVENIN, assistante générale. Elle poursuit jusqu’au bout sa mission d’accompagnement de nos deux communautés, qui ne font plus qu’une à ce jour.
A tout âge le Seigneur peut nous surprendre, et nous demander d’aller toujours plus loin !
« Lève-Toi, Avance, Proclame » nous dit le chapitre provincial !

Ne serait-ce pas un beau « clin d’œil du Seigneur », qui nous rappelle la phrase d’Anne-Marie JAVOUHEY :
« Une sœur de Saint-Joseph de Cluny doit être comme un oiseau sur la branche toujours prête à s’envoler au premier souffle de l’obéissance. »
Encore Merci à tous ceux qui nous ont accompagnées par leurs prières, ou en nous apportant leur aide, dans ce nouveau départ qui s’amorce dans la joie d’accueillir bientôt Notre Sauveur Emmanuel !



 


Retour aux sources pour Sr Cécile !

 

28 décembre 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sœur Cécile, nouvellement arrivée à Fribourg, après 55 ans d’absence missionnaire, nous relate ses premières impressions !

Quelle belle ville avec beaucoup de changements ! Le soir, messe dans notre grande et belle chapelle où beaucoup de gens viennent participer à l’Eucharistie, même en semaine. Quelle belle surprise !

Notre petite communauté est bien vivante et joyeuse ! Je suis heureuse de me retrouver dans ce beau lieu, entouré d’immenses sapins qui s’élèvent vers le ciel. A la crèche universitaire, une centaine d’enfants de 4 mois à 4 ans habitant la même maison, apportent leurs joyeux cris de joie… Parfois, surtout en été, ils passent la journée dans la forêt construisant des cabanes avec les monitrices, éducateurs. Plusieurs sont étudiants à l’université, faisant un stage. Deux jeunes font leur service civil. Tous ces éducateurs sont tous très ouverts et accueillants.

Notre communauté compte 8 sœurs, dont 4 vivent dans une maison de retraite, chez les sœurs de St Paul et les Sœurs Ursulines. Nous allons les voir régulièrement. Et nous 4, vivons dans un lieu plus restreint du bâtiment, suite à des transformations.

A l’occasion de sa fête, nous avons passé une belle soirée avec St Nicolas qui est venu visiter nos enfants de la crèche. Parents et enfants l’attendaient avec impatience dans la cour. Le voilà qui arrive avec son âne blanc apportant plein de friandises. Les enfants chantent une belle chanson à St Nicolas. Il dit sa joie de visiter les nombreux enfants et dit un chaleureux MERCI pour la présence attentive de la communauté. Puis, chaque enfant s’avance vers St Nicolas pour recevoir un paquet de surprises. Les parents sont fiers d’immortaliser cet événement en prenant des photos. Les jeunes stagiaires sont aux petits soins pour apporter boissons et gâteaux aux invités. Quelle chance pour les enfants d’être entourés par ces jeunes, tous très avenants et sympathiques.

A toutes et à chacun, je souhaite
JOYEUX NOEL
une année, riche en grâces
et en bénedictions
Sr Cécile



 


Rencontre nationale des associés

 

5 novembre 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

le 13 octobre, venus de Bourgogne, de Bretagne, d’Ile de France et du Nord, une trentaine d’associés et d’amis de la congrégation se sont retrouvés à la maison mère pour une journée en lien avec le chapitre général 2018 sur le thème :

« Disciples missionnaires pour un monde nouveau ».

Après un partage d’évangile de Jean 15,1-1 , Sœur Agnès, provinciale de France/Suisse/Saint Pierre et Miquelon, a fait un compte rendu du récent chapitre général. Ce fut l’occasion d’échange sur les trois priorités mises en avant par ce chapitre :

  1. Vie consacrée : radicalité évangélique
  2. Mission : avançons au large
  3. Collaboration : pour la mission

Sœur Agnès, qui quitte la province pour sa nouvelle responsabilité d’assistante de la mère générale, donne ensuite les dernières nouvelles de la province.
Sœur Clare Stanley, supérieure générale, est venue en toute simplicité saluer le groupe au cours du repas.

L’après midi a été consacré à des travaux en groupe autour de la troisième priorité du chapitre : comment transformer cette priorité en actions concrètes qui nous engagent en tant qu’associés et amis, afin qu’elle porte du fruit.

Rendez-vous a été pris pour faire le point dans un an.



 


Ce n’est qu’un au revoir, ma soeur !

 

15 octobre 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Nos aînées mettent leurs talents en commun afin de remercier Sœur Marie.France pour ces 10 années à ker levenez...

Avant le départ de Sr Marie France, la communauté de Ker Levenez s’est retrouvée pour un temps fraternel, deux jours d’action de grâces, de fête et de partage.

Un sketch évoquant à la fois la bretagne et les disciples missionnaires... des costumes faits main façon "Coco Chanel" ... à 90 ans nos sœurs fructifient encore !
Grâce à toi chère Marie-France !
Merci, Bonne route, et Kenavo !

M.Emmanuel et la communauté.



 


Ti Mamm Doue, un échange d’amitié.

 

24 septembre 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce jeudi 20 septembre 2018 , la communauté des sœurs et le personnel de Ti Mamm Doué sont réunis au restaurant d’application de l’IME de Pontivy.

Suite à l’annonce de la fermeture du centre spirituel, nous avons été invités par les responsables de l’IME pour nous remercier de notre accueil et de notre engagement vis-à-vis des jeunes en situation de fragilité.

Les jeunes qui sont venus travailler chez nous depuis 2011 sont présents, émus mais le sourire aux lèvres. Ils ont déployé tout leur savoir-faire… Et le repas est devenu un moment savoureux pour les papilles et délicieux par les échanges.

Avec leurs mots ils nous ont dit merci, et ont partagé leur peine de ne plus revenir chez nous. Avec nos mots, nous leur avons dit aussi merci, pour leur présence si appréciée dans notre établissement.
Un temps fort est passé, l’avenir s’ouvre sur d’autres avenirs.

Les sœurs de la communauté et le personnel de Ti Mamm Doué



 


Sortie au Zoo !

 

1er septembre 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Au début de l’été, un petit groupe de sœurs de la communauté de Cluny s’est rendu à Tourauparc, parc zoologique de Romanèche-Thorins, près de Mâcon... une belle journée de découverte et d’amitié !

Elles en parlaient depuis plusieurs semaines "et si nous faisions une sortie qui nous sorte de notre quotidien ?" Avec la complicité d’Adélaïde et Audrey, chargées de l’animation de la communauté, pari tenu !

Pique nique dans les sacs, bonnes chaussures aux pieds, chapeau sur la tête, sans oublier les indispensables bouteilles d’eau, l’expédition s’est dirigée vers Touraupac, parc zoologique le plus proche... sous un soleil radieux ! Une belle journée pour découvrir des animaux connus ou inconnus, en reconnaître certains déjà rencontrés lors d’une mission à l’étranger, admirer le Seigneur dans la beauté et la diversité de ses œuvres !

Merci à nos deux accompagnatrices qui nous ont permis de passer un bon moment de détente dans un climat simple et joyeux !!!



 


Jubilé de Sœur Etienne, à Ker Levenez

 

24 août 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

« Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie Alléluia !!! »
La communauté de Ker Lévénez était en fête en ce jour du jubilé de Sœur Etienne, 65 années de vie consacrée au Christ. Joie de rendre grâces, de dire MERCI, à celui qui nous a choisis….

Quelques membres de la famille de notre Sœur Etienne étaient présentes pour l’accompagner en ce beau jour.
Père Potier, notre célébrant, nous a rappelé l’essentiel de la vie consacrée, regarder le Christ et Vivre avec Lui pour être à son école.

Du haut de ses 96 ans Sr Etienne à renouveler avec dynamisme et conviction comme au premier jour son désir de suivre le Christ.

Nous reprenons ses propres mots pour vous partager sa prière :
Seigneur je suis rempli d’action de grâces,
Tu es ma Vie, tu es ma Joie
Tu n’abandonnes pas ceux qui s’attachent à toi
Dieu nous aime, il veut notre bonheur, et vous qui êtes là, vous êtes la joie du Seigneur et vous restez toujours ses amis.

Elle à terminé avec ce beau refrain : ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie alléluia !



 


Nous sommes venus en visite...

 

27 juillet 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A Chamblanc, venus de tous les horizons, les visiteurs viennent découvrir les sources de la Congrégation...

Accueil des sœurs en pèlerinage

La maison Paternelle d’Anne Marie ouvre ses portes ; la communauté de
Chamblanc , les amis , les associes ont accueilli avec beaucoup de joie le groupe des capitulantes et des jeunes sœurs en mission en Europe.

Fin juin la paroisse de Beaune a organisé la fête des catéchismes a Chamblanc.

110 enfants, une vingtaines de catéchistes (dont plusieurs anciennes élèves du lycée Anne Marie Javouhey ). le thème : l’abolition de l’esclavage. Comme, Anne Marie Travaillons à notre façon a abolir les différents esclavages qui nous guettent ou nous entourent. Le carnet de route comprenait une belle paire de souliers . : un symbole entourant l’autel de la chapelle de Chamblanc.

Cette journée a débuté par une célébration aux fonts baptismaux de Seurre puis une partie du sentier pour arriver à la maison. L’après midi, la forêt mémorielle a accueilli tout ce groupe .super journée !!

Accueil inter-congrégation

Les sœurs de La Pommeraye ( congrégation internationale) ont choisi de vivre un temps de découverte et d’intériorité intense "sur la route de l’abolition des esclavages"..

Un groupe de 30 sœurs et amis a commencé la route par Emberménil en Lorraine et le 2e groupe du même nombre par Chamblanc...

L’intitulé de leur livret d’accompagnement donne le programme de ce temps " très fort" : "Dignité sans frontières, une mémoire à libérer, une histoire à construire."



 


CHAMBLANC : La chapelle fait peau neuve !

 

10 juillet 2018 2018 par Sr Agnès

1858…1954…2018
Oui, il devenait urgent de rénover l’extérieur de notre chapelle non seulement pour chasser la poussière des années mais aussi pour refaire le clocher et la toiture en mauvais état.

Le chantier vient de se terminer. 4 semaines de travaux sous la grosse chaleur du Val de Saône...
C’est une véritable « œuvre d’art » réalisée par les ouvriers passionnés par leur métier.

Leur savoir-faire et l’amour du travail bien fait sont un beau témoignage.

La chapelle toute propre et refaite est une satisfaction pour nous tous, sœurs et visiteurs qui viennent en pèlerinage chez nous.
Aujourd’hui les tourterelles ont retrouvé leur perchoir…
Et nous nous avons retrouvé notre beau clocher.
Il signale ce lieu source, lieu cher à la Congrégation, lieu de notre très chère Anne-Marie Javouhey, notre chère Mère Javouhey, notre Ché mé !



 


Remise des diplômes du Certificat d’Etudes

 

14 juin 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Une cérémonie très officielle le 14 juin 2018, mettant à l’honneur cinq sœurs, a rassemblé la communauté de Cluny autour d’un verre de l’amitié. Célébration festive pour nos 5 lauréates, ayant passé avec succès les épreuves du certificat d’études, lors de la session organisée en mars 2018 aux Récollets !

Bravo Sœur Anna, Sœur Daniel, Sœur Lucette, Sœur Pierre et Sœur Théophane !

Comme une valeureuse cordée d’alpinistes courageuses et intrépides, vous vous êtes lancées, il y a quelques mois de cela, pleines de volonté et de détermination, à l’assaut d’un sommet inexploré depuis des années : le Certificat d’études.

Vos guides, Adélaïde et Audrey ici présentes, ne vous ont pas ménagées et, semaine après semaine, nous vous avons vu débuter l’ascension, puis vous élever, puis dépasser, dans les Monts du Français, le Col de la dictée et le Pic de la Conjugaison.

Mais cela ne vous suffisait pas ! Vous êtes ensuite parties en direction de la chaîne des Mathématiques pour vaincre les sommets de l’Addition, de la Soustraction, et même celui redouté de la Multiplication !

Après cela vous vous êtes encore engagées dans la grande traversée du plateau de l’Anatomie dans la Cordillère des Sciences, situé à une altitude de concentration et de réflexion tellement élevée que vous n’y avez plus croisé grand monde...

Nous pensions que vous alliez alors vous reposer, reprendre des forces, mais non ! Vous aviez entre vos mains les cartes du monde et de l’Europe et vous étiez prêtes à les parcourir elles-aussi de long en large, et même de travers, pour revisiter tous les continents, les fleuves et les capitales !

Enfin, le sommet était en vue... ne restait qu’un dernier défi, une dernière ascension : l’Aiguille de la Poésie. Mais vous l’avez elle aussi atteinte avec facilité, avec la force et l’endurance que possèdent ceux qui ont eu l’expérience de tutoyer les hauteurs !

Aujourd’hui vous pouvez fièrement planter votre drapeau tout en haut du massif, le Certificat d’études est à vous ! Félicitations !



 


Journée communautaire au Bec Hellouin

 

14 juin 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le 23 Mai, sept sœurs de la communauté de Rouen sont allées passer la journée au Bec Hellouin

Après un temps de prière, Messe à 11 h. 45. Pique-nique à l’hôtellerie, où elle ont accueilli une retraitante solitaire à leur table.

Office de None à 14 h. 20, puis promenade sur les lieux, visite au magasin pour rapporter une image aux trois Sœurs fatiguées restées à la Communauté et retour avec un arrêt goûter aux Essarts.
Une bonne journée de prière et de détente fraternelle.



 


Sentier Anne-Marie Javouhey

 

12 mai 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce 29 Avril 2018, la Météo annoncée n’était pas très encourageante et pourtant le soleil a dominé : une soixantaine de pèlerins, à pieds, à bicyclette, en voitures (de 5 à 90 ans), a vécu cette journée dans la sérénité et la joie.

A chacune des 8 étapes, Anne-Marie Javouhey nous donnait un message d’espérance, un secret… Nous vous livrons ici Celui reçu au Cheffin « Admire la beauté de la nature… Sais-tu que j’ai d’autres champs à cultiver… Veux-tu avoir l’audace d’ouvrir des voies nouvelles là où tu es planté ? »



 


Concert à la Maison de retraite

 

30 avril 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Comme chaque année, Nadia Tanguy, professeur de musique, est revenue avec ses élèves donner un Concert à la Maison de Retraite, le Samedi 7 Avril.

Ainsi, le Groupe "Appassionato" , piano, violon, alto, violoncelle et flûte a donné des œuvres de Kummer, G. Fauré, F. Schubert, Dvorak, Bach, etc. pour la joie de nos Résidents et de nos voisins et amis.
Avant de nous séparer, petit pot d’amitié nous a réunis avec les musiciens.
Et il a été convenu qu’on reprendrai rendez-vous l’année prochaine.



 


Joie de prier avec les enfants

 

10 avril 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Suite à la veillée de Noël en 2017 avec les familles des villages de Lintever, Pohors, Stival, grande était leur joie ; elles ont demandé une suite pendant le temps du Carême et Pâques.

Le Samedi 17 mars 2018 la communauté de Ker Lévénez a eu la joie de partager à nouveau un beau temps de prière intergénérationnel, lors du 5 ème dimanche de Carême. Laetitia et Cécile sont venues avec leurs enfants de 5 ans à 11 ans.

Le thème : Jésus tu es là
Prendre le temps de regarder Jésus sur la croix ….
Dans l’’Évangile de Saint Jean 12,20-30 (5 ème dimanche de carême), les disciples font une demande : « Nous voudrions voir Jésus ». Ce verset nous a accompagnés.
Aubin 5 ans n’a pas hésité à demander aux sœurs : « Est-ce Jésus entend tout, est-ce qu’il nous voit ? » …

Chacun est reparti avec un épi de blé, pour symboliser cet Évangile où Jésus nous dit
« Si le grain de blé tombé en terre meurt pas il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. »



 


Une nouvelle chapelle à Rouen

 

3 avril 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Fin des travaux de rénovation à la Maison de Retraite du Sacré-Cœur d’Ernemont à Rouen.

Une nouvelle chapelle a été inaugurée pour les messes quotidiennes et la prière personnelle des Résidents ou des voisins. Située tout près de l’accueil, elle est plus facile d’accès et sans marche.



 


Avec Saint-Joseph, Jubilate ! Jubilate !

 

26 mars 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Chaque année, la fête de Saint Joseph nous donne la joie de rendre grâces pour le don de la vie religieuse.

Notre communauté de Ker Levenez est en fête, avec nos sœurs jubilaires ;
-  Sœur Marie 70 ans de vie consacrée
- Sœur Françoise 65 ans
- Soeur Marcelle 65 ans
Sr Henri, de la communauté de Briec est venue nous rejoindre pour fêter ses 60 ans de vie consacrée.

Une très belle célébration qui s’ouvre avec le beau chant : Saint Joseph écoute ma prière, guide-moi vers lui comme enfant…

Oui rendons grâce avec Saint Joseph qui à écouté la prière de nos sœurs depuis de nombreuses années et les à accompagnées de sa fidélité.
Merci au Père Quero pour sa disponibilité en ce LundI 19 mars 2018, qui a célébré cette belle Eucharistie.

La joie des familles présentes, la beauté de la chapelle donnait une note Printanière, le soleil était présent, dans les cœurs, les yeux, et la beauté de la nature.



 


Prière à St Etienne du Rouvray

 

24 mars 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Avec Sr Claire Houareau, la Communauté de Rouen a pris un temps de prière à l’Eglise de St Etienne du Rouvray, l’Eglise où le Père Hamel a été assassiné.

Sr Danièle, Fille de la Charité, présente au moment du drame, nous a accompagnées.

Simplement, 4 Photos :
1 - notre groupe
2 - l’autel, lieu de l’assassinat
3 - l’Eglise
4 - Le mémorial des droits de l’homme



 


La Crèche Universitaire s’agrandit dans les locaux de la communauté

 

23 février 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La maison de Fribourg a connu bien des mutations depuis ses débuts.En raconter l’histoire en constituerait tout un livre...

En l’an 2000, la Pension des Dames et étudiantes est fermée.

Le bâtiment resté libre devient la Crèche Universitaire en 2002. La grande cuisine des Sœurs est tellement pratique pour la confection des repas des petits !
Les enfants sont accueillis sur trois étages selon les âges, depuis les bébés à partir de 4 mois jusqu’aux bambins de 4 ans.
Mais la Crèche se développe rapidement et bientôt manque de place.

En 2017, de nouveaux aménagements sont nécessaires.

Les Sœurs cèdent leur cuisine, leur salle à manger, leur bibliothèque…et les travaux commencent : un escalier intérieur est construit sur 3 étages.
Les locaux sont décorés par des éducatrices qui, avec leurs doigts de fées inventent quantité de petits gadgets destinés à réjouir les enfants…
La vieille malle de Soeur Colette est transformée en voiture. Les robinets des vieux lavabos des élèves deviennent les boutons de la cuisinière qui à l’origine était une table de nuit…
Les tablards à légumes de la cave sont devenus des étagères pour y déposer divers objets et bricolages…
Les matelas des lits des élèves sont transformés en sofas. Ah qu’il fait bon sauter là-dessus !

Certes, laisser nos espaces à la crèche atteste que nous sommes moins nombreuses… Mais c’est pour nous une joie de voir que nos lieux servent aux enfants et à leur développement, dans la droite ligne de notre fondatrice.
Alors, aller vers la vie c’est savoir abandonner pour permettre d’inventer !



 


Rencontre des associés d’Ile de France et de la Fraternité du Cœur Eucharistique de Jésus

 

5 février 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les associés d’Ile de France et les membres de la Fraternité du Cœur Eucharistique de Jésus se sont retrouvés dans notre communauté de Rouen le samedi 20 janvier.

Nous étions plus d’une trentaine à nous retrouver pour un temps de convivialité et d’échanges.

Après un premier échange autour d’un café, chacun a pu se présenter. Ensuite nous nous sommes retrouvés dans l’oratoire de la communauté avec le père Leplay pour célébrer l’eucharistie. Toute l’assemblée a été très impressionnée par sa profonde intériorité pour célébrer l’eucharistie.

Un très bon repas nous a réunis dans la salle sainte Thérèse. Nous avons ensuite visité cette grande communauté en commençant par la grande chapelle.
Puis Sr Marie-Isabelle nous a aidés à découvrir les points de convergence entre le charisme des sœurs de Saint Joseph de Cluny et celui des sœurs du Sacré-Cœur d’Ernemont. Pourquoi et comment la fusion de ces deux instituts a été possible en 2003. Merci à Sr Marie-Isabelle pour son exposé, merci pour cette belle journée.

Le Christ, Verbe Incarné, a un Cœur débordant d’Amour.
Il accomplit la Volonté du Père.
Envoyé du Père, Il accomplit la mission confiée.
Nous adhérons au Christ, nous nous laissons transformer et transfigurer par Lui.
Nous cherchons et accomplissons la Volonté de Dieu.
Notre mission est participation à la mission du Christ Sauveur, confiée par l’Eglise.



 


Comédie musicale "Jésus, de Nazareth à Jérusalem"

 

23 décembre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Notre communauté de Maisons-Alfort a eu la joie d’assister, le dimanche 17 décembre, dans l’après-midi, à cette comédie musicale.

Un spectacle à ne pas rater !
Même si vous n’êtes pas amateur de comédie musicale, n’hésitez pas.
Le message évangélique est bien mis en relief.
Très beau spectacle et très interpellant !
Merci aux réalisateurs !

Au Palais des sports de Paris jusqu’au 31 décembre, puis en tournée en province.



 


Noël, joie du partage !

 

9 janvier 2018 2018 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A Ker Levenez, Noël Joie du Partage ! Noël Joie de l’Accueil ! Noël joie de la rencontre !

Le temps de l’Avent a été le temps de la visitation, oser, aller vers…

Notre projet de l’Avent, à la communauté Ker lévénez, était de vivre une veillée de Noël avec les enfants de nos villages : Lintever, Locmaria, Pohors, Stival ;
Accueil chaleureux des familles,qui ont dit oui tout de suite à notre projet...de belles rencontres.

Le Dimanche 24 décembre 2017, nous n’avions pas d’Eucharistie, mais toute la communauté était présente, ainsi que nos sœurs de l’infirmerie, le personnel d’accompagnement pour notre veillée de NOEL à 16 H 30
Mamans et Papas, sont présents avec leurs enfants.

Une très belle veillée, aux rythmes intergénérationnels.

La célébration commence dans la pénombre, et les enfants, âgés de 5 à 12 ans, avancent avec leurs étoiles allumées….n’hésitant pas à danser, à sauter de joie dans notre chapelle. Beaucoup de joie, d’émotion, c’est noël ; Jésus est là parmi nous, à travers le visage de tous ces enfants et de nos sœurs aînées

Nous terminons avec le chant « Chante Noël, Danse pour Dieu »
Les familles et les enfants dansent avec quelques sœurs dans la chapelle.

Chaque enfant et chaque parent repart avec un message de Noël, et des papillotes
« Fait maison », préparées par les sœurs de la communauté.

MERCI ! MERCI ! aux familles pour la joie donnée et partagée à nos sœurs aînées.
MERCI d’avoir OSER LA JOIE DE LA RENCONTRE, avec l’Emmanuel Dieu avec nous !



 


Voyage communautaire en Allemagne

 

15 décembre 2017 2017 par Sr Claude-Marie

Oups !!! Météo : mauvais temps sur toute la France,... Mais à Faches, les sœurs ont bon pied bon œil. 5h du matin, départ de la communauté sous le brouillard, pour rejoindre le car à Lille.

Bien installées dans un bus « confort » nous filons vers Aix-la-Chapelle en Allemagne.

A 8h30, surprise lors de l’arrêt : café ou chocolat chaud et viennoiserie offert par « Mario Voyage »...Hum ! C’est bon car il fait froid dehors et il neige.

10h15 Arrivée à Aix-la-Chapelle (Aachen), direction le marché de noël et 1ère photo souvenir avec les bonshommes en pain d’épices. Nous admirons ensuite les vitrines et discutons avec les marchands. C’est féerique. Peu à peu, la pluie succède à la neige. Un repas bien chaud à « La Licorne » où le décor est splendide, est le bienvenu.

14h15 Départ pour Monschau, petit village typique, encaissé entre les montagne, proche de la frontière belge. Paysage splendide sous la neige qui tombe à gros flocons.
Nous admirons ses maisons du XIIIes en bois au toit en ardoise, son château, ses tours de garde et son marché de Noël. Par chance nous pouvons assister en partie à 2 concerts.

Magnifique !

La nuit tombe... la neige aussi. Nous rejoignons le car à 18h30. Nous prenons le chemin du retour, fatiguées mais heureuses ; la tête et le cœur plein de bons souvenirs.



 


Journée missionnaire à Maisons-Alfort

 

27 novembre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le dimanche 12 novembre 2017, la communauté a organisé une journée missionnaire sur la paroisse St Rémi.

Dès 9h30, dans les locaux du centre paroissial, la communauté, des associés et des amis ouvraient la vente d’objets et la brocante au profit des œuvres de la province France/Suisse.
Quelques sœurs de la Maison Mère, à Paris, nous ont rejoint.

A 11h, la messe paroissiale était animée par une chorale sénégalaise.

Le chant d’action de grâce écrit par Paul Youm nous disait :

« Faites-vous toute à tous pour les gagner à Jésus Christ », disais-tu, Ô Mère Javouhey ! Ton trésor, par-dessus tout, fut la Parole de Dieu. Mère Anne Marie Javouhey, Ô Prie pour nous : Que l’Esprit nous aide à prier, à faire grandir, à évangéliser. Nous te saluons, bienheureuse !

La Parole du Seigneur fut une lampe pour tes pas, la même lampe qui éclaire encore les sœurs de Saint Joseph de Cluny, au Sénégal, l’ïle de la Réunion, en Guadeloupe, en Martinique !
Partout dans le monde entier, béni soit Dieu !

Après la messe, nous nous sommes retrouvés, nombreux, pour partager le verre de l’amitié. Puis un repas partagé avec choucroute et Yassa nous a rassemblés.

Dans l’après-midi,autour de Sr Carmen, les sœurs ont pu partager leurs différents lieux d’origine pour nous parler de la présence de notre congrégation à travers le monde.



 


Un temps de retraite qui se termine par une belle « Visitation » !

 

15 octobre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce n’est pas tous les jours qu’on accueille notre Mère générale ! Et oui Sœur Claire Houareau, notre Supérieure générale, vient de terminer sa retraite à Ti Mamm Doué, notre centre spirituel, voisin de la communauté de Ker Levenez.

Nous avons eu la chance et l’honneur de l’accueillir à la communauté au goûter et à notre repas de midi le Vendredi 29 septembre 2017 .
Émotion ! Joie ! Surprise !
Cette petite halte, même courte, à fait beaucoup de bien à nos sœurs aînées dont certaines ne l’avaient jamais vu.
Occasion de partager avec elle sa mission à travers le monde.
Son passage a réveillé des temps forts de la mission dans des pays où certaines des sœurs sont parties en mission en outre-mer.

Les sœurs la remercient pour sa simplicité, sa jovialité et son attention à chacune.
Nous espérons la revoir très bientôt.



 


Jubilé de Sœur Chantal à Chamblanc

 

9 octobre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

« Que vive mon âme à te louer !
Tu as posé une lampe, une lumière sur ma route
Ta Parole Seigneur, ta Parole Seigneur.
Heureux ceux qui marchent dans tes voies,
Heureux ceux qui veulent faire ta volonté,
Heureux ceux qui méditent sur la sagesse,
Dès l’aube, de la joie Tu m’as comblé,"

En ce 1er octobre 2017, ce sont les paroles du chant d’entrée de cette belle célébration qui voulait que monte vers le Seigneur l’action de grâce de Soeur Chantal pour la fête de son Jubilé.

« Rechoisir de dire Oui comme au premier jour… il y a 50 ans. Redire oui aujourd’hui, à Chamblanc… tout un symbole. Redire oui, c’est reconnaître le feu de la rencontre avec le Christ hier et qui t’appelle toujours aujourd’hui…
Ce sont les joies et les exigences de la vie communautaire qui te font de rechoisir encore de vivre l’Evangile avec tes sœurs, ensemble et pour toujours, à la manière singulière d’Anne-Marie Javouhey »

En ce début de l’Eucharistie c’est l’accueil que Sr Agnès Thevenin, provinciale de France/Suisse adressé à Soeur Chantal.

Une magnifique Messe dans l’action de grâce, la joie, la fraternité et la diversité de notre Eglise, jeunes et moins jeunes, amis de la paroisse et d’ailleurs, qui sont venus nous rejoindre, les prêtres, qui avec Sœur Chantal ont partagé les projets du Diocèse pour les grands jeunes, des sœurs des communautés les plus proches, des jeunes sœurs de Madagascar en mission à Cluny, sans oublier les musiciens et une chorale dont les talents se sont développés à chaque répétition et qui a laissé tout au long de cette célébration éclater le caractère festif de ce jour.

« Jubilez, criez de joie, par le Fils et dans l’Esprit, Dieu nous ouvre un avenir et nous donne par la Foi, un amour qui fait grandir »

Merci Sr Chantal et Bonne route



 


Récollection des amis de Faches

 

9 octobre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce début du mois de septembre 2017, une trentaine d’amis d’Anne Marie Javouhey du Nord ont pris le temps d’une halte spirituelle pour s’arrêter, se retrouver, reprendre souffle, approfondir leur foi, sous le regard bienveillant de la bienheureuse Anne-Marie Javouhey.

Une rencontre spirituelle animée par le Père Bernard Podvin, qui a proposé deux temps forts.

Relecture du passage de l’Évangile de Saint Jean, au chapitre 21, versets 1 à 14, "Apparition de Jésus à ses disciples au bord du lac de Tibériade".

Prendre le temps d’une lecture paisible et approfondie, en goûtant chaque mot :" Jésus se manifesta... cette nuit là... rien... à droite... Simon Pierre... se jeta à l’eau... poissons... une centaine de mètres... apportez... troisième fois..."
Nous avons pris conscience plus intensément qu’il faut savoir s’arrêter, prendre le temps d’être avec Jésus Christ au cours de la lecture de l’Évangile... être croyant, c’est à dire "celui que Jésus aime", nous en Lui et Lui en nous.
Ce filet plein de poisson..., ce feu de braises... La bienheureuse Anne Marie avait pleinement conscience de tous ces hommes et de ces femmes à aimer, a accueillir, à faire grandir, à réchauffer, à qui se donner totalement par amour et d’accorder au Seigneur une confiance absolue.

Un temps personnel nous a été proposé, puis un échange : "Par quel mot de cet Évangile suis-j interpellé ?"

Aller de l’avant avec Jésus ; c’est à nous de jeter les filets !

"Quelle est la volonté de Dieu sur moi ?", "Vers quelle rive vais-je lancer mon filet ?", "Vais-je savoir prendre du temps pour aller vers les autres ?"
Ce feu de braise, il suffit de si peu... un sourire... une parole... un geste d’amitié...
C’est à nous de jeter le filet, de faire cet effort avec l’aide du Seigneur. Ce que Dieu donne est solide, le filet ne se déchire pas !

La Bienheureuse a pris son temps ; ne lui fallait t’il pas de longs mois pour traverser l’atlantique ? Elle a osé... Son énergie vient de sa prière ; elle a osé la confiance, l’abandon à Dieu... sa Sainte Volonté.

"Patience, le Seigneur vient se servir de moi. Est-ce que je sais reconnaître, à cet appel à aller toujours plus loin, combien le Seigneur me dit qu’il m’aime ? Comment la Providence me conduit ?..."

C’est au cours de l’Eucharistie que chacun, chacune, a donné sa réponse au Seigneur. Et c’est avec un message personnel d’Anne Marie Javouhey, que nous avons emporté, que s’est clôturé cette belle journée vécue dans l’amitié.

Merci Mgr Podvin, merci à chacun et chacune !



 


Jubilés de Cluny

 

4 octobre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les Récollets étaient en fête pour célébrer les jubilés de 6 sœurs le 09 septembre dernier. Quelques échos cette journée fraternelle et chaleureuse.

C’est toujours une grande joie de célébrer ensemble les anniversaires de vie consacrée !
En cette belle journée de septembre, qu’une petit pluie est venue bénir ; la célébration a ressemblé les sœurs de la communauté de Cluny et quelques unes venues d’ailleurs, les familles, les amis autour de nos six jubilaires ;
- Sr Maria Peixoto, 75 ans de vie religieuse
- Sr Anna Hiebel, 70 ans
- Sr Isabelle Rouquier, 70 ans
- Sr François d’Assise Schoepfer, 65 ans
- Sr Céline Hoareau, 60 ans
- et Sr Agnès Thevenin, 25 années de vie consacrée... la benjamine du groupe... mais tout de même notre Provinciale !

Appartenir au Christ, c’est l’affaire d’une vie.

" Mes sœurs, vous savez qu’on ne peut s’unir au Christ en son Mystère pascal qu’en demeurant en lui. Cette expérience, vous la vivez. Aujourd’hui encore, dans les contraintes liées à l’âge ou aux responsabilités. Appartenir au Christ, c’est l’affaire d’une vie, avec les nuances qu’apportent les circonstances, le jeu des appels successifs, la lecture des signes des temps et les exigences du quotidien.* Homélie du Père Georges Auduc.

Après la célébration Eucharistique, durant laquelle nos sœurs ont renouvelé leur vœux, la fête s’est prolongée par un verre de l’amitié et un repas fraternel.
L’animation de la journée était assurée par nos sœurs de la communauté : deux actrices de grand talent nous ont éclairé sur ce qu’est une "vie réussie", tandis que nos deux jeunes sœurs malgaches nous rappelaient l’internationalité de la congrégation, à travers la danse.

"Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
Dansez à la louange de son nom"

Merci à tous, et en particulier à nos jubilaires, pour cette belle journée sous le signe de l’action de grâce et de la fraternité !



 


Une caravane de Séminaristes d’Haïti sur la Route des Abolitions

 

3 septembre 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Chamblanc, reconnu depuis 2010 comme 5 ème site de la Route des Abolitions dans l’Est de la France, a vu ces derniers jours, passer avec les Pères André et Bernardin 8 séminaristes.

La Société des Pères de St Jacques d’Haïti de Landivisiau (Finistère) a choisi de disperser leurs 28 séminaristes originaires d’Haïti, dans différents séminaires de France, pour leur formation. En cette fin du mois d’août certains sont arrivés à la communauté venant de Rennes, Marseille et Strasbourg pour découvrir « une abolitionniste hors norme » : la Mère Javouhey

Projet pour un temps de "Vivre ensemble"

C’est un beau projet pour un temps de « vivre ensemble », de fraternité, d’amitié, de relecture, de découvertes et de rencontres avec la communauté, un peu réduite en ce temps de vacances.
L’enthousiasme de leur jeunesse, les liturgies festives et prières partagées avec quelques personnes de la paroisse, resteront pour tous de beaux témoignages de Foi et d’Espérance.

Deux bonnes journées qui ont été bien remplies !

Visites de la Maison Paternelle, l’église du village avec les vitraux, de l’expo, la Forêt Mémoire de Chamblanc, l’église du baptême d’Anne Javouhey à Seurre et l’Abbaye de Cîteaux.
Beaucoup d’émotions dans les "au"revoir et en route vers le Fort de Joux près de Pontarlier (Doubs) pour faire mémoire de Toussaint Louverture, leader de l’insurrection des esclaves de Saint-Dominique, déclencheur de l’abolition de l’esclavage et première figure du pouvoir noir. Puis suite du pèlerinage pour la visite de la Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme à Champagney (Haute Saône) et terminer leur périple au Grand Séminaire de Strasbourg.

Merci à chacun et à tous pour votre venue chez la Mère Javouhey « elle a encore beaucoup de choses à vous dire », alors nous vous attendons une autre fois avec les autres séminaristes.



 


Eucharistie à la grange d’Etienne

 

8 août 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Un mot, la Fête ! du qualificatif au superlatif, c’est toujours la fête à Chamblanc !

Le 9 juillet 2017, messe à la Grange d’Etienne, le frère d’Anne Marie Javouhey ; c’’est dans cette grange qu’elle a prononcé sa consécration à Dieu à l’aube de ses 19 ans.

Martial PLUYAUT, propriétaire, décore superbement ce lieu. Et c’est dans la simplicité et la joie, que chacun s’assoit sur une botte de paille.

Cette année, un groupe de sœurs, préparant leur engagement définitif ont participé à l’animation, apportant les traditions de leur pays d’origine : Haïti, Congo, Sénégal, Tahiti, Angola, Mozambique,…On devine un sourire d’Anne-Marie Javouhey !

Au cours de la messe, un enfant de la Paroisse a reçu le baptême.

Et comme à toutes les fêtes, le verre de l’amitié a permis bien des échanges et des mercis !



 


Rencontre à la "maison Javouhey"

 

18 juillet 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce 7 juillet 2017, la communauté de Chamblanc attendait des voyageuses particulières !...Des pèlerines venues faire mémoire de 300 années de vie religieuse chez la mère Javouhey !

En effet, il y a 50 ans, c’était hier !, elles faisaient ensemble leur premier engagement dans la Congrégation Saint Joseph de Cluny.
En ces temps de jubilé, c’est ensemble qu’elles viennent "péleriner" aux sources !

- Sœur Dominique J. est arrivée de Suisse,
- Sœur Joseph-Marie C.est venue des Antilles-Guyane,
- Sœur Marie-Yvonne K. s’est déplacée depuis la Bretagne,
- Sœur Aline L. a quitté la capitale (Paris),
- Sœur Jean G.a laissé les Hauts de France,
- Sœur Chantal B .les accueille à Chamblanc.

Elles témoignent : "L’idée de faire mémoire de cet appel qui a marqué profondément nos vies, devait se faire dans un lieu source, Chamblanc était tout indiqué

La première étape de notre pèlerinage fut le village de Chivres à quelques km de Seurre. C’est dans l’église de ce lieu que Balthazar et Claudine, les parents d’Anne-Marie se sont mariés le 19 novembre 1771

Le dimanche 9 juillet, la messe à la grange d’Etienne à Chamblanc réunissait paroissiens et religieuses de passage. Ce lieu si particulier où Anne-Marie et sa famille se retrouvaient pour prier il y a plus de 200 ans ne peut laisser indifférent

Quittant peu à peu les bords de Saône, notre petit groupe est allé à Citeaux, Acey, abbayes cisterciennes pleines de silence et de beauté

Enfin à l’église de Seurre, aux fonts baptismaux où Anne-Marie a été baptisée nous avons renouvelé avec cœur et émotion notre engagement au service du Seigneur et de nos frères

Au cours de ces quelques jours en Bourgogne nous avons eu la joie de croiser les 25 junioristes préparant leurs vœux perpétuels. Elles faisaient aussi un pélerinage aux sources : Cluny, Chamblanc, souvans...

Temps forts de rencontres, de partages, de souvenirs...puissent-ils nourrir encore les 50 prochaines années ? mais soyons modestes, peut-être une nouvelle rencontre dans 5 ans !



 


A la découverte des sources

 

25 juillet 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Du 06 au 08 juillet 2017, la communauté de Cluny a eu la joie de recevoir la visite de 24 junioristes, en pèlerinage aux sources.

Venues des Provinces d’Haïti, du Pacifique, d’Afrique Centrale, de Sénégal-Niger-Togo-Burkina Faso, de Madagascar, d’Angola-Guinée Bissau et du Mozambique, 24 sœurs se préparent à leurs vœux perpétuels. En session tout l’été à la Maison Mère, il leur est donné de vivre un pèlerinage aux sources de la Congrégation.

Découvrir les lieux et venir à la rencontre des sœurs de France.

Elles ont ainsi vécu trois belles journées à Cluny, accompagnées par Sœur Véronica et Sœur Mathilde, conseillères générales. Visite de la communauté, des locaux de notre première maison mère, visite de la ville et de l’abbaye, rencontre avec le Père Auduc pour rendre l’expérience d’Anne Marie Javouhey plus présente et rencontre avec les sœurs de la communauté.

Les générations se partagent les temps forts de leur vie apostolique ; les plus jeunes viennent à la rencontre des anciennes, mais c’est bel et bien la même mission, à la suite du Christ, dans le sillage d’Anne Marie Javouhey !



 


Rencontre des junioristes en terre de Bourgogne.

 

25 mai 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les 08 et 09 mai, trois sœurs de vœux temporaires se sont retrouvée à l’Abbaye de Vénière (Saône et Loire) pour un temps commun de formation.

Sur le thème de la Prière à Saint Joseph de Cluny, ces deux journées ont permis aux sœurs, venues d’horizon divers, de mieux faire connaissance ;
. Sœur Agnès-Marie, originaire de Bretagne, en communauté à Maisons-Alfort, engagée en aumônerie de jeunes ainsi que dans l’accueil-secrétariat ;
. Sœur Yvette et Sœur Berthine, originaires de Madagascar, arrivées en décembre 2016 pour une expérience missionnaire dans notre maison de Cluny
. et Sœur Claire, infirmière, responsable du juniorat de la Province France-Suisse, en communauté à Ciry le Noble.
Chacune a présenté son parcours, sa vocation, son apostolat, en lien avec le ou les passages la Parole de Dieu qui la nourrit le plus.

Journées d’approfondissement, elles ont partagé ce qui font les temps forts de la vie de prière d’une sœur de Saint Joseph de Cluny ; « l’importance de l’Oraison (prière personnelle), de l’Eucharistie, des offices, prière des heures, célébrés en communauté et de la prière à la Vierge Marie. Tous ces temps si précieux pour être reliées au Christ et à la mission, à nos sœurs et à tous ceux vers qui nous allons. »

La visite de l’Abbaye de Vénière, la prière des heures partagée avec les sœurs Bénédictine, puis la visite de l’Eglise de Tournus ont été autant de découvertes, dans un climat de joyeuse fraternité.

Sœur Berthine et Sœur Yvette



 


Trois jubilaires à Limoux.

 

10 mai 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

65 ans, 60 ans de vie donnée, de fidélité… Merci Seigneur !

La petite assemblée entourant les trois sœurs jubilaires, soeur Jean François Salson, sœur Marie-André Bonnet et sœur Elisabeth Matthieu, de la communauté de Limoux, a laissé éclater sa joie dans la chapelle de la communauté.

Nous avons rendu grâce à Dieu, pour son œuvre d’amour et pour l’engagement de nos sœurs.

Par leur vie donnée, chacune rend témoignage qu’il est possible de dire OUI, sur la seule base de l’AMOUR, de la certitude de trouver son bonheur en Dieu, de l’aimer, de le servir et surtout de rayonner de sa joie.

Après la joie de l’Eucharistie, nous avons poursuivi autour du verre de l’amitié et d’un bon repas.

Que le Seigneur accompagne chaque sœur sur le chemin qui est le sien, qu’il les comble de son Amour et leur donner sa Paix.
Merci à chacune de vous pour votre heureux et joyeux témoignage.



 


Le "Sentier Anne Marie Javouhey" fête ses 10 ans.

 

5 mai 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le soleil brille dans le ciel, dans la luminosité des champs de colza et dans le cœur des pèlerins !! Le vent souffle fort ! (presque un mistral !) Est-ce à l’image de l’Esprit Saint porteur de joie ?

Soixante-cinq personnes participaient au pèlerinage, pèlerins venus de Cluny, de la plaine de Saône, de Beaune, de Dijon… et deux Sœurs Malgaches, en mission à Cluny.

A pieds, en bicyclette, ou en voitures, ils ont vécu ce temps fort : passage dans les trois forêts de la mémoire (Chamblanc, Jallanges, Seurre)… près de la Maison natale d’Anne-Marie à Jallanges…dans l’église de son baptême à Seurre. A chaque étape, des paroles d’Anne-Marie et un chant : « Tu as tant de choses à nous dire au présent, Anne Marie. Que ton souffle nous fasse écrire, à notre tour, une histoire d’amour ».

Arrivés à Chamblanc, fatigués, mais heureux, les pèlerins participent à la célébration Eucharistique, puis à la dégustation du gâteau des 10 ans ! … les bougies sont soufflées !

Déjà se profile le sentier 2018 !...
Merci à tous les artisans de la réussite de ce temps fort.



 


Jubilés à la Maison Mère

 

24 mars 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Belle action de grâce pour ces 50, 60 et 65 années de vie consacrée au Seigneur !

En ce dimanche 19 mars la Maison Mère est dans la joie, non pas pour honorer Saint Joseph (il sera fêté le lendemain lundi 20 mars) mais pour célébrer les jubilés :

Jubilé de rubis (65 ans) pour Sœur Marie Pierre Baron
Jubilé de diamant (60 ans) pour Sœur Gabriel Josse
Jubilé d’or (50 ans) pour Sœur Marie Claire Cartry, Sœur Hélène Kwan-Hu, Sœur Chantal Bescond et Sœur Aline Loaëc.

Belle action de grâces pour ces 50, 60 et 65 années de vie consacrée au Seigneur !

Par leur vie donnée, chacune rend témoignage, qu’il est possible de dire "oui," de donner sa vie, de la risquer sur la seule base de l’Amour, de trouver son bonheur en Dieu, d’aimer Dieu, de le servir et surtout de rayonner de sa joie.
Alors MAGNIFICAT !

La célébration de la messe a été un bouquet aux couleurs multiples, avec des accents venant de Haïti, de Madagascar, avec les rites spécifiques de l’Afrique, du Pacifique et de l’Inde !
Expression de l’interculturalité de la Congrégation, vécue avec beaucoup d’émotion . un beau moment de communion dans la louange !

Les festivités se sont poursuivies autour d’un apéritif convivial et d’un repas joyeux et fraternel.

« Choisis la VIE
Ouvre ton cœur au don de Dieu
Sois un vivant pour le Seigneur
Laisse-toi brûler de son feu »


 


Rencontre des Associés, des Amis et Communautés

 

24 mars 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

C’est une tradition maintenant bien rodée ! La rencontre se déroule tous les deux ans à la « Maison Anne-Marie Javouhey » au 57 Faubourg St Jacques dans le 14 ème.

Paris, le 4 mars 2017

Venus des Hauts de France, de Bretagne, de Bourgogne / Franche-Comté et d’île de France, plus de quarante personnes se sont mises durant cette journée, à la découverte et à l’écoute de la vie d’Anne Marie-Javouhey, Fondatrice des Sœurs de St Joseph de Cluny.

A travers ses écrits et les documents ressources de la Congrégation nous sommes allés toujours plus loin dans l’approfondissement de sa « Spiritualité et de son Charisme ». La route de sa vie, l’expérience de l’action de Dieu dans un cœur disponible, les obstacles inattendus, son combat contre tous pour accompagner les esclaves affranchis, elle cherchera toujours sa source dans l’Amour de son Dieu et des hommes.

Nous avons également pris le temps de prier, d’échanger à partir du thème proposé pour la journée, de faire une relecture des engagements des groupes sur le terrain, de partager nos motivations et nos engagements personnels pour la mission, d’échanger en petits groupes autour d’une question d’avenir : « Est-ce que le charisme d’Anne Marie Javouhey peut aujourd’hui apporter quelques choses de plus dans nos églises diocésaines ? »

Quelques nouvelles nationales et internationales ont été partagées par Sr Agnès Thevenin notre provinciale.
Un temps d’envoi a terminé cette belle journée ; « C’est par ta grâce que je peux m’approcher de toi, c’est par ta grâce que je suis racheté. Tu fais de moi une nouvelle création »…

Ce fut pour chacune et chacun une manière de relire nos propres expériences dans notre quotidien afin de vivre l’Evangile à la manière d’Anne-Marie, mais ce fut aussi une joyeuse rencontre fraternelle dans la bonne humeur et hélas toujours trop courte !
A bientôt ? Dans deux ans…



 


Cluny, maison de e.retraite.com

 

16 mars 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Pensiez-vous pouvoir trouver des "geeks" dans une maison de sœurs aînées ? Et bien oui ! Il n’y a pas d’âge pour se mettre à l’informatique !

Petite séance de débriefing avant d’attaquer la séance :
- "je dois cliquer ou je dois glisser ?"
- "oh, ça s’est encore éteint !"
- "Mais pourquoi je ne suis pas sur le même écran que vous autres ?"
- "Moi je sais, je clique sur "aviateur" (à la place de navigateur !)"

Depuis quelques mois, la communauté de Cluny s"est dotée de 5 tablettes... après les premiers pas, occasion de crises de fou rire ou d’agacement - et oui, l’appareil n’obéit pas toujours aux doigts un peu engourdis- les mains sont de plus en plus agiles pour cliquer, surfer, chercher...

Par petits groupes, le travail est acharné et c’est fou ce qu’un petit appareil peu aider développer :
- les jeux mémoire, occasion de tester ses neurones
- les jeux de lettres, pour la concentration
- les vidéos, pour visiter, s’informer, découvrir, partager
- les sites internet, et bien entendu celui de la Province France Suisse !!!

Les projets commencent à germer : internet, les jeux de mémoire, les vidéos, c’est bien en petit groupe, mais c’est mieux quand on peut partager... et si l’on proposait des séances vidéo à toute la communauté... cherchons les sujets qui nous intéressent !!! Et chacune de chercher sur YouTube LE sujet qui va faire le buzz à la communauté ! Port du "casque audio" obligatoire pour ne pas se gêner dans les recherches !

...Et pourquoi pas un reportage photos dans le jardin ; c’est tellement beau le printemps !!!...

Et oui, les geeks existent bel et bien ! attention à l’addiction, nos sœurs !



 


Sacrement des malades à Cluny

 

8 mars 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En communion avec la Paroisse Saint Benoit à Cluny, où le sacrement était proposé et donné lors d’une messe dominicale, 16 sœurs de la communauté ont reçu à leur tour le sacrement des malades, ce mercredi 08 mars.

"L’un de vous est malade : qu’il appelle les responsables de l’Église et que ceux-ci prient pour lui en lui donnant l’onction d’huile au nom du Seigneur" (Épître de Jacques) 5, 14-15.

La Paroisse Saint Benoit a placé au cœur de la prière les personnes malades ou fatiguées. Ainsi, il y a quelques semaines, de nombreux paroissiens âgés ou malades ont reçu le sacrement au cours de la messe du Dimanche.

Les sœurs qui ne pouvaient se déplacer à l’église ont reçu ce sacrement lors de la messe célébrée dans la chapelle par le Père René Aucourt, curé de la paroisse. Entourées de toutes les sœurs de la communauté, elles ont reçu l’onction, dans une grande paix intérieure.

Le Sacrement des malades

Le sacrement de l’onction des malades est destiné à réconforter ceux qui sont éprouvés par la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Ces gestes montrent quelque chose de la tendresse du Christ pour ses frères malades, âgés, mourants. Par le sacrement des malades, le chrétien reçoit la force de supporter son épreuve et l’assurance qu’il la vit en proximité avec le Christ.

La célébration s’est déroulée dans un profond climat de prière et de fraternité, en union avec tous ceux qui souffrent l’épreuve de la maladie et de la vieillesse.

"Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève."



 


Jubilé de Sœur Ines Pires

 

6 février 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce Jeudi 2 février 2017 à la communauté de Kerlévenez c’était jour de fête !
Une journée fraternelle, dans la joie et l’action de grâce.

Ce jeudi 2 février 2017, en la fête de présentation de Jésus, Sœur Ines Pires, originaire de l’Angola, vivant en France depuis 33 ans, a célébré l’anniversaire de sa profession religieuse.
65 ans d’une vie toute donnée au Seigneur et au service des malades.

Elle a renouvelé ses vœux en portugais au cours de l’Eucharistie, en présence de Sœur Véronica, conseillère générale, de ses amies et du Père Feron, venus pour l’occasion.
Ensemble nous avons chanté notre action de grâce pour une vie religieuse belle et féconde.
Merci Seigneur !



 


Le Noël du vieux cordonnier

 

9 janvier 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Quelques sœurs de la communauté de Cluny ont offert un conte mimé pour les fêtes de Noël. Occasion de se retrouver, de partager, de rire, de méditer.

Une nuit, avant de s’endormir, le vieux cordonnier fit cette prière : " Seigneur, je t’ai servi du mieux que j’ai pu et me voici au crépuscule de ma vie. Avant de partir, j’aimerais t’accueillir dans mon humble demeure..." Le cordonnier s’endormit et dans son rêve il entendit une voix lui dire : "Gentil cordonnier, demain, ton vœu sera exaucé."

Le lendemain, il se leva tout heureux, nettoya soigneusement sa petite maison et fit un bon repas. Puis il se mit à la fenêtre, impatient de voir qui viendrait. Rapidement, il aperçu dans le petit matin glacé, un homme à peine couvert qui déblayait la neige accumulée durant la nuit. Il ouvrit la fenêtre et invita l’homme à venir se réchauffer. Il le fit asseoir devant le poêle et lui versa une tasse de thé fumante. Après s’être bien réchauffé, l’homme repartit travailler.

Un peu plus tard dans la matinée, il remarqua qu’une jeune femme portait un nouveau né dans les bras et qu’elle essayait de le tenir au chaud dans un vieux châle rapiécé. Il ouvrit rapidement la porte et courut les chercher pour les conduire chez lui. Il servit à la jeune femme une partie du repas qui cuisait dans le four et le reste du thé. Puis, il fouilla dans un coffre, en ressortit des vêtements et les lui offrit. La jeune femme s’en couvrit et pleine de reconnaissance, reprit son chemin.

Le vieux cordonnier rangeait la vaisselle lorsque quelqu’un frappa à la porte. Il ouvrit, le coeur battant, mais sur le seuil, il n’y avait qu’un enfant poursuivi par une marchande rouge de colère qui criait : "Rends moi mon pain ! rends moi mon pain..." Le vieux cordonnier calma la marchande, paya le pain et invita l’enfant à entrer. Il lui servit le reste du repas et au moment du départ, il lui tendit un beau morceau de pain. L’enfant retourna chez lui chargé de son précieux fardeau.

La fin du jour arriva et le vieux cordonnier fut rempli de tristesse : "Le Seigneur n’est pas venu aujourd’hui. Mon rêve n’a pas été réalisé..." Un peu déçu, il alla s’asseoir dans son vieux fauteuil pour se reposer un peu et ferma les yeux...
Lorsqu’il les rouvrit, une lumière resplendissante illuminait la pièce et dans cette lumière souriait l’enfant, la jeune femme et son nouveau né, et l’homme qui ramassait la neige. Tous les trois lui firent signe d’approcher et lui murmurèrent : "Gentil cordonnier, aujourd’hui, par trois fois, je suis entré dans ta maison. Mais j’y étais déjà venu ; car à chaque fois que tu as reçu quelqu’un, c’était moi que tu accueillais."



 


Soirée Anne Marie Javouhey à Chamblanc

 

10 décembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

« 11 novembre 1779 : ma naissance en Dieu », dît Anne-Marie Javouhey à propos de son baptême célébré le lendemain de sa naissance, le 10 novembre à Jallanges, à 4km de Chamblanc où elle a grandi.

Chaque année, la Communauté de Chamblanc fête cet événement.

Le 12 novembre dernier, la soirée a débuté par une célébration eucharistique à la Salle des Fêtes de Chamblanc, suivie d’un repas amical préparé par les Amis d’Anne-Marie Javouhey.

Anne-Marie Javouhey, une abolitionniste hors du commun

C’est ensuite Pascale Cornuel, historienne, auteur d’une thèse sur le sujet, qui a donné une conférence intitulée : «  Anne-Marie Javouhey : comment a-t-elle pu être cette femme abolitionniste hors du commun ? ». Quelle joie de l’accueillir et de l’écouter. La salle des Fêtes était comble ! Après avoir insisté sur le vocabulaire choisi (définitions et explications très fines des mots « esclaves », « esclavage », « libération », « noirs de saisie », « traite »...), elle a conclu qu’ Anne-Marie avait utilisé le mode de vie de son village natal pour créer le celui de Mana, en Guyane, où elle préparait des hommes et des femmes traités comme des esclaves à la libération, les éduquant et en leur apprenant à vivre en société à l’image d’une communauté.

Toute notre reconnaissance à Pascale Cornuel, qui publiera bientôt un livre à ce sujet. Un grand merci de la part de la Communauté à la Municipalité de Chamblanc et aux Associés et Amis ayant participé à la préparation de cette fête.

La communauté de Chamblanc



 


Sur la route de l’abolition, d’Anne Marie Javouhey et des saint bretons.

 

24 novembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce lundi 26 septembre 2016, 34 amis d’Anne Marie Javouhey de Faches-Thumesnil prennent la route pour Nantes, grand port de départ d’esclaves, mais aussi lieu de séjour d’Anne Marie Javouhey.

Sur la route, en passant par la Normandie et la Bretagne !

Sur le parcourt, arrêt à Lisieux. Le mardi, à Nantes, visite du mémorial de l’abolition de l’esclavage, puis le musée relatant la traite des esclaves au château d’Anne de Bretagne.

Le mercredi, nous reprenons la route pour Brest, en passant par Saint Anne d’ Auray. Les guides nous expliquent la découverte de la statue de Sainte Anne par Yvon Nicolazic, le 03 avril 1591. Sainte Anne est spécialement priée pour les demandes d’enfant. C’est ainsi qu’’Anne d’Autriche est venue implorer Sainte Anne pour obtenir un enfant, qui fût Louis XIV.

L’après midi, visite de la tour Tanguy, à Brest, et du port d’où partaient les navires du temps de Mère Javouhey. Visite du Lycée Anne Marie Javouhey à Recouvrances ; lieu où Anne Marie Javouhey avait implanté une école dans un quartier pauvre, en 1826. Elle y fonda également une communauté, pour recevoir les sœurs en partance pour les missions d’Afrique et d’Amérique, qui venaient à Brest prendre le bateau.

Jeudi 29, nous nous dirigeons vers Saint Thégonnec, magnifique enclos paroissial. Petit crachin breton pour la découverte de la vallée des saints, où une charmante guide nous explique l’origine et la vie de quelques saint bretons et de leurs statues.
En route vers le Morbihan, où les sœurs de Saint Joseph de Cluny nous reçoivent avec le far breton… et beaucoup de gentillesse ! Halte appréciée par tous les amis, merci pour l’accueil chaleureux et la visite guidée.

Le vendredi 30 septembre, par un temps superbe, car et navette nous amènent au pied du Mont Saint Michel… près de trois heures de liberté pour une grande exploration, à la mesure de chacun et chacune.

Ce séjour s’est déroulé dans la prière et les chants , les vidéos sur la vie d’Anne Marie et de Bakhita (de l’esclavage à la sainteté) nous ont accompagnés.

Quelques réflexions et partages au retour ;

-  Lisieux nous a plongés de suite dans un climat spirituel.
- Le mémorial nous a montré que, de tous temps, l’esclavage a été combattu.
- Il y a eu une belle alternance entre les moments de réflexion, recueillement et joyeuse convivialité.
- Beaucoup d’amitié, d’échanges, d’explications positives, de simplicité dans la diversité, de mise en lien avec les nouvelles connaissances.
- Nous avons été portés par Anne Marie Javouhey et ses belles surprises.
- Nous revenons « boostés » pour les semaines qui viennent.
- A noter aussi, la conduite harmonieuse de Jean Pierre !



 


Jubilé de la Miséricorde et 25ème anniversaire de la Maison de retraite

 

1er décembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce Vendredi 4 Novembre, la Maison de Retraite du Sacré-Cœur d’ Ernemont célébrait un double jubilé : le Jubilé de la Miséricorde pour les prêtres et résidents qui ne peuvent pas se déplacer à la Cathédrale et les 25 ans d’existence légale de la Maison.

Administrateurs, Personnel, amis, voisins et familles des Résidents avaient été invités pour la circonstance.

A 15 heures, tout le monde est rassemblé à la Chapelle Notre Dame ; le Père Maheut, Vicaire Général, peut ouvrir la célébration après en avoir rappelé le sens.
En chantant l’hymne pour l’Année Sainte de la Miséricorde, on se dirige alors vers la Grande Chapelle pour entrer en procession par la porte de droite, décorée d’un grand Christ et fleurie, parce que proclamée « sainte » pour la circonstance, et l’on se rassemble autour de l’autel du Sacré Cœur. Mère Thérèse et Mme Bienaimée, Résidente, vont allumer 25 cierges qui brûleront durant toute la Messe.

L’Assemblée prie Jésus, Dieu de miséricorde et de compassion.

On gagne alors les bancs du chœur et de la nef pour la suite de la célébration eucharistique. A l’homélie, Le Père Maheut a l’art d’utiliser les textes liturgiques du jour pour dire le bon usage qu’on peut faire de l’argent, l’engagement de tous ceux qui animent cette Maison et affirmer que le trésor abrité dans ces murs, ce sont les Résidents eux-mêmes ! La prière universelle sera dite à quatre voix : Mère Thérèse, Mère Marie-Isabelle, Laurence, Infirmière de la Maison de Retraite et Christine, Agent d’accueil. Au memento des défunts, le Père nommera les premiers accueillis après 1991 et décédés à la Maison de Retraite. : une Religieuse, un prêtre et trois personnes laïques ; on fait également mémoire de Mr Didier Dubaillay, notre premier vice-président, décédé en Septembre dernier.

Après la Messe, l’assemblée est invitée à partager le traditionnel gâteau aux 25 bougies et la coupe de Champagne.

Mère Thérèse rappelle l’histoire de la Maison de Retraite affirmant qu’on ne fête pas seulement les 25 années de fonctionnement, mais bien plus, puisque la première infirmerie de la Congrégation d’ Ernemont dont la Maison de Retraite a pris la suite, remonte à l’année 1727. Elle fait remarquer que le carrelage, à l’anglaise, noir et blanc de la salle où l’on se tient, est décrit par une religieuse dans une lettre de 1731 ! Monsieur Limare, Directeur, dit sa satisfaction de voir, que même en dehors des moments de fête, la Maison de Retraite est vraiment un lieu de vie !
Et puis, on mange, on boit, on échange, on bavarde ; le guitariste, invité pour la circonstance, a bien du mal à se faire entendre !
La fête se termine comme prévu, dans la cour d’entrée, par un lâcher de ballons qui montent très vite dans le ciel.

Et dans la salle, on bavarde encore ; il semble qu’on ne soit pas pressé de partir….



 


Jubilé en paroisse le 16 octobre 2016

 

5 novembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le dimanche 16 octobre, Sœur Claie Petit a fêté ses 25 ans de vie religieuse avec la paroisse Saint Matthieu (là où se trouve la communauté de Ciry-le-Noble) et de Saint Jean (Montceau-les-Mines, centre ).

Monseigneur Rivière était présent ainsi que nos trois prêtres du secteur paroissial et deux diacres.
Ce devait être un temps d’action de grâce, et ce le fut pour tous ceux et celles qui étaient venus, petits – c’était une messe des familles - et grands.

Temps de partage de témoignage, d’explication des moments importants de la messe, célébration de la Parole et partage du Pain…

Après la communion, nous avons pu prendre un temps de recueillement pour faire mémoire de ce que Dieu a fait de beau dans nos vies. Temps de prière silencieuse, suivie du chant d’action de grâce : Magnificat, grand est le Seigneur qui s’intéresse à l’homme…

Le chant d’envoi nous a rappelé qu’Anne-Marie Javouhey nous a donné un élan et que la mission continue…
Mais le partage ne s’est pas arrêté là, et le verre de l’amitié préparé par tous, a été également un moment fraternel.



 


Jubilé de la Miséricorde à Rouen

 

10 octobre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le 14 Septembre dernier, la communauté de Rouen s’est rendue à la cathédrale pour vivre ensemble la démarche du jubilé de la miséricorde.

Les deux voitures sont garées dans la cour de l’Archevêché et, le Père Maheut, notre vicaire général, justement là, nous salue et nous souhaite un bon jubilé.

Premier temps à l’entrée de la Cathédrale : Sr Marie-Isabelle explique le déroulement de la démarche et remet à chacune le petit dossier de prières, de chants et de textes de la Parole de Dieu.

Puis, nous nous rendons près des fonts baptismaux pour évoquer, cierge à la main, notre baptême. La porte sainte franchie, nous nous arrêtons près du lieu de la Réconciliation, pour un autre temps de réflexion et de prière.

Troisième temps, pour la prière d’adoration à la Chapelle du St Sacrement et pour terminer, arrêt près de la Chapelle de la Vierge. Avant de quitter la cathédrale, nous prenons le temps de consulter les panneaux de commentaires des béatitudes et ceux qui nous redisent quelles sont les 7 œuvres de miséricorde spirituelles.

Au retour à la Communauté, nous terminons l’après-midi par un bon goûter. Sr Marie-Isabelle nous rappelle que nous devons compléter notre démarche par le Sacrement de Réconciliation et une communion aux intentions du St Père.
Nous avons toutes apprécié ce Jubilé vécu en communauté.



 


Vive la centenaire !

 

10 octobre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce mercredi 5 octobre, par un bel après-midi d’automne, nous voici en route pour fêter Sœur Monique Charpentier...un moment plein d’émotion, dans nos cœurs, nos yeux, comme nous l’avons si bien chanté !

Ça y est, Soeur Monique, tu as 100 ans !

Ca y est ! Sr Monique tu as 100 ans ! Tu es une vraie athlète de Dieu !

« L’Esprit de fête éclatera dans nos mains, nos yeux, nos cœurs et nous verrons notre terre fleurir d’amour sous le soleil. »
Notre terre a fleurie dans la vie de Sœur Monique Charpentier qui désirait et souhaitait être centenaire. Que de fois nous l’avons entendue !

La force de vie continue de t’habiter, par tes petits mots plein d’humour.
En cette belle journée ensoleillée entourée d’une douzaine de sœurs de ta communauté de Kerlévénez-Cléguérec, de Sr Marie-Yvonne de la communauté de Ti Mamm Doué.
Avec toute l’équipe de « Kerlaouen » maison spécialisée pour personne dépendantes, qui t’entoure et t’accompagne depuis trois ans avec beaucoup de gentillesse, d’attention, nous savons que tu es heureuse et aimée dans cette maison.

Sœur Monique nous as donné beaucoup de joie par sa présence, répondant à nos questions. Nous l’avons invitée à nous partager ce qu’elle ressentait en ce jour.
Elle nous a tout simplement invités à prier le chapelet, en nous disant que Marie nous demandait d’Aimer. Avec Sr Anne, sa cousine, elle a chanté le chant Breton de Notre Dame de Lourdes de le Saint, refrain qui a bercé leurs jeunes années. Action de grâces et Magnificat ! De mémoire elle a tout chanté.

Une centenaire gaie, et présente à l’évènement, heureuse de souffler les bougies de son anniversaire.

Après le petit temps de célébration, nous avons poursuivi la fête ; moment très attendu par Soeur Monique, le champagne pour la circonstance ,qu’elle a fort apprécié, ainsi que le gâteau au chocolat dégusté avec délice !
L’animation s’est poursuivie sur le rythme des notes : « l’amour de Dieu est si Merveilleux ! »

Nous remercions tout le personnel, pour son accueil chaleureux.
Nous rendons grâce à Dieu pour ce temps convivial, et pour le Don de la vie reçue, donnée, partagée.

Les Sœurs de la communauté de Ker levenez- Cléguérec



 


A la découverte de la vallée des Saints !

 

6 octobre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce n’est pas souvent que cela peut arriver, mais ce dimanche 2 Octobre, les 6 sœurs du centre spirituel de Ti Mamm Doué ont pu s’offrir une journée de repos !

Cette journée sans accueil de groupes… fut l’occasion de faire quelques chose de particulier, elles sont donc parties à la découverte de la vallée de Saints.
Cette dernière est située à Carnoët (Côtes d’Armor), au cœur de la Bretagne, à 15 minutes de Carhaix.

Ce lieu veut rendre hommage aux saints fondateurs bretons et à la dévotion populaire qui les accompagne. Des dizaines de statues de bloc de granit, entre 3 et 5 mètres s’élèvent sur une colline. C’est un peu à couper le souffle !

Sr Marie-Yvonne a joué à la guide, faisant lecture du livret qui détaillait les particularités des saints et la légende qui parfois les accompagne.
Comme une journée de découverte ne va pas sans convivialité, la visite s’est terminée autour d’un goûter.
Elles sont rentrées enchantées et ne manqueront pas de vous « vendre » cette sortie si vous passez par Ti Mamm Doué…



 


Jubilate ! Jubilate !

 

5 octobre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le Dimanche 11 Septembre, sous un ciel bleu et ensoleillée, la communauté de Kerlévénez est en fête avec ses trois Sœurs jubilaires.
-  Sœur Marie-Lucienne Simon 65 ans de vie religieuse
-  Sœur Françoise Ratier 60 ans ….
-  Sœur Elisabeth Spies 25 ans…

En cette année de la miséricorde, comment ne pas rendre grâces du don de Dieu à nos sœurs et de la joie d’être consacrée à celui qui nous a choisies.
Ce fut une très belle journée de fraternité : très belle célébration, joie, rires danses, bon repas…
Cet événement va venir enrichir les souvenirs qui ravissent notre cœur et pour lesquels nous rendons grâce..



 


Marche pèlerinage au Mesnil Saint Firmin

 

5 octobre 2016 2016

Marche de Gannes au Mesnil Saint Firmin avec 2 grandes figures de la miséricorde que sont Saint Vincent de Paul et Mère Anne-Marie Javouhey

Le samedi 1er octobre, 120 personnes participent à une marche pélerinage, organisée par les paroisses de Breteuil-St Just-Maignelay dans l’Oise. Ce temps fut accompagné par les 4 prêtres de ce grand secteur missionnaire

Il y a 400 ans Saint Vincent de Paul arrivait à Gannes, village situé à 12 km du Mesnil Saint Firmin. Cet ami des pauvres et des petits a vu dans ses frères des trésors du Royaume
Il y a presque 200 ans Anne-Marie Javouhey arrivait au Mesnil Saint Firmin pour répondre généreusement à la proposition de Monsieur Bazin : s’occuper d’enfants nécessiteux et orphelins

C’est à la suite de ces 2 grandes figures du 17ème et 19ème siècle que les pélerins du Pays Picard se sont mis en route...
Prière à l’église de Gannes, marche échange dans la campagne, Pique-nique puis réflexion sur la vie d’Anne-Marie Javouhey avant de reprendre le chemin des bois pour arriver au Mesnil Saint Firmin en fin d’après-midi
Messe dominicale à l’église du Mesnil, église particulièrement bien remplie et accompagnée par un petit groupe de musiciens

Cette marche fut nourrie par une réflexion sur la simplicité et le zèle de Saint Vincent de Paul et par le charisme d’Anne-Marie Javouhey



 


Pique-nique en forêt de Roumare

 

24 septembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En cette douce journée du vendredi 2 Septembre, la communauté de la Rue d’Ernemont à Rouen est partie pique niquer en forêt de Roumare.

Un pique nique tout confort, avec table et bancs, assiettes, gobelets et couverts ! et un menu copieux.
Après le café, départ à la rencontre des animaux du parc animalier ; mais c’était l’heure de la sieste. Les laies et leurs marcassins ont été invisibles mais quelques beaux chevreuils ont bien voulu se montrer.
De l’avis de toutes, c’est à refaire !



 


La Quincampoise !

 

22 septembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Cela se passe à Quincampoix… La Quincampoise est une balade rétro à vélo, organisée chaque année par l’association ouennaise "Guidoline" ; Balade familiale d’une dizaine de kilomètre

Durant cette balade, on fait connaissance en roulant et le pique-nique assure un joli moment de convivialité.
La communauté a eu le plaisir d’accueillir les joyeux participants, dans le parc du prieuré et de partager avec eux le pique-nique.
Ce fut un moment d’échange, de découverte. Des jeux de plein air agrémentèrent cette halte.
Plusieurs des participants ont eu l’occasion de découvrir notre chapelle. "



 


Pèlerinage aux sources 2016... suite !

 

2 septembre 2016 2016 par Sr Claude-Marie

Un été sous le signe de l’internationalité à Cluny.

C’est toujours une joie profonde, pour la communauté de Cluny, d’accueillir les sœurs venues en pèlerinage aux sources ! Moments d’échanges culturels et spirituels, rencontres fraternelles, partage des expériences des unes et des autres... recevoir et donner, un souffle pour notre communauté !



 


Session des formatrices

 

2 septembre 2016 2016 par Sr Claude-Marie

Du 1° au 14 août 2016, 48 sœurs, venant des 5 continents, se sont retrouvées autour de Sœur Claire Houareau et des sœurs du Conseil, pour 2 semaines intenses de formation. Le thème : Ranimer la flamme du disciple en moi.

Toutes sont responsables de la formation dans leur province : postulat, noviciat et juniorat, réunies à la maison mère pour une formation commune.

Une formatrice doit d’abord se former.

C’est le père Mac Ainsh qui était facilitateur. Ce rédemptoriste a su nous ouvrir aux questions humaines, théologiques et psychologiques des différentes étapes de la formation.
Le père Georges Auduc a situé la spiritualité d’Anne-Marie Javouhey ; Sr Marie-Noël Lefrançois a repris les lettres pour montrer l’évolution et l’importance de la formation des sœurs au début de la Congrégation. Quant à sr Dominique Primevère, elle nous a guidées dans le rôle de la formatrice, surtout en ce qui concerne le discernement.
Sr Claire Stanley nous a présenté les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, et leur impact sur la formation, tandis que sr Matilde Faneca a repris le contexte de la mission.

Nos travaux de groupe par langue ou par rôle ont été très forts en partage d’expérience, de difficultés ou encore de réalités.
La beauté des temps de prière était à la hauteur de nos mélanges culturels et nos temps de fête pleins de bonne humeur et de fraternité.

Nous sommes donc reparties pleines d’entrain et riches des divers apports et du souvenir des sœurs rencontrées, dynamisées par l’internationalité de nos échanges et son importance dans le temps de la formation.

Sr Claire Petit



 


Pèlerinage aux sources 2016 à Chamblanc

 

2 septembre 2016 2016 par Sr Claude-Marie

Eté 2016... Les pèlerinages se suivent mais ne se ressemblent pas !

Voici 42 amis associés Martiniquais et Guadeloupéens.

Deux moments remarqués : Leur participation à la messe dans le Grange de Martial (là où Anne-Marie a fait sa consécration à Dieu). A L’offertoire Ils ont apporté plusieurs magnifique corbeilles de fruits exotique…

Voici la prière qui accompagnait la démarche.
« Fais nous recueillir, recueillir, Seigneur,
Les fruits que nous te dédions ;
Afin qu’à l’exemple de la Bienheureuse Anne-Marie Javouhey
Nous soyons libres de ce qui vient de la terre
Et que nous vivions plus intensément selon l’Esprit.
Par Jésus ton Fils bien-Aimé…. »
A la forêt mémoire, leur émotion était sensible. Quelle reconnaissance et affection témoignée à Anne-Marie Javouhey libératrice…
Ce même jour un couple de cyclistes arrive, ils la forêt mémoire. Ils sont sur le camping de Seurre, mais viennent d’Angers. Invités au repas avec les associés, nous apprenons que le but de leur voyage était de venir à la forêt mémoire. « Mon grand a ici un arbre à sa mémoire…
J’ai besoin de me recueillir en ce lieu » Quel clin d’œil d’Anne-Marie !

Une semaine plus tard, nous accueillons les sœurs de langue Espagnole et quelques jeunes Sœurs préparant leur engagement définitif (Guatemala, Togo, Sénégal, Madagascar, Espagne)

Belle représentation internationale… Ce groupe de pèlerins a vécu un temps fort à Souvans. Contemplation, prière silencieuse…
A Jallanges aussi, que de Photos devant l’escalier de la maison natale…Nombreuses photos aussi à la grange, dans laquelle, elles ont eu la joie de participer à une eucharistie célébrée par le Père Antonio ( Prêtre accompagnateur du groupe) Son message au moment de l’envoi : A Souvans soulevé par le vent de l’Esprit, n’oubliez pas Souvans, revenez y souvent à Souvan !



 


Rencontre des "plus jeunes sœurs"

 

21 juillet 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Pour la deuxième année consécutive, sur l’invitation de notre provinciale les « jeunes » sœurs de la province se sont retrouvées, début juillet pour trois jours de partage, de réflexion au prieuré de Quincampoix.

En cette période qui marque pour beaucoup la fin d’une année scolaire, le début des vacances et la possibilité de vivre un temps de retraite, ce week-end se voulait propice au « passage », invitation à déposer ensemble le quotidien pour envisager plus posément le demain.

Ensemble, avec Sr. Agnès, nous avons ainsi évoqué ce qui fait sens en nos vies, l’importance de la prière, la place de l’apostolat, les choix qui se présentent, l’avenir.

Voici quelques pistes issues du texte « la prière de l’apôtre » du jésuite Claude VIARD (Cf. Le Goût du Royaume aux éditions jésuites) qui mis en route nos échanges :
*Prière et apostolat dans la vie religieuse…Comment conçoit on leurs relations ?
*Comme deux pôles hiérarchisés ? Comme l’une source de l’autre ?ou…
*Vivre en fils comme envoyé, dans le mouvement même du Fils, réaliser son action apostolique comme reçue d’un Autre, cela ne va pas sans faire l’expérience de se recevoir soi-même d’un Autre, ni sans faire le passage à l’altérité.


-" Est-ce que la mission que je vis et assume me nourrit ou m’épuise ?"
- "Est-ce que ma mission et la manière dont je la vis nourrissent ma communauté, mon corps religieux ? "
- " Est-ce que la mission dynamise l’engagement religieux de l’apôtre et du corps apostolique ?"

Le tout entrecoupé par des temps de détente, de prière, dans la simplicité et la fraternité partagée avec la communauté de Quincampoix qui nous fit si bon accueil.
Grand, grand, Merci !

De quoi repartir dans la Joie, la Confiance et l’Espérance pour poursuivre le chemin.



 


Passage de 63 sœurs indiennes à Chamblanc

 

1er juillet 2016 2016 par Sr Claude-Marie

Avec l’été revient le temps des pèlerinages aux sources pour nos soeurs venues du monde entier.

« Nous arriverons en retard… pas facile de quitter Paris » disent au téléphone Sœur Bernadette et Sœur Thérésia,deux sœurs conseillères générales accompagnant le groupe.
Quelques heures plus tard, une grande joie : l’arrivée de 62 sœurs Indiennes et de Soeur Monica (irlandaise)

Après un bon pique-nique, voici le temps des visites ; elles se déroulent sur deux jours : Souvans, Cîteaux, Chivres, la Forêt mémoire, Seurre...

La messe dominicale est célébrée en anglais, par le Père Michel de Gigord (Prêtre des Missions Etrangères) , très dynamique. Il a vécu de nombreuses années aux Philippines.
Le pèlerinage est pour le village, comme pour la communauté, un temps fort : ferveur, joie, affection, ensemble sur les pas d’Anne Marie.
Merci à vous chères sœurs venues de si loin… avec un cœur si grand !



 


Accueil à Chamblanc

 

1er juillet 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La maison de Mère Javouhey reste grande ouverte à tous les visiteurs, petits et grands. Le 18 juin dernier, c’est un groupe d’enfants qui est venu rendre visite !

Voici un groupe d’enfants de St Marcel-les-Châlon ; ils viennent terminer leur année de catéchèse à Chamblanc et découvrir Anne-Marie Javouhey ; un bon temps de réflexion, de partage, de questions sur les vocations.

Le Père Jean-Pierre, animateur, souhaitait une statue d’Anne Marie Javouhey pour l’église de Saint Marcel et coïncidence... la Communauté de Fribourg en offre une !
Le Père Jean-Pierre a accueilli ce don lors de la Célébration terminant la journée.
Merci, chères Sœurs de Fribourg… Merci Père Jean-Pierre !



 


Fête des voisins à Chamblanc

 

1er juillet 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Petit retour sue la fête des voisins célébrée à Chamblanc

La fête de voisins de notre quartier, le 27 mai 2016 à 19 h : 38 personnes, du bébé au grand-père octogénaire !

Qui avec sa bonne bouteille dans le panier… qui avec son clafoutis parfumé ou ses petits pâtés ! Partage très convivial !... A 22 h arrive l’orage !... Dommage !



 


Rencontre des Associés

 

20 juin 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le groupe des associés d’Ile de France, et d’ailleurs !, s’est retrouvé le dimanche 22 mai 2016, en la fête de la Sainte Trinité, à Thiais. Nous y avons été accueilli par Sœur Marie André et toute sa communauté : ouverture d’emblée au sein de la congrégation des sœurs de Cluny... sœurs âgées au parcours discret si riche de rencontres de tous les coins du monde, sœurs actives d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, petites sœurs indiennes au sourire communicatif...

Le but de la rencontre ; ’essayer d’élargir le groupe des associés.

L’objectif a été atteint puisque nous étions au nombre d’une vingtaine malgré quelques absences en raison de problèmes de santé ou rationnement de carburant automobile... Quelques nouveaux se sont joints à nous ce dimanche, élargissant même notre groupe jusqu’à la Martinique et la Guadeloupe.

Une journée sous le signe de la fraternité

La journée a débuté par la messe à la chapelle de la maison de Thiais. Après la messe, un temps convivial autour d’un café a permis aux uns et aux autres de se retrouver et d’accueillir les nouveaux venus.
Ce fut ensuite une conférence sur la spiritualité d’Anne Marie Javouhey à partir d’un diaporama élaboré par Jean Pascal Picart. En préambule, chacune des personnes s’était présentée en mettant l’accent sur ce qui la rattachait à la spiritualité d’Anne Marie Javouhey et de la congrégation de Saint Joseph de Cluny. Ensuite Françoise a témoigné de ce que représentait pour elle et pour nous la place des associés au sein de la congrégation.

Bien sûr, cela va de soi, un des moments forts de la journée a été le repas, fruit de l’apport des uns et des autres et comme toujours dans ces cas là il y en eut de trop : acra des Antilles, riz à la vietnamienne, far breton, viande et salades parisiennes, tiramisu, etc... Ce fut surtout un long moment d’échange et d’accueil à l’autre et à sa différence.

En après midi, la discussion était prévue autour du thème : Anne Marie Javouhey et la miséricorde. L’œuvre de miséricordede la mère Javouhey nous étant connue de tous au travers des péripéties de sa vie, nous avons noté qu’elle était très concrète, voire terre à terre dans toutes ses directives qu’elle avait les pieds sur terre.
Nous nous sommes demandé comment elle aurait agi aujourd’hui face aux foules de réfugiés qui frappent à nos portes, comment elle aurait accueilli l ’étranger...
La discussion s’étant prolongée, nous n’avons fait que brièvement honneur au goûter pourtant préparé si cordialement par la communauté qui nous accueillait car 16H 30 était l’heure des vêpres en la chapelle de la maison de Thiais.

Ce fut une journée riche de la rencontre de l’autre, avec dans l’esprit de chacun le leitmotiv qui résonne au cœur de chacun des disciples de la mère Javouhey : "La Sainte Volonté de Dieu".



 


Jubilés de diamant à Rouen

 

13 juin 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le dimanche 5 juin 2016, en la solennité du Sacré-Cœur, Sr Alice de Jésus et Sr Marie-Isabelle, ont fêté leur jubilé de diamant (60 ans de vie religieuse).

La chapelle de la communauté était pleine d’amis, de religieuses, en ce dimanche après-midi, pour l’Eucharistie présidée par l’archevêque de Rouen, Monseigneur Dominique Lebrun. Ils étaient tous présents pour entourer de leur amitié et de leur prière nos sœurs jubilaires.
Au cours de la messe, elles ont renouvelé leur profession religieuse, puis avec les sœurs présentes et les membres de la Fraternité Eucharistique de Jésus (les associés laïcs) ont redit leur consécration au Cœur de Jésus.
Après la messe, tous étaient invités à prendre un rafraîchissement pour échanger amitiés et souvenirs...



 


Commémoration, témoignage de la communauté.

 

29 mai 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Retour sur la Fête du 10 mai à Chamblanc, pour que les photos présentes sur le Site vous fassent vivre ces instants extraordinaires, « miraculeux » dit quelqu’un ! Pourquoi pas ?

9h30 :Arrivée, par vaques successives, des jeunes des Collèges et écoles primaires de la région.

Visite de la Maison paternelle d’Anne .Marie. Javouhey, de l’exposition. Echanges avec des Mananais

Cette riche matinée se termine par un temps fort émouvant. Tous les jeunes, rejoints par les élèves du Lycée de Chamblanc, la Communauté éducative, les Sœurs du Conseil général, d’autres venues d’autres Communautés, ensemble, tous écoutent le message de M. Georges Patient (sénateur-maire de Mana).

Ensuite, Madame Catherine Thévenin, directrice du Lycée, laisse parler son cœur : « Respecter chaque être humain est essentiel…chacun est grand…nous sommes tous complémentaires. Nous écouter, nous regarder "en vrai"… nous aimer, c’est la fraternité, dont les fruits sont la paix, la liberté, l’égalité » Message très fort, très applaudi, suivi de deux minutes de silence et de la Marseillaise, accompagnée « des tambours sans frontières » par trois Mananais.

15h : Tous les jeunes et les invités se rendent à la Forêt mémoire de Chamblanc.

Foule venue de partout à laquelle se mêlent les autorités civiles et religieuse. Sous-préfète, sénateurs, maires, députés...que d’écharpes tricolores !

Clin d’œil : le soleil luit ! La cérémonie commence : huit jeunes dévoilent les quatre panneaux sur lesquels sont inscrits les noms des esclaves libérés, nouvellement répertoriés, soit 374.

Les maires de Chamblanc, Seurre, Jallanges, Madame la Sous-préfète de Beaune,déposent une gerbe. Entre les discours officiels ou amicaux, chaque classe de jeunes présente un poème, un chant ou une fresque réalisée par eux.
Les jeunes ont confectionné des semelles de chaussures, chacune portant le nom d’un esclave : ils les déposent au pied de chaque panneau. Elles rappellent les souliers qu’Anne.Marie Javouhey offrait aux esclaves le jour de leur libération.
Beaucoup d’émotion !

Après une minute de silence, les tambours sans frontières accompagnent la Marseillaise chantée par tous.

Ce temps fort est suivi du verre de l’amitié, tandis, que les jeunes reprennent le car….et la pluie du matin, revient. C’est peut-être une bénédiction !...



 


Commémoration à Chamblanc, quelques images

 

24 mai 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Retour en images sur ces journées passée à Chamblanc, Seurre et Jallange.

Nos sœurs de Chamblanc se remettent tranquillement de ces journées denses et fraternelles passées avec nos amis de Mana, ainsi que tous les participants et personnalités civiles et religieuses.
En attendant leur article, voici une galerie photos, retour en image sur ces journées intenses en fraternité, en rencontres de toutes sortes, en émotion...

"Ensemble, nous avons souhaité par cet événement exceptionnel sur le plan mémoriel, émotionnel et culturel conforter nos liens avec Mana et la Guyane pour qui, Anne-Marie Javouhey, « Leur Ché Mé » reste un modèle de fraternité et d’humanité entre les peuples."

Rappel du programme des rencontres et festivités

. 6 mai : Arrivée de la délégation sur le site de Chamblanc accueillie par les élus, par Sr Agnès Thevenin, provinciale de France-Suisse, la directrice et le conseil d’administration, au lycée Anne-Marie Javouhey.

. 7 mai : Journée de rencontres et découvertes de l’Hôtel-Dieu à Beaune, accompagnée par Madame Marie-Thérèse Garcin.
A 19h Eucharistie à l’église de Chamblanc présidée par Monseigneur Roland Minnerath Archevêque de Dijon.

. 8 mai : Commémoration du 8 mai et accueil dans les familles.
Dans l’après midi à Seurre, visite guidée de l’église où Anne-Marie Javouhey a été baptisée, et du patrimoine, par Madame Caroline Robin et Monsieur Jean-Louis Rousselet.

. 9 mai : Journée à Dijon : Hôtel de ville, visite découverte du Musée des Beaux-Arts et visite guidée.Déjeuner à la Maison Diocésaine, Bd Voltaire.
Le soir un barbecue à Jallanges, le village où est née la Mère Javouhey

. 10 mai Le matin au lycée Anne-Marie Javouhey du Val de Saône, rencontres culturelles de la délégation et de 7 classes : primaires de la Cité verte, Jacquemart et 4ème du collège Dinet de Seurre, des primaires d’Echenon et d’Esbarres, 4ème collège Rameau Fontaine d’Ouche, et 4ème du lycée. Découverte de la Maison Paternelle d’Anne-Marie Javouhey, des expos…

A partir de 15h à la forêt mémoire de Chamblanc, cérémonie officielle commémorative d’un mémorial des « esclaves engagés » par Anne-Marie Javouhey à Mana, en présence de Madame la Préfète, des élus de la région Bourgogne Franche-Comté, de la Communauté de Communes du Val de Saône, des Elus locaux, de la délégation de Mana, des membres de la Route des Abolitions et de Monsieur Philippe Pichot son coordinateur, d’une délégation du Conseil Général de la Congrégation St Joseph de Cluny, de Sr Agnès Thevenin provinciale de France-Suisse, de Sr Véronique Joseph, provinciale des Antilles-Guyane, des conseils municipaux du canton.



 


Et pourquoi pas !

 

24 mai 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A Quincampoix, le projet d’une sortie communautaire en Cotentin a vu le jour grâce au weekend de l’Ascension où la communauté était au complet !

Accueil chez les moines cisterciens de l’Abbaye de Bricquebec pour le gîte et le couvert, participation à la liturgie
Nos ballades :
. l’ile Tatihou
, (dans un bateau amphibie) au large de Saint Vaast la Hougue : le calme, la beauté du site, son histoire offrent un réel dépaysement
. Complies chez les sœurs bénédictines de Valognes
. Visite des ruines du château fort de Bricquebec

Le retour se fera par Douvres le délivrande avec la messe à la basilique puis un repas à Luc sur mer.
La route a été longue, on peut le dire, car c’était la fin d’un long temps de congés.

De belles journées qui soudent la vie fraternelle, apportent de l’air frais et offrent des moments de détente, de plaisir et de joie.

Les sœurs de Quincampoix



 


Les diocèses Normands marchent pour les vocations

 

24 mai 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A l‘occasion de la fête de l’Ascension et de la pentecôte les diocèses de Normandie se sont associés pour supplier le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson.

Tout ceci a commencé discrètement, en appelant les prêtres et les communautés religieuses à prier pour les familles chrétiennes, pour les jeunes et moins jeunes afin qu’ils entendent l’appel du Seigneur et sachent y répondre.

Une marche pour les vocations

Le point d’orgue a été une marche en différents lieux à l’occasion de l’Ascension.
Pour le diocèse de Rouen, nous avons marché entre le château de Mesnière et Neufchatel en Bray (7km). Le soleil était généreusement au rendez-vous ainsi que plus de 1000 personnes de tous âges. Durant toute la journée nous avons été accompagnés par les reliques de Louis et Zélie Martin (parents de Sainte Thérèse de Lisieux).
Après un pique-nique champêtre, Mgr Le Brun a interpellé les participants sur notre désir d’avoir des prêtres : " Nous voulons des prêtres mais pour quoi ? Pour notre confort ou pour leur bonheur et le bonheur de tous ?"

A la fin d’une messe très fraternelle et priante, les familles ont reçu chacune une mallette pour les aider à prier. Par ailleurs, tous les participants étaient invités à prier pour les vocations, grâce à une neuvaine jusqu’à la pentecôte…

Rendez-vous a été donné pour renouveler l’opération l’an prochain… avec l’assurance que le Seigneur écoute nos prières et que c’est dans des communautés vivantes que pourrons germer et grandir les vocations de demain.



 


La paix est entrée dans cette maison

 

11 mai 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Rassemblement diocésain des collégiens à Chalon sur Saône. Un petit groupe de jeunes de Ciry le Noble, Sanvigne et Montceau les Mines, accompagnés de Sœur Blandine-Marie et Sœur Claire y ont participé, ils nous racontent.

Nous étions environs 300, venus de tout le département, pour nous rencontrer sur le thème : « H Paix 71 ».

Comment vivre la paix entre nous, autour de nous, ensemble.

Des témoins ont partagé leur expérience de vie en communauté multiculturelle,
- d’accueil de l’étranger,
- de travail avec des personnes différentes d’eux à cause d’un handicap.

Puis, en atelier, nous avons décoré, créé, partagé la paix.
Après le pique nique, tout le monde a pu célébrer sa joie, aidés par le groupe musical « sentinelle » (groupe de pop-louange). Monseigneur Rivière a présidé la messe.
Enfin, un concert a clos la journée bien remplie.

Nous avons engrangé de quoi faire grandir la paix… bâtir cette maison en nous et autour de nous.



 


l’accueil de l’autre différent de moi.

 

29 avril 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Dans le cadre des rencontres d’aumônerie au lycée du Gros Chêne, les élèves, accompagnés par Sr Marie-Emmanuel, ont travaillé sur le thème : l’accueil de l’autre différent de moi, Quelques jeunes ont souhaité aller plus loin en animant un temps récréatif pour des personnes différent d’eux.

Le mercredi 20 avril 2016, l’après-midi, ils sont allés à la rencontre des sœurs âgées de la communauté de Ker Levenez et les résidents du foyer des ajoncs de Cléguérec.
- 1 er Temps : découverte de Beauregard
- 2 ème Temps : Confection des chapeaux avec les sœurs aînées
- 3 ème Temps : Animation chants, et défilé de mode avec nos chapeaux, suivi d’un bon goûter.
Un grand merci à Sœur Marie Pascale qui a partagé ses compétences et son talent pour nous aider dans la confection des chapeaux.

Merci aux jeunes du lycée du Gros Chêne : Béatrice, Thecia, Hélène, Caroline
Un petit coucou à Anastasie qui était par la pensée avec nous.

Merci à nos sœurs Ainées pour leur participation et la joie du partage.
Merci à Pascal l’accompagnateur du groupe des résidents du foyer Cléguérec des Ajoncs



 


« Route des Abolitions de l’Esclavage » en Val de Saône

 

24 avril 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce mois de mai 2016, dans le cadre des cérémonies officielles des mémoires de la Traite, de l’Esclavage et de ses Abolitions, Jallanges, Seurre et Chamblanc,communes du Val de Saône, se préparent à accueillir du 6 au 11 mai des Mananais Cette délégation venue de Guyane, composée de descendants d’esclaves libérés à Mana (Guyane) est conduite par Monsieur Georges PATIENT Sénateur Maire de Mana.

C’est un partenariat qui existe depuis 2011 où déjà 3 forêts mémorielles ont été inaugurées dans les communes, pour signifier l’action sans précédent d’Anne Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de St Joseph de Cluny.
En 1838, envoyée par le Ministère de la Marine et des Cultes, Mère Javouhey a accompagné malgré toutes les difficultés rencontrées les 147 premiers esclaves préparés, à devenir des hommes libres, à les éduquer et leur donner leur place dans la société.

Ensemble, nous souhaitons par cet évènement exceptionnel sur le plan mémoriel, émotionnel et culturel conforter nos liens avec Mana et la Guyane pour qui, Anne-Marie Javouhey, « Leur Ché Mé » reste un modèle de fraternité et d’humanité entre les peuples.

Programme des rencontres et festivités

. 6 mai : Arrivée de la délégation sur le site de Chamblanc où elle sera accueillie par les élus, par Sr Agnès Thevenin, provinciale de France-Suisse, la directrice et le conseil d’administration, au lycée Anne-Marie Javouhey.

. 7 mai : Journée de rencontres et découvertes de l’Hôtel-Dieu à Beaune, accompagnée par Madame Marie-Thérèse Garcin.
A 19h Eucharistie à l’église de Chamblanc présidée par Monseigneur Roland MINNERATH Archevêque de Dijon.

. 8 mai :Selon les lieux d’hébergements, commémoration du 8 mai et accueil dans les familles.
Dans l’après midi à Seurre, visite guidée de l’église où Anne-Marie Javouhey a été baptisée, et du patrimoine, par Madame Caroline Robin et Monsieur Jean-Louis Rousselet.

. 9 mai : Journée à Dijon : Hôtel de ville, visite découverte du Musée des Beaux-Arts et visite guidée.Déjeuner à la Maison Diocésaine, Bd Voltaire.
Le soir un barbecue à Jallanges, le village où est née la Mère Javouhey

. 10 mai Le matin au lycée Anne-Marie Javouhey du Val de Saône, rencontres culturelles de la délégation et de 7 classes : primaires de la Cité verte, Jacquemart et 4ème du collège Dinet de Seurre, des primaires d’Echenon et d’Esbarres, 4ème collège Rameau Fontaine d’Ouche, et 4ème du lycée. Découverte de la Maison Paternelle d’Anne-Marie Javouhey, des expos…

A partir de 15h à la forêt mémoire de Chamblanc, cérémonie officielle commémorative d’un mémorial des « esclaves engagés » par Anne-Marie Javouhey à Mana, en présence de Madame la Préfète, des élus de la région Bourgogne Franche-Comté, de la Communauté de Communes du Val de Saône, des Elus locaux, de la délégation de Mana, des membres de la Route des Abolitions et de Monsieur Philippe Pichot son coordinateur, d’une délégation du Conseil Général de la Congrégation St Joseph de Cluny, de Sr Agnès Thevenin provinciale de France-Suisse, de Sr Véronique Joseph, provinciale des Antilles-Guyane, des conseils municipaux du canton.

Soirée festive à la Salle des Fêtes de Seurre.

. 11 mai : Départ de la délégation pour Paris.

Les Sœurs de Chamblanc



 


Semaine Sainte à Kerlévénez

 

8 avril 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Nous avons eu la joie de vivre des temps forts liturgiques, avec la fête de Saint Joseph, puis le triduum Pascal avec quelques sœurs à la Cathédrale de Vannes.
Cependant, nous avons également de très beaux offices sur notre site de Beauregard avec nos deux communautés, Ti Mamm Doué et Kerlévenez.

Pour nous mettre dans l’élan des proches fêtes pascales, nous avons eu un premier temps fort, avec le Jubilé de Sr Marie-Françoise AUGER.
Nous avons eu une très belle célébration.
La joie a éclaté, prémices de la joie Pascale...

Le Jeudi Saint nous nous sommes retrouvées. C’est Sr Aline (le Célébrant ne pouvant pas s’agenouiller) qui a fait le geste du lavement des pieds, ceci avec beaucoup d’émotion.
Le vendredi Saint, nous a plongé dans la passion du Christ. Nous avons contemplé le Christ qui a donné sa vie pour nous.
Le Samedi soir nous n’avons pas eu la vigile Pascale. En effet, le Père LE BARZIC, s’est adaptée à la communauté, car les sœurs âgées ne pouvaient veiller très tard.
Il nous a proposé de vivre une célébration : la nuit des 4 Alliances autour du feu.
Nous avons commencé avec le chant

"Veilleurs, Bénissez Dieu dans la nuit, Il nous donne sa paix,
Veilleurs, bénissez Dieu, élevez les mains, dans la nuit,
Bénissez sans fin !"

- L’alliance de la Création Genèse 1 « au commencement, Dieu créa… »
Le psaume chanté Psaume 103
- L’alliance avec Abraham Genèse 221-18 « Dieu mit Abraham à l’épreuve »
Psaume 15
- L’alliance avec Moïse Exode 14-15-15 « En ces jours-là, le Seigneur dit à Moïse"
Cantique de Moïse …
- L’alliance Nouvelle Ezéchiel 36-16-17…
Psaume 50

Nous pouvons remercier Sr Marie Jacqueline qui a mis ses compétences en œuvre pour réaliser ce feu au milieu de la chapelle.
La célébration s’est terminée par le chant « Veilleurs »

4 lumignons ont été déposés en forme de croix. Ils sont restés allumés jusqu’au matin de Pâques.

Le Dimanche de Pâques, le Célébrant, le père Le Barzic, a fait la consécration du cierge, qu’il a béni, puis la bénédiction de l’eau.
Nous avons chanté d’un cœur plein de Foi la joie du Christ ressuscité et la litanies des Saints.
Nous adressons un immense Merci au Père Le Barzic, pour ses homélies et surtout la magnifique liturgie.


LE CHRIST EST RESSUSCITE, ALLELUIA IL VRAIMENT RESSUSCITE !!!



 


Chamblanc au mois de Mars !

 

3 avril 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le printemps pointe son nez, les jonquilles, les violettes égaient, parfument l’atmosphère. En ces jours prometteurs de beauté, de Résurrection…de récoltes…de jeunes plantes pleines d’ardeur, de beauté, avides de découvrir et de vivre des moments forts, nous arrivent.

Ce sont des jeunes de 5 ème de Beaune (Collège catholique et paroisse), la centaine dépassée sur deux samedis, puis de 5 ème de Meursault le samedi suivant.

Ces jeunes découvrent Anne-Marie Javouhey, notre communauté, apprennent à prier, à vivre le temps du pardon, vont à l’église du village, la grange, la forêt mémoire…

Notre joie est grande d’écouter leurs questions et de participer à leurs temps fort. Les prêtres, les accompagnateurs laïcs entrent dans ces moments privilégiés avec eux aussi leur soif d’approfondir leur foi et même de redécouvrir la richesse du sacrement de la réconciliation.

Beaune ! Meursault, villes de grands crus…pourquoi pas de spiritualité…
La moisson est grande ! Il y a des vignes à vendanger.



 


Infirmière avec l’Ordre de Malte à Rome

 

21 mars 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sœur Marie-Assunta, une sœur de la communauté de Rouen, a fait l’accueil d’urgence des pèlerins dans les basiliques romaines !

Pendant une petite semaine, du 20 au 27 Février - Sr Marie-Assunta a fait l’accueil d’urgence des pèlerins dans les basiliques romaines !

Recrutée comme infirmière par un Chevalier de l’Ordre de Malte, voisin de la Communauté, Sr Marie-Assunta a fait partie de l’un des deux groupes français qui accueillaient les pèlerins de Rome pour des malaises ou soins d’urgence. Chaque groupe doit en effet comporter un médecin, une infirmière et deux bénévoles.

Par chance, il n’y a pas eu de malaises graves et Sr Marie-Assunta a pu profiter de son séjour et faire toute une série de découvertes : l’Ordre de Malte et son petit territoire à Rome, notre communauté romaine qui accueillait les deux groupes pour la nuit et toutes sorte de pèlerins de tout âge, nation ou culture ! De Plus elle a vu le Pape de tout près.
Un belle expérience d’Eglise !



 


Rencontre avec les enfants du catéchisme

 

13 mars 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les catéchistes de la paroisse St Pierre de Dijon ont demandé à plusieurs communautés religieuses du diocèse de venir à la messe des familles prévue une fois par mois témoigner de leur vie de consacrée.

Participation des sœurs de Chamblanc le dimanche 6 mars

Pendant le temps des lectures et de l’homélie nous avons rejoint les enfants dans une salle annexe pour un temps d’échange d’une vingtaine de minutes ; pas loin de 70 enfants, du CE au CM2, étaient présents.

Une fillette a accepté de devenir "Nanette" pour ce moment où un objet symbolique avait été apporté : le fameux tambour avec lequel Anne Marie Javouhey faisait le tour du village pour rassembler les enfants du catéchisme.
Nous avons évoqué la vie d’Anne Marie et parlé de notre vie de religieuses, vécue à la communauté de Chamblanc.

Ce temps bien, qu’un peu court, a tout de même permis des échanges vivants et enrichissants. Un grand merci à tous !



 


Sous le Signe de la Trinité Miséricordieuse

 

16 mars 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

27 sœurs de la Province se sont retrouvées pour un temps d’approfondissement et de partage sur le thème de la Miséricorde.
Résumer le contenu d’un Week-End si riche en échanges profonds, alimentés par les interventions du Père R. PELOUX, relève d’une gageure. Cependant, on ne peut vraiment pas le passer sous silence. En voici quelques échos !

. Que signifie la Miséricorde de Dieu, dans notre monde, aujourd’hui ?
. Comment Anne Marie Javouhey en parle dans ses lettres et comment elle-même l’a vécue ?
. Quelle interprétation, pour nous à Saint Joseph de Cluny, aujourd’hui ?

Ce sont ces questions qui étaient au coeur des partages et de l’approfondissement.

Après un accueil toujours fraternel, manifestant notre joie de se retrouver, nous sommes entrées Samedi matin, dans le vif du sujet, par un temps de Prière et de méditation :avec le très beau diaporama de la Trinité miséricordieuse (1), chacune des participantes a pu goûter la profondeur du mystère d’Amour miséricordieux, en contemplant un Dieu qui « choisit le chemin de la grâce, et qui se penche sur l’homme fragilisé pour l’inonder de son Amour. »

Après un long silence d’intériorisation, c’est ensuite le Père Robert PELOUX qui nous a entraînées dans la réflexion : « Un Dieu de Miséricorde, est-ce crédible, aujourd’hui ? » Car le monde moderne, capable de tout dominer, ne laisse pas de place à la Miséricorde. Pourtant, l’étymologie du mot (misère et cœur) signifie « porter la misère de l’autre dans notre cœur… être ému jusqu’aux entrailles ! »

Non, la Miséricorde n’est pas un mot de « rêve », c’est d’abord un « don », c’est la marque essentielle de Dieu : le visage même de Dieu ! Et c’est un appel à devenir « humain » à la manière de Dieu !

Notre humanité est fragile, capable de se tromper et de s’égarer…

Aussi, la faiblesse de l’homme n’est pas à considérer comme un « raté », mais comme une ouverture aux autres et au mystère de sa propre humanité. C’est toujours Dieu Lui-même qui prend l’initiative de la rencontre : Il se manifeste pour tous, même pour ceux qui sont loin !!!

Ainsi Dieu nous rejoint toujours au cœur de notre humanité, Il est le Dieu qui fait vivre, Il partage notre histoire et c’est là qu’Il nous révèle Sa Miséricorde, dans le terreau de nos violences, de nos fragilités, pour nous sortir de cette impasse !.....

Expérimenter cela dans notre vie, c’est se laisser façonner par la Miséricorde de Dieu et pouvoir témoigner de cette Miséricorde dans notre vie de tous les jours !

La Miséricorde est le diapason du cœur de Dieu. La miséricorde transforme notre histoire en Histoire de Salut, à la manière de Dieu, c’est-à-dire que notre « agir » doit être ajusté à sa Parole. Elle est source de joie. Oui , « Dieu est grand ! Dieu est présent ! Dieu Miséricorde ! ….à son amour, il nous accorde ! »

Joie d’avoir vécu ce temps dans la fraternité. Joie de nous donner rendez-vous l’année prochaine pour une autre aventure du week-end mission.
Merci aux organisatrices, Merci au Père Peloux.



 


Juste du bonheur !

 

13 mars 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La communauté de Cluny a reçu la visite du clown Gaby, venu partager ses secret de bonheur avec nos sœurs aînées.

Dominique Auduc est prêtre du diocèse d’Autun-Chalon-Macon depuis 23 ans... depuis de longues années, il fait le clown !

"Juste du Bonheur", tel était le titre de son spectacle présenté à la communauté ce mardi 08 mars.
Faire fleurir la vie, donner des couleurs à la vie : alternant des tours de magie, des poésies, de slams de sa composition, des jeux... toutes nous avons goûté à l’univers poétique du Clown Gaby, avons été bluffées par sa dextérité dans les tours de magie et sommes entrées en communion avec ceux qui souffrent ou qui cherchent Dieu en écoutant les beaux textes en slam.

Une chose est sûre, nous l’accueillerons de nouveau avec joie, quand il veut !

Les soeurs Saint Joseph de Clowny... euh ! de Cluny !!!



 


Echos de l’Assemblée Provinciale 2016

 

13 mars 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Fraternité, simplicité, joie... tels sont les mots qui sont revenus le plus souvent après l’assemblée qui s’est tenue à Paris les 06 et 07 février. 55 sœurs de la Province de France Suisse se sont retrouvées pour dire au revoir à Sœur Marie Yvonne Kerfourn et accueillir leur nouvelle provinciale, Sœur Agnès Thévenin.

Kenavo et merci Sœur Marie Yvonne

C’est avec une certaine émotion, partagée par l’ensemble des sœurs présentes, que Sœur Marie Yvonne a animé cette première journée ; un retour sur le Conseil de Congrégation, quelques points d’attention pour nous inviter à une vie religieuse authentique, invitation à demeurer des priantes, relecture de ces années vécues au service de la Province…
Un merci profond et mutuel, pour cette route faite ensemble.

L’après-midi fut consacré à une relecture spirituelle et humoristique, préparé et animé avec brio par les plus jeunes sœurs ; huit années déroulées au fil des temps forts de la Province, des anecdotes humoristiques, de tous ces moments offerts par notre vie religieuse qui construisent la fraternité.
Toutes ensembles, nous avons expérimenté le psaume ; « qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères (des sœurs !) de vivre ensemble et d’être unis »

« Durant 8 années sr M-Yvonne a été au service de la Province. Je sais qu’elle a mis tout son cœur, son ardeur, sa conviction et surtout sa foi pour accompagner chaque communauté et chacune d’entre nous. Elle n’a pas compté son temps ni sa peine, elle a été d’une très grande disponibilité. Avec elle j’ai beaucoup appris. Appris sur la manière de « conduire » une province, sur la capacité à déléguer et à faire confiance. Depuis ma nomination, elle a pris le temps de la transmission, de l’information et de l’encouragement et cela n’a pas de prix. Merci sincèrement Sr Marie-Yvonne.
Je souhaite à sr Marie-Yvonne un bon temps de repos et surtout une belle route à venir. Sœur Agnès Thévenin »

Accueil de Sœur Agnès Thévenin

Au soir de cette première journée, toute l’assemblée s’est ensuite rendue à la crypte de la maison mère pour célébrer le passage de relai entre Sr Marie Yvonne et Sœur Agnès.

Réveille, réveillez le monde, Alléluia !
La joie de Dieu est notre force, Alléluia !
Joie sur la terre comme au ciel, Alléluia !
Le Seigneur vient, il vient bientôt !

Après avoir entendu et prié la Parole de Dieu, par des psaumes et un passage de la lettre de Saint Paul aux chrétiens de Philippe, l’assemblée a demandé la force de l’Esprit Saint ; « demandons lui de nous rendre accueillantes à ce que Dieu veut faire de neuf, de bon, en nous et dans notre Province. »

Après la lecture de la lettre de nomination par Sœur Carmen Moranville, Assistante Générale, Sœur Marie Yvonne lui a passé le relais, transmettant symboliquement la lumière qu’elle avait elle-même reçue il y a huit ans.
Enfin, après un chant d’action de grâce, ce fut le moment de la procession de sortie, et de l’ échange du baiser de paix avec Sœur Agnès et Sœur Marie Yvonne.

« Et maintenant, faisons fête ! »… le verre de l’amitié et le repas festif, joyeux, fraternel, a permis à toutes et chacune de terminer cette journée dans l’action de grâce.

Vie de la Province et Orientations missionnaires

Dans un temps d’introduction, Sœur Agnès a présenté le nouveau conseil provincial, composé de
- Sr Marie France Millet, Assistante Provinciale
- Sr Dominique Marie Primevert, Secrétaire Provinciale
- Sr Claude Marie Leroux
- Sr Marie Pierre Lallemant.

« Unité, fraternité, relever ensemble les défis, demeurer disponibles, vivre dans la joie et l’espérance, avoir une vie intérieure forte, voilà ce qui m’apparait être le terreau d’une vie donnée et féconde, d’une vie provinciale joyeuse. » C’est par ces mots que Sœur Agnès a relancé la deuxième journée de cette assemblée provinciale, consacrée à la réflexion et au partage en petits groupes, autour des orientations missionnaires de la Province.

Une dernière assemblée toutes ensembles a permis de faire remonter les défis, les orientations qui seront travaillées et vécue dans les communautés de la Province dans les mois qui vont suivre.

Un grand merci à toutes et chacune pour ce temps fort, pour la participation et le climat de fraternité… c’est vrai, nous sommes vieillissantes, mais que notre Province est belle !



 


Une journée ludique et pédagogique à Ti Mamm Doue

 

4 janvier 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Une journée pédagogique et ludique à Ti Mamm Doue : repasser le Certificat d’études !

"A quelle sauce allons-nous être mangées ? " se demande sœur Jeanne !
Pour les candidats très appliqués, les consignes sont au tableau !

- Comment conjuguer le verbe « divaguer « à l’imparfait du subjonctif ?
- Et pas facile sans calculette de trouver la dépense de M. Le Bosseur pour ses bouleaux !

Dans la joie, on reprend des forces avant d’affronter la terrible épreuve du calcul mental, puis c’est le chant ou une récitation,et enfin... les résultats sans stress : succès 100% !

Chacun peut repartir tout heureux, avec le précieux diplôme en poche, se promettant de recommencer l’année prochaine !



 


Vous avez dit Miséricorde ?

 

11 décembre 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde s’est ouvert le 8 décembre 2015, en la
solennité de la Fête de l’Immaculée conception. Une trentaine "d’Amis d’Anne-Marie Javouhey du Nord" a désiré répondre à cette invitation par une journée de prière, d’échanges, de recueillement.

Notre démarche nous a plongés dans une double question :
. Que signifie « Miséricorde » ?
. Comment la partager ?

C’est dans la Bible que nous trouvons la réponse. Dieu se révèle à Adam dans le respect,,, Il nous créés à sa ressemblance « Tu as du prix à mes yeux »

Des termes nous sont venus, en résonance à ce mot « Miséricorde » : respect, vérité, pitié, bienveillance, pardon.

Comment vivre cette miséricorde ?

La miséricorde vaut plus que le pardon. Le pardon est différent, qui n’en a pas fait l’expérience ?, mais la Miséricorde est un pas supplémentaire.
Comment pardonner ? Regardons la manière dont Jésus procède. Recherchons dans l’Evangile le nombre de fois où Jésus parle de pardon. Jésus voit le cœur, Il touche l’essentiel. Pour lui, le pardon est fondamental, jusque sur la Croix « Père pardonne-leur... »

Nous avons achevé cette journée par une Célébration Eucharistique en offrant tous nos pardons difficiles, pour les familles dans lesquelles le Pardon se croit impossible, nous rappelant que la Miséricorde, c’est Dieu le Père, avec un cœur de Mère, plein de tendresse,

« une source jamais épuisée pour tous ceux qui s’en approcheront »,.

Pape FRANCOIS « Le visage de la Miséricorde ».



 


Une belle aventure à Chamblanc avec le doyenné

 

27 novembre 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le samedi 10 octobre dernier, environ 90 jeunes de 6ème, de 5ème et 20 accompagnateurs du « doyenné de La Plaine » : des paroisses d’Auxonne, Brazey en Plaine, Saint Jean de Losne, Genlis, Saint Just de Bretonnières et Seurre se sont rassemblées à Chamblanc autour des prêtres et des Sœurs de Saint Joseph de Cluny.

La matinée, après un moment d’accueil, de chants animés par le Père Raoul Mutin, de la mise en équipes, du repérage des lieux et de la distribution des carnets de route, les jeunes et adultes ont participé à un grand jeu de « L’OIE » pour découvrir la vie et l’action d’un témoin d’ici, la Bienheureuse Anne Marie Javouhey, fondatrice.
Quelle activité débordante, de recherches, de visites pour permettre à chaque équipe d’avancer au plus vite malgré les quatre « passages obligés » pour découvrir la Maison Paternelle avec les coins et les recoins.

Ils avaient de bonnes couleurs ces jeunes en cette fin de matinée malgré le froid un peu tenace et par miracle… tout le monde a gagné… quelle chance ! Alors il nous fallait clôturer cette première étape avant le pique-nique par le verre de l’amitié.

L’après-midi : présentation des sœurs, il nous fallait alors trouver une façon ludique pour expliquer à tous, que dans notre vie : il y avait des temps de prière ensemble et toute seule, que l’on avait aussi décidé de vivre en communauté, que l’on travaillait pour gagner notre vie, payer les impôts et tout ce dont nous avions besoin, comme dans une famille. Que pour suivre Jésus, nous avions choisi de tout partager, d’aimer chacun et tout le monde et surtout de ne pas décider toute seule, mais de chercher ensemble.

Nous avons marché jusqu’à la « Forêt Mémoire de Chamblanc », où chaque arbre porte le nom d’un esclave libéré par Anne-Marie en Guyane. Là, les jeunes sont partis à la recherche du nom que portait l’équipe, éclairés et réchauffés par les rayons de soleil qui se dévoilait en ce début d’automne.
Puis, nous avons réfléchi, à l’aide d’une vidéo, sur nos esclavages d’aujourd’hui et comment réussir à s’en libérer.

La journée s’est achevée dans la joie par une messe d’action de grâce à l’église de Chamblanc, présidée par le Père José Mbiyavanga, nouveau curé de Seurre, entouré des prêtres du doyenné, d’un diacre, assistés des laïcs en mission ecclésiale. Des chrétiens du village et des parents sont venus nous rejoindre en cette fin d’après midi.

Et chacun repart avec beaucoup de belles choses dans le cœur des évènements de la journée et d’émotion à partager.
Une BD sur la vie d’Anne-Marie Javouhey et d’un signet sont offerts par les sœurs.

Florence Chevalier et la communauté de Chamblanc.

Cliquez ici pour vous mettre en lien avec le Blog de la paroisse :

http://paroissedegenlis.over-blog.c...



 


Rencontres des soeurs économes et des responsables de communautés

 

31 octobre 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Deux journées de formation pour les économes de communautés et pour les responsables de communautés. Un temps riches d’enseignement et de fraternité.

Le Dimanche 24 Octobre se sont réunies les sœurs plus particulièrement chargées de la comptabilité dans les communautés.. Sœur Agnès Bongert, économe provinciale de France/Suisse, a fait écho de la session de tous les économes provinciales du monde, à laquelle elle a participé.
Le dimanche matin, Sœur Agnès a situé le contexte dans lequel cette session a été organisée. Elle a rappelé les principes généraux et canoniques,de l’économat des communautés, puis l’attitude évangélique à avoir lorsque l’on assure ce service. L’après-midi fut consacré à une partie plus technique et concrète concernant les changements à venir et la nouvelle organisation comptable.

Le dimanche soir et lundi 25 octobre, les responsables des communautés se sont retrouvées.

Elles ont débuté leur rencontre par un temps de prière qui les invitait à ré accueillir la mission qui leur est confiée. Elles se sont mises dans la disposition du serviteur à l’image du Christ. Christ qui nous invite à et nous apprend la « vraie grandeur, qui est sa grandeur, une grandeur d’amour où il s’agit simplement de tout donner » (Maurice Zundel, "un autre regard sur l’eucharistie")

Le dimanche matin fut consacré à un temps de partage en petits groupe. Chaque groupe a vraiment eu le temps de l’échange, de s’interroger et de partager ce qui fait sa mission, les joies et les difficultés.

L’après-midi,Sœur Marie-Yvonne, la provinciale, a invité chaque responsable
. à croître dans la connaissance de Dieu,
. à réaffirmer l’importance de l’écoute bienveillante, de l’accompagnement et de la « promotion » de la communauté,
. à ne pas oublier, dans les communautés, la dimension du pardon, de garder vivant notre charisme et de favoriser l’unité.

Tout cela se résume en quelques mots : La force de l’amour



 


Ouverture de la semaine mondiale missionnaire

 

13 octobre 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A l’occasion de la messe des familles, la communauté de Quincampoix a proposé une animation pour l’ouverture de la semaine missionnaire.

Le calendrier ayant voulu que le dimanche 11 Octobre soit la messe des familles, les enfants du catéchisme ont été sollicités par les sœurs pour participer à l’animation de l’Eucharistie.
Ils ont lu le psaume, apporté les offrandes et bien chanté.
Après une introduction donnant le thème de la semaine missionnaire "VA JE T’ENVOIE", après avoir célébré ensemble, les personnes étaient invitées à acheter des objets de différents pays au profit des missions des sœurs de St Joseph de Cluny.
Pour terminer ce temps de partage fraternel, un verre de l’amitié "africain" a été servi avec du Bissap et des arachides du Sénégal.

Vous pouvez vous associer à cette semaine en lisant la prière ci-dessous, proposée par le Pape François :

Prière pour la Semaine Missionnaire Mondiale

Vous pouvez vous associer à cette semaine en lisant ou méditant la prière ci-dessous, proposée par le Pape François en cette année 2015.

Dieu notre Père, pour sauver l’humanité, tu as envoyé ton Fils ; il nous a fait connaître ton Nom et révélé ton amour et ta miséricorde à l’égard de tous.
A sa prière, tu as répandu sur l’Église ton Esprit Saint afin de donner à tes fidèles, lumière et force pour annoncer cette Bonne Nouvelle partout dans le monde.
En cette Semaine Missionnaire, nous te prions pour tous les baptisés : que chacun ouvre davantage son cœur à l’appel que le Christ Jésus lui adresse comme jadis à ses disciples : « Va, Je t’envoie » !
Nous te prions aussi pour ceux qui ont consacré plus particulièrement leur vie à l’évangélisation de toutes les « périphéries » de notre monde : soutiens leur courage et apporte-leur consolation dans toutes les tribulations qu’ils peuvent endurer.
Que ton Esprit d’Amour nous aide tous à devenir ces vrais « disciples missionnaires » que tu attends, joyeux de proclamer l’Évangile avec assurance et générosité.
Amen.



 


Pèlerinage aux sources des sœurs économes

 

4 octobre 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Pendant une dizaine de jours, la Maison Mère accueille les sœurs économes provinciales de toute la Congrégation. Avant de se mettre au travail, nos sœurs indiennes en ont profité pour faire un petit pèlerinage aux sources.

Chamblanc au cœur de l’Inde, l’Inde au cœur de Chamblanc

Sur invitation de la supérieure générale et de son conseil, La maison mère St Joseph de Cluny à Paris organise une session de formation pour toutes les sœurs ayant en charge les économats provinciaux, c’est à dire plus particulièrement chargées de l’administration du patrimoine et des ressources de chaque province, en lien avec la supérieure provinciale.

Une vingtaine de sœurs indiennes ont profité de ce voyage en France pour venir en pèlerinage « aux sources", découverte pour elles de grande importance.

L’inde cette partie du continent asiatique compte 1100 sœurs de la grande famille d’Anne-Marie Javouhey. Chacune a pu s’imprégner un peu plus de la spiritualité d’Anne-Marie en visitant la maison natale à Jallanges, puis les différents lieux sources, spécialement la maison paternelle à Chamblanc…

Recevoir de telles visites… Quelle richesse pour un petit village de la plaine de Saône

Passage à Cluny

Le petit groupe s’est ensuite rendu à Cluny ; découverte de la première maison mère, temps de recueillement et de rencontre avec nos sœurs âgées... moment et lieu propices à la réflexion sur la prise en charge des sœurs aînées dans la province de France.

Merci à toutes pour ce petit passage aux sources, qui ressource également les sœurs qui les reçoivent !



 


Pélerinage au "berceau" du Sacré Coeur d’Ernemont

 

13 septembre 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sœur Agnès et Marie-Pierre ont souhaité, depuis leur arrivée au Prieuré de Quincampoix, connaître les origines de la congrégation du Sacré-Cœur d’Ernemont.

Le jeudi 27 Août, dans l’après-midi, la communauté se rend à Ernemont sur Buchy afin de découvrir le lieu source d’une congrégation née au XVIIème siècle.

Messire Barthélemy de St Ouen – seigneur d’Ernemont – et Dorothée de Vandisme son épouse ont été, comme il est dit du Christ, « touchés du malheur du pauvre et de son ignorance »
Aussi, ont-ils voulu établir une école pour l’instruction des filles et un hôpital pour les pauvres malades, œuvres qu’ils confièrent à deux ou trois jeunes filles « pieuses et dévouées ».
Ce fut le commencement d’une longue et belle page de l’histoire religieuse du diocèse de Rouen. Les soeurs du Sacré Coeur d’Ernemont étaient nées.
Dans ce petit village, une histoire de près de 400 ans s’est déroulée.

Cette sortie fut un moment fort agréable, vécu dans la détente et la joie : temps de partage, de découverte et d’enrichissement.
Merci à vous sœurs Marie-Claude et Pierre-Marie !



 


Temps de rencontre des plus jeunes soeurs

 

26 août 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Échange, partage et discussion, temps de ressourcement et de détente ont rythmés notre rencontre avec Sœur Marie-Yvonne notre provinciale.

Suite au week end mission et au rassemblement « Brother and sister act II » , nous avons pris le temps , pour une fois, d’une pause plus longue « en famille ».
Les échanges furent denses et profonds sans négliger de nombreuses occasions de fous rires.
Cette rencontre a été possible grâce à l’accueil chaleureux de la communauté de Quincampoix.
Merci Sr Agnès, Marie-Claude et Pierre-Marie !
A quand la prochaine rencontre « jeunes » ?

« Réveille, réveillez le monde, Alléluia !
La joie de Dieu est notre force, Alléluia !  »



 


Goûter chantant à Cluny

 

24 juillet 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les anniversaires de Juillet ont été fêtés en chantant, grâce à Monique et Dominique Maison, de l’association "petits bonheurs partagés".

Depuis bientôt deux années, Dominique et Monique Maison interviennent tous les deux mois pour un atelier chant, dans la communauté de Cluny.
Le répertoire est vaste, allant des chansons d’autrefois à des chants plus contemporain ; tous deux sont toujours surpris et ravis d’entendre les sœurs reprendre les chants avec énergie !
Cette fois ci, l’atelier s’est ouvert à toutes, donnant à notre goûter des anniversaires un air de chorale ! Un bon moment passé ensemble !



 


Les scouts en action à Cluny

 

24 juillet 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce mardi 21 juillet, une équipe de cinq compagnons scouts de France est venue rendre service à la communauté de Cluny : journée chaude et laborieuse !

Sous un soleil de plomb, Catherine, Lucile, Anatole, Jolyanne et Alice, compagnons des scouts et guides de France, originaire d’île de France, se sont mis au service de la communauté de Cluny pour une journée riche en rencontre et en découvertes.

Taille des pommiers et réfection d’une armoire étaient au programme, occasion d’apprendre tout en rendant service ! Joseph, le jardinier et homme d’entretien de la communauté, n’a pas pas ménagé son temps pour partager son savoir ! Les petites pauses ont été de l’occasion de rencontrer Sr Elisabeth et de partager les expériences.

Merci à tous les cinq pour ce fameux coup de main !



 


Pèlerinage aux sources 2015

 

23 juillet 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

C’est dans la joie, la fraternité et le recueillement que nos sœurs de langue portugaise ont vécu leur pèlerinage aux sources de la Congrégation. Un temps fort riche en découvertes, en partage... un temps pour vivre l’unité dans la diversité des cultures et des âges, où toutes ensembles, nous nous sentons filles d’Anne Marie Javouhey.

Mois spirituel et pèlerinage aux sources

En cette année 2015, ce sont 36 sœurs de langue portugaise, venues du Portugal, de Guinée Bissau, d’Angola, du Mozambique et du Brésil, qui se retrouvent en France, pour le mois spirituel. Elles prennent le temps, durant un mois, de puiser aux sources de la Congrégation, à l’écoute du Christ et de notre fondatrice, Anne Marie Javouhey.

Ce mois spirituel est proposé aux sœurs de toutes les provinces du monde, par groupes linguistiques, différents chaque année (Français, Anglais, Portugais et Espagnol, les principales langues parlées dans nos communautés) et se déroule sur un mois en partie dans notre Maison Mère, à Paris, mais aussi en Bourgogne, sur les pas d’Anne Marie Javouhey.

A travers la Bourgogne...

C’est ainsi qu’après un petit séjour à Chamblanc, découvrant et redécouvrant les lieux d’enfance d’’Anne Marie, nos sœurs ont visité la maison de Cluny, première maison mère de l’institut.
Accompagnées par le Père Georges Auduc, grand ami de la Congrégation, et de Mère Javouhey, elles ont accueilli ce qu’Anne Marie avait à leur dire pour aujourd’hui.

Passage à Chalon, où Anne Marie et les premières sœurs ont fait profession en 1807, à Autun où nos sœurs en pèlerinage ont été accueillies par Monseigneur Benoit Rivière, Évêque d’Autun-Chalon et Mâcon, à Paray le Monial... mais aussi visite de notre maison des Récollets à Cluny, rapide découverte de l’Abbaye bénédictine de Cluny et de la ville, recueillement à l’Eglise Notre Dame et dans la chapelle de l’hôtel Dieu, où Anne Marie Javouhey assistait à la messe après la difficile épreuve avec Monseigneur d’Hericourt... tant de lieux chargés d’histoire, de notre histoire !

Nos sœurs ont pris le temps de s’arrêter auprès des sœurs aînées de Cluny, partageant un moment fraternel de danses, de chants... et de joyeuse fraternité ; chacune s’est présentée, et toutes nous avons pu goûter combien le Seigneur nous rassemble. dans une si belle diversité.

A toutes et chacune nous souhaitons bonne route, et bon retour dans leurs lieux de vie, de mission et de partage. Tout simplement un grand merci pour votre visite si chaleureuse !



 


Eucharistie du 5 juillet 2015 dans la "Grange d’Etienne"

 

13 juillet 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Messe du 5 juillet 2015 dans la "Grange d’Etienne" , le frère d’Anne-Marie. Le propriétaire actuel, Martial Pluyaut, s’est fait une joie de la transformer en cathédrale de paille et de foin, merveilleusement fleurie par ses soins.

« Tu m’as appelée, Seigneur, me voici ! »

En ce dimanche 5 juillet 20015, en cette année de la Vie consacrée, nous allons revivre l’événement fondateur de notre famille religieuse, c’était le 11 novembre 1798.

En pleine révolution, Anne Javouhey, en présence de ses parents et toute la famille, se consacre à Dieu au cours d’une messe clandestine, dans la grange de son frère Etienne.

Après cette annonce, la procession d’entrée prend place à l’angle de l’autel. L’assemblée écoute l’histoire des origines de la famille Javouhey (d’après les Annales historiques de la Congrégation)
La famille, reconstituée en costumes d’époque, est au pied de l’autel : Claudine et Balthazar, les parents, Etienne, Anne, Pierre, Pierrette, Marie-Françoise,Claudine.(Des habitants de Chamblanc, Le Châtelet, Pouilly, ont accepté de jouer ce rôle)

Un moment d’intense émotion suit, quand Balthazar ouvre la lettre de sa fille Anne ; une voix off en lit le contenu

Chamblanc, le 11 novembre 1798
Mon cher Père,
Dites-moi mon cher Père, ce qui vous retient pour m’empêcher de suivre ma vocation. ; si c’est le monde, vous savez que j’y ai renoncé, et Dieu me préserve de chercher à lui plaire.. Lettre 1

Faire mémoire et rendre grâce

La célébration eucharistique commence alors. Après avoir proclamé l’Evangile, le Frère Jean-Claude , délégué per le Père Abbé de Citeaux, prononce l’homélie, très appréciée ! « Quel rôle important ont les parents, dans l’apprentissage de l’écoute, et de la réponse donnée aux appels du Seigneur. »
Cette réponse touche enfants, jeunes, adultes, parents, religieux !

Les intentions de la Prière universelle sont proclamées par les adultes et jeunes de la Paroisse, confirmés en 2015. : elles invitent à prier pour les jeunes des cinq continents, afin qu’ils entendent ce que le Seigneur attend d’eux, et aient la force d’y répondre.

A l’offertoire, une voix off reprend la lecture des lettres de la fondatrice, tandis qu’’Anne s’approche de l’autel. « Voici Evènement qui se passe dans le village de Chamblanc ; en ce 11 novembre 1798 : l’église, toujours fermée depuis la Révolution, on choisit pour le lieu de la Consécration, la ferme d’Etienne, et c’est là qu’à un moment de la célébration, Anne se consacre au Seigneur… »
C’est ici, dans cette grange, appartenant actuellement à M. Martial Pluyaut que s’est déroulé cet événement, il y a 217 ans.

Les photos montrent les temps forts… mais il est difficile de traduire l’intense émotion qui imprégnait l’assemblée.
Le chœur de chant, le sérieux des acteurs et des participants ont beaucoup contribué à créer le climat plein d’une joie profonde….C’était une belle Fête !



 


Sentier Anne Marie Javouhey 2015

 

21 mai 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Chamblanc, Seurre, Jallanges : le sentier sur les pas d’Anne-Marie Javouhey par les chemins de l’abolition de l’esclavage..

Le Dimanche 26 avril a été particulièrement lumineux dans le ciel et dans les cœurs. Vélos, voitures, marche, tous ces moyens ont permis aux pèlerins de se retrouver à l’Eucharistie, au pique-nique, aux différentes étapes de réflexion sur le thème : l’Année de la vie consacrée et aussi les appels du Seigneur, comment y répondons-nous ?



 


Session de formateurs et formatrices à Rome

 

14 mai 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Dans le cadre de la l’Année de la Vie Consacrée, Rome a accueilli, du 7 au 11 avril 2015, un Congrès International pour les formateurs et formatrices des Instituts Religieux de Droit Pontifical.

Cet événement a été organisé par la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de Vie Apostolique.
Au total 1200 délégués venus du monde entier pour réfléchir et débattre de l’identité des personnes consacrées et surtout des nombreuses exigences que la société contemporaine soulèvent en matière de formation.

Un rendez-vous précieux pour connaître les différentes perspectives de formation, un moment de réflexions et de croissance sur la façon d’aborder les nouveaux défis dans le temps actuel.

Voici quelques échos du programme de notre semaine :

. Grande veillée de prière du mardi 7 aux couleurs internationales, avec 3 moments forts :
- La Parole est lumière avec la nécessité de se laisser illuminer par Dieu
- La Parole est joie, le livre des Evangiles est intronisé avec des lumières et coupes d’encens.
- La Parole nous façonne, souligne la tâche des formateurs dans leur rôle de « pont » entre la liberté de l’homme et la liberté de Dieu et la formation qui doit toucher le cœur, les mains et l’intelligence.

Le mercredi ouverture du Congrès par Monseigneur José Rodiguez Carballo secrétaire et modérateur sous la présidence de Monseigneur Joao Braz, Cardinal et Préfet de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de Vie Apostolique.

Et les journées se sont succédées, entre les conférences toujours traduites en 5 langues, les ateliers-laboratoires, les rencontres, les échanges et retrouvailles…dans une ambiance très fraternelle et de simplicité.

Le samedi matin l’Eucharistie à St Pierre et l’audience avec notre Pape François qui, en cette semaine pascale, n’a pas hésité à nous renvoyer dans « nos Galilées et périphéries. » Un grand moment de grâce et de communion aussi avec vous toutes.

Invitées par Sr Claire Houareau notre supérieure générale, nous nous sommes retrouvées à la communauté de Rome, 10 sœurs de St Joseph de Cluny venues du Pérou, du Paraguay, de West Indies (Antilles Anglaises), de Martinique, d’Angola, de Madagascar, de L’Inde, d’Espagne et de France, toutes en responsabilité d’accompagnement de la probation Préalable, de la formation initiale et du juniorat dans ces différents pays.

Un grand Merci à Sr Claire pour son invitation, à Sr Dominique qui depuis des mois avait préparé ce séjour, à Sr Annette qui nous a chaque jour tracé la route dans métro et bus avec exactitude et aux Sœurs de Rome pour leur accueil fraternel. Quelle belle semaine dans la lumière de Pâques.

Sr Chantal Bescond,



 


Rencontre avec le Père Georges Auduc

 

13 mai 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Il était attendu depuis plusieurs années ! Ce week-end du 18-19 avril 2015 à Faches-Thumesnil dans le Nord, l’année de la vie consacrée a permis d’en voir la réalisation.

Le Père Georges AUDUC, vicaire général pendant plus de 20 ans dans le diocèse d’Autun et proche de Cluny, est devenu spécialiste de la vie d’Anne-Marie Javouhey, Fondatrice de la Congrégation des Sœurs de St Joseph de Cluny et cela l’a passionné.

Avec ardeur, vérité, foi et talent, il nous a fait part de ses recherches.
Chacun et chacune ont apprécié ses découvertes ; conférence le samedi après-midi, homélie aux deux messes. Le Père a toujours répondu à son public avide de connaissances.

De même, pendant la rencontre conviviale avec les paroissiens sur le parvis de l’Eglise ensoleillé, cela prolongée par une auberge espagnole sympathique. Pendant ces trois ;jours pleins, le Père a quand même pu partager quelques souvenirs d’antan avec Mgr ULRICH, Archevêque, avant de visiter la cathédrale de Lille.

Merci Père AUDUC, pour ces trois journées nordiques excessivement remplies. Vous avez pu découvrir un peu la ville Lille et les gens du Nord. Chacun a pu, par ci, par là, recevoir un message d’Anne-Marie.

Les Sœurs et Amis d’Anne-Marie Javouhey du Nord.



 


Brother and sister act II !

 

12 mai 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Nous étions 9 sœurs de Cluny, parmi les presque 700 jeunes religieux et religieuses, réunis à Antony, puis à Paris du 1er au 3 mai 2015. Mais à nous seules nous représentions 4 continents !

Pour la deuxième fois la CORREF* a invité les « jeunes » religieux et religieuses, présents en France, à se réunir.

Jeune pour l’occasion cela signifiait : moins de 40 ans ou moins de 10 ans de vœux.
Notre diversité est grande à l’image de nos 150 congrégations de diverses spiritualités, de vie apostolique ou monastique, mais l’essentiel nous rassemble. Cette même expérience d’avoir été éblouis par le Christ et d’avoir choisi de le suivre, au jour le jour, dans la vie communautaire.

L’invitation était claire à l’image du chant du rassemblement :

Réveille, réveillez le monde, Alléluia,
La Joie de Dieu est notre force, alléluia !
Joie sur la terre comme au ciel
Alléluia, le Seigneur vient, il vient bientôt !

Prophètes de l’amour dont Dieu nous a aimés,
Nos vies perdues en lui sont signes de sa gloire, Dieu donne et ne prend rien !
Puisqu’un regard d’amour a embrasé nos vies,
Embrasons l’avenir au feu de l’Espérance, Témoins de sainteté !

Au programme de ces 3 jours :
- rencontres, fêtes et partages entre nous mais aussi avec les familles et communautés qui ont accepté de nous loger.
- ressourcement et formation, en particulier grâce à la présence du représentant du pape, Mgr Rodrigez Carbello, secrétaire de la congrégation pour les instituts de vie consacrée.

Par ses paroles fortes, il nous a invités à :
- faire du Concile Vatican II notre boussole.
- lutter contre l’acédie (perte du goût de Dieu !). « Vous êtes là pour être heureux et pour rendre heureux ! Sinon partez ! »
- à mettre Jésus et l’Evangile au centre de notre vie, c’est là le sens de notre vie et la source de notre joie.
- être des hommes et des femmes d’Espérance et non d’optimisme !
- être des prophètes qui conjuguent communion et prophétie, tout en sachant que la prophétie cela dérange toujours car cela ne se domestique pas. Car l’Esprit Saint ne peut être domestiqué !
- annoncer l’Espérance plutôt que dénoncer !
- vivre l’intercession au sens non pas seulement de prier pour, mais comme Elie de souffrir avec Dieu et avec le Peuple.

A voir et entendre notre enthousiasme dimanche soir de retour à la Maison-Mère, pas de doute, nous sommes : Missionnaires de la Joie !

Soeur Marie Pierre Lallemant

Pour plus d’info et vidéo rendez-vous sur http://www.corref.fr



 


Echos de la journée des consacrés du diocèse d’Autun

 

27 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce samedi 25 avril, en la fête de Saint Marc, l’Évangéliste, le petit village de Rimont (Saône et Loire) s’est animé dès 9 h, par l’arrivée successive des religieux et religieuses venant de tout le diocèse, ainsi que des vierges consacrées, pour leur rencontre annuelle, autour de leu évêque.

Après un accueil très fraternel, chez les frères et sœurs de Saint Jean, c’est dans la louange à Celui qui nous a appelés, chacun et chacune, à Le suivre, que notre assemblée s’est constituée pour vivre ce nouveau temps fort, particulier, en l’année de la vie consacrée.

Temps d’action de grâce, vécue dans la joie et la simplicité, telles que nous le recommandait notre pape François. Toutes les communautés de vie contemplative et apostolique étaient représentées.

La matinée a été ciblée sur trois témoignages.

- Une petit sœur de Jésus (Charles de Foucault) soulignant la force de l’appel, par une parole fondatrice : "Dieu m’a prise par la main, et aveuglément, j’ai suivi." Elle même a vécu 55 ans à Kaboul.

- Un frère de Saint Jean, maintenant à Rimont, hôtelier de la maison d’accueil, après avoir été en mission à Taïwan et en Chine, donne des éléments constitutifs qui l’ont amenés à répondre "oui" au Seigneur ; la joie, le témoignage de la charité fraternelle et de la présence du Christ, la recherche de la lumière et de la vérité, la fidélité à demeurer.

- Une sœur moniale dominicaine de Paray le Monial : son témoignage s’appuie, à la fois, sur les origines de l’ordre de saint Dominique, "géant de la prière et de la prédication", et sur la lettre apostolique du pape François, "la joie de l’Évangile". Elle termine son intervention en évoquant l’invitation du pape François ; embrasser l’avenir, se baser, non pas sur des chiffres, mais sur la confiance en l’Esprit Saint...

L’Eucharistie festive nous a rassemblés pour célébrer les merveilles du don de Dieu pour ce monde, qu’il a voulu dans son amour infini.

Suites de la rencontre

L’après-midi, nous avons pu apprécier, dans un diaporama, les photos prises dans nos communautés par Mr Pellat-Finet.

Puis, la parole fut donnée à notre évêque, Monseigneur Benoit Rivière,. Celui ci nous a donné quelques points de repères sur la signification du Synode diocésain, qui s’ouvrira le 04 octobre prochain, à Taizé ; une aventure à vivre pour tout le diocèse et qui a l’heureuse coïncidence d’être en communion avec "l’année de la Miséricorde" voulue par le pape François.

Monseigneur Rivière nous a invités à bien mettre l’accent sur cette "année de la Miséricorde", en ayant le souci d’être des "rayonneurs de la consolation que Dieu nous donne".

Un temps de prière nous a fait rendre grâce, avec Marie, pour continuer d’aller à la rencontre du Christ.
17 h fut la clôture de cette belle journée ; même si le soleil était peu présent, la joie na pas fait défaut dans tous les cœurs.



 


Week-end au service de la mission : La piété populaire

 

14 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Nous étions une trentaine de sœur à profiter de l’expérience et des analyses du père Robert Peloux (prêtre du Prado)

Le Pape François dans « la Joie de l’Evangile » nous avait éveillé à ce sujet pastoral (N°70, 90,122 à 126) Demande de bénédiction d’objet, de lieu, demande de prière de guérison, pèlerinage de toutes sortes avec des rites variés... Tous, nous avons déjà été confronté à ceci !
Nous sommes donc parties des expériences des unes et des autres, relues précédemment en communauté.

Ces formes de religiosité ont toujours existé. Mais, après un temps de méfiance, elles sont aujourd’hui revalorisées. Car là se dit quelque chose de la vie et de la foi des personnes.
Alors que l’on constate l’ex-culturation du christianisme en France, la résurgence et le maintien de ces pratiques interroge.

Robert Peloux nous a invitées à regarder en face ces nouvelles manières de croire plus individuelles, marquées par une logique d’identité et laissant une grande place à l’émotion.
Le pape nous invite à nous laisser évangéliser par les pauvres y compris par leur forme de piété.
La culture populaire change constamment. L’Évangile doit s’in-culturer dans ces nouveaux traits culturels. Et les mieux placer pour ceci, sont ceux qui sont issues de cette culture populaire !

La liturgie peut être un bon moyen pour accueillir ces dévotions mais aussi les enrichir pour donner aux individus un supplément de vie. Par exemple, en leur apprenant à nommer Dieu, à placer le Christ au centre, à se libérer des superstitions, à avoir accès aux Écritures. L’idée est de faire le lien avec leur vie pour ne pas en rester à une religiosité consolante et non libératrice !

Finalement le père Peloux nous a ouvert des pistes pastorales à creuser :
une pastorale de la rencontre – oser vivre une vrai rencontre pour ouvrir ensemble des chemins d’Évangile et ne pas seulement rendre un service religieux.
Creuser encore le lien entre Foi et Raison.
une pastorale au service de l’humanisation de l’homme
Le père nous a rappelé que c’est bien cela le but de toutes nos actions, y compris nos rites : que l’humanité réussisse son humanisation ! Pour ceci, l’Église doit demeurer au service de la vie des hommes, aller aux périphéries de la société, s’associer aux « combats » en faveur de l’humanisation, au service de l’altérité. Ainsi l’Église doit proposer l’Évangile à tous les milieux culturels !

Vaste programme qui nous a parfaitement rejoint comme sœurs de st Joseph de Cluny.
Nous nous sommes donc données rendez-vous les 5 et 6 mars 2016 pour poursuivre ce chemin !



 


Année vie consacrée à Chamblanc

 

11 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Echos de la rencontre fraternelle avec les prêtres, les diacres et permanents du secteur.

La communauté de Chamblanc a eu la joie d’accueillir (joie partagée c’est sûr !) les prêtres du doyenné, les diacres et leur épouse, la permanente en pastorale à Seurre et son mari.

Après la célébration Eucharistique, un souper « Mont d’or, boite chaude », spécialité de nos voisins Jurassiens, nous a réunis autour d’une belle table familiale « Chez Mère Javouhey »

Au cours de cette rencontre très joyeuse et fraternelle, des projets ont germé, la rentrée prochaine les verra fleurir !

PS : qu’est-ce qu’un "mont d’or-boite chaude" ?... un peu d’inculturation culinaire !

- Ingrédients (pour 4 personnes) :
1 gros Mont d’or (ou vacherin)
1 kg de pommes de terre
1 saucisse de Morteau (ou à défaut, autre charcuterie)
4 cl de vin blanc du Jura
1 (ou 2) gousse(s) d’ail hachée(s)
papier aluminium

- Préparation de la recette :
Temps de préparation : 45 minutes - Temps de cuisson : 30 minutes
Faites cuire les pommes de terre 1/2 heure dans l’eau chaude.
Dans une autre casserole, mettez la saucisse à cuire pendant une vingtaine de minutes.
Entourez la boîte en bois de fromage de papier alu. Creusez un trou d’environ 2 cm de diamètre et ajoutez-y l’ail haché et le vin blanc.
Mettez au four pendant une trentaine de minutes (le fromage doit être bien fondu).
Servez chaud avec les pommes de terre, la saucisse (ou la charcuterie) et une salade verte.



 


Lundi de Pâques à Cluny

 

10 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le temps magnifique en ce lundi de Pâques a permis l’organisation d’une chasse aux œufs, dans le jardin des Récollets.

Le soleil a donné à la communauté des envies de sorties : quelle joie de profiter du jardin, après ces mois d’hiver !
Prenant leur courage à deux mains, ou plutôt à deux pieds, gardant prudemment la "petite laine" pour braver le vent, toutes se sont mises en route dans un climat fraternel et joyeux !

Un jeu de piste nous était proposé : trouver les témoins de la Résurrection !
- "J’ai reconstruit le temple en trois jours"... Jésus !
- "Nous avons piqué un sprint, mais je suis arrivé le premier !" Jean !
- "Je suis le plus âgé, je suis arrivé deuxième !" Pierre !
- "J’en suis tombé de mon cheval !" Paul !
- "J’ai cru que c’était le jardinier !" Marie Madeleine !
- "Je ne crois que ce que je vois, et là, je l’ai vu !" Thomas !
- "Heureusement qu’il y avait mon ami, sinon on ne m’aurait pas cru ! "Les disciples d’ Emmaüs
- "Avec mes copines, j’avais les mains pleines, mais en fait j’ai rien vu !!!" Marie et Salomé

D’étape en étape, tous les témoins ont été réunis, l’enquête sur la disparition et la réapparition de Jésus allat pouvoir commencer ! Nous sommes allées les interroger en mangeant les œufs dans la salle à manger !!!



 


Invitation !

 

10 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Marche pèlerinage, "Sur les pas d’Anne-Marie Javouhey" par les chemins de l’Abolition de l’esclavage.

Comme tous les ans,le groupe des amis d’Anne marie Javouhey et les soeurs de Saint Joseph de Cluny à Chamblanc invitent jeunes , adultes , familles à participer à la marche pèlerinage :

Déroulement de la marche-pèlerinage

"Le sentier A Marie Javouhey", distance 15 Km , facile ! il peut s’effectuer à pieds, à bicyclette, en voiture ;

- 9 h 30 : rendez-vous des marcheurs dans la cour du lycée Anne Marie Javouhey à Chamblanc.
Pour les pèlerins en voiture ou à bicyclette rendez-vous à 10h30 pour la messe paroissiale à Seurre, où nous nous retrouvons tous (si on le souhaite) ;
- Après la messe, si le temps le permet, nous irons pique-niquer à la mare de Jallanges, sinon dans la salle paroissiale (apporter un pique-nique)
- la marche se poursuivra ensuite ; cette année les temps d’échange et de partage, la prière sur le chemin, seront orientés sur la vie consacrée.
- Vers 17 h nous partagerons le verre de l’amitié dans la cour du lycée..

Venez nombreux ! le covoiturage peut être intéressant !

Pour tous renseignements s’adresser :
25 bis Rue A M Javouhey 21250 Chamblanc
tél : 03 80 21 11 60
email : sjc.chamblanc chez wanadoo.fr

Autres dates à retenir

- Dimanche 5 juillet : : Fête d’Anne Marie Javouhey
Messe paroissiale à 10 h 30 dans » la grange d’Etienne » (chez Martial Pluyaut) à Chamblanc.
- Samedi 14 novembre : Fête du baptême d’A Marie Javouhey :
Salle des fêtes de Chamblanc à 18 h, avec la participation du Père Raoul Mutin



 


Page d’Evangile

 

5 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Marie de Magdala voit le Seigneur.

Évangile de Saint Jean chapitre 20, versets à 18

Marie était restée dehors, près du tombeau et elle pleurait. Tout en pleurant elle se penche vers le tombeau et elle voit deux anges vêtus de blanc assis à l’endroit même où le corps de Jésus avait été déposé, l’un à la tête et l’autre aux pieds. « Femme- lui dirent-ils- pourquoi pleures tu ? » Elle leur répondit : « ils ont enlevé mon Seigneur et je ne sais pas où ils l’ont mis. » Tout en parlant elle se retourne et elle voit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était lui. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures -u ? Qui cherches-tu ? » Mais elle, croyant qu’elle avait affaire au gardien du jardin, lui dit : « Seigneur, si c’est toi qui l’as enlevé, dis-moi où tu l’as mis et j’irai le prendre. » Jésus lui dit : « Marie. » Elle se retourna et lui dit en hébreu : « Rabbouni », ce qui veut dire maître. Jésus lui dit : « Ne me retiens pas ! car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Pour toi, va trouver mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie de Magdala vint donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voici ce qu’il m’a dit ».



 


Jubilés, Fête de la fidélité…

 

25 mars 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Quatre sœurs ont fêté leur jubilé le dimanche 15 Mars en la chapelle de la maison Mère rue Méchain à Paris. De nombreuses sœurs, parents et amis étaient présents pour les entourer.

70 ans, 65 ans, 60 ans de vie donnée, de fidélité… comment ne pas rendre grâce et laisser éclater sa joie.
Toute l’assemblée a jubilé d’un seul cœur pour rendre grâce à Dieu pour son œuvre d’amour et pour l’engagement des quatre sœurs.

Par sa vie donnée, chacune rend témoignage, qu’il est possible de dire OUI, de donner sa vie, de la risquer sur la seule base de l’AMOUR, de la certitude de trouver son bonheur en Dieu, de l’aimer, de le servir et surtout de rayonner de sa joie. MAGNIFICAT !

Après la joie de l’action de grâce dans l’Eucharistie, la joie fut partagée en famille élargie.

Puisse le Seigneur accompagner chaque sœur sur le chemin qui est le sien aujourd’hui, les combler de son Amour et leur donner sa Paix.



 


"Vacances" au prieuré Notre Dame de Quincampoix !

 

1er mars 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Pour les sœurs du Prieuré, ce temps de vacances ensemble était placé sous le signe des rencontres et de la fraternité

Accueil de la communauté de Rouen !
Les sœurs de Quincampoix et la communauté de la rue d’Ernemont, se sont retrouvées pour un temps fraternel.
Nous étions 11 à partager ce bon moment.

Les sœurs du prieuré se sont mises en cuisine pour préparer le goûter qui fut fort apprécié.

Au court de l’après-midi, comme sr Marie-Pierre Lallemant n’est arrivée que depuis 6 mois à Quincampoix et qu’elle ne connait pas très bien les sœurs de la Normandie, nous avons pris le temps à partir d’un petit jeu,de faire connaissance en disant un peu qui nous sommes, ce que nous aimons et vivons. C’était bien sympathique et parfois drôle.

La dégustation du goûter faite, nous avons ensemble prié vêpres et nous nous sommes données rendez-vous dans quelque mois pour un nouveau temps de partage.

Accueil de la famille de sr Agnès T
Venus à six voir leur sœur, belle-sœur et tante et faire connaissance avec la communauté, la famille Hanotte a découvert le bel univers du prieuré.

Après avoir ouvert leur petit cadeau et dégusté un bon repas Normand, ils sont allés au bord de mer à Quiberville. C’était le weekend des grandes marées, une chance… Le paysage était magnifique !

Balade à Honfleur

Honfleur, ville en bord de mer, ville d’art, ville colorée…
La communauté a passé une belle journée, certes avec peu de soleil, mais les couleurs des habitations de cette ville ont malgré tout donné de la lumière.
Les sœurs se sont promenées, déambulant dans les rues pour guetter les petites originalités et admirer l’architecture.

C’est décidé ! Elles reviendront pour refaire un circuit avec un audiophone qui complétera leurs informations et permettra d’aller dans des coins plus insolites.

En conclusion, ces trois jours plus libres et plus souples ont été occasion de vivre de bons moments en communauté, gage de cohésion et de joie partagée.



 


Sœur Denise fête ses 101 ans

 

27 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sœur Denise, de la communauté de Ker Lévénez, a fêté avec joie ses 101 ans, entourée des sœurs de sa communauté et du personnel.

En effet le 5 Février 2015, tout le monde s’est rassemblé pour une messe d’action de grâce où Sœur Denise fut bien participante.
Elle a même applaudit au moment du chant « Joyeux anniversaire ».
Pour le repas de fête le soir, elle a dégusté avec plaisir tous les mets !

Sœur Denise, au-delà de son âge, est très présente à tout ce qui se passe dans la vie communautaire, elle mange seule, elle entend assez bien, elle sait ce qu’elle veut, elle est douce et paisible.

Oui s’est belle et bien une action de grâce pour la vie de sr Denise : vie donnée au Seigneur.

Aujourd’hui encore, Sœur Denise rayonne et témoigne à sa manière, surtout avec son sourire !!!

Alors sœur Denise nous vous souhaitons de poursuivre votre route avec joie et sérénité.



 


Pèlerinage aux sources des Lycéens de Guadeloupe

 

26 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les communautés de Cluny et Chamblanc ont reçu la visite d’un groupe de jeunes lycéens venus de Guadeloupe.

Du 14 au 16 février, 13 jeunes du lycée Anne Marie Javouhey à La Jaille (Guadeloupe ) sont venus aux sources. Accompagnés par Sr Laetitia et 3 animatrices en pastorale, ils ont suivi les pas d’Anne Marie Javouhey à Cluny, puis à Chamblanc.

Après une première étape à Cluny, où Sr Elisabeth leur a raconté l’histoire des débuts de la Congrégation, ils se sont rendus à Chamblanc.
Comme tous les pèlerins, ils ont visité Jallange, la maison natale d’Anne Marie et la forêt de la mémoire ; A Seurre, ils se sont recueillis aux fonts baptismaux. Puis visite à Chivre dans l’Eglise du mariage des parents d’Anne Marie où ils ont mis tout leur cœur à chanter joyeusement ! Après une étape à l’ église de Chamblanc, ils sont allés à la grange d’ Etienne, accueillis par Martial, le propriétaire.

Une veillée de partage et de chants autour du feu lumineux dans" la chambre des filles " a clos le pèlerinage dans la joie. Le ban bourguignon a bien entendu fait partie des bagages pour le retour au pays !!

Merci à tous et à chacun pour ce temps de joyeuse rencontre et de partage !



 


Semaines Culturelles de Dijon

 

18 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Dans le cadre de le Semaine Culturelle du Diocèse de Dijon, avait lieu, une exposition un peu particulière : « Des femmes de conviction … Elles s’engagent ». Deux lieux de visites étaient mis à l’honneur : L’Eglise St Michel et la Maison Elisabeth.

Des femmes au cœur du monde.

Sur tous les continents, inlassablement, des femmes initient des chemins, cherchent, libèrent, donnent de la tendresse et de la sagesse, ouvrent de nouvelles perspectives pour les communautés de vie.
Aujourd’hui comme hier, des femmes ont du poids dans la marche du monde et parmi elles de nombreuses femmes de Bourgogne aux fortes convictions et dont les vies étaient insérées au cœur de ce monde ;

Découverte d’Anne Marie Javouhey

Ce week-end a permis à chacun de découvrir plus particulièrement la vie d’Anne-Marie Javouhey, avec la grande exposition : « Lutter contre l’Esclavage ».
Eduquer, soigner, cultiver la terre, aider les Africains à prendre leur vie en main, créer un clergé autochtone et lutter contre l’esclavage, tels étaient ses objectifs.

Les Associées de Dijon sont venues pour accueillir les visiteurs, ce dimanche 15 février. Nous avons pu partager et discuter avec des personnes venues découvrir ou redécouvrir celle belle exposition et surtout cette femme qui tout au long de sa vie a eu pour but de « remettre l’homme debout ».

Cela nous a aussi permis aussi d’exprimer aux visiteurs ce que signifiait « être associé auprès d’une communauté religieuse ». Très heureuses de ces bons moments partagés mais aussi, d’avoir pu venir en aide aux sœurs de Chamblanc retenues par l’accueil d’un groupe de jeunes venu de la Guadeloupe.

Chantal L



 


Journée Vie Consacrée en Côte d’Or

 

11 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Une journée un peu inédite pour la Vie Consacrée du Diocèse en cette année où notre Pape François invite l’Eglise toute entière à accompagner et prier particulièrement pour les consacrés, mais qui demande aussi aux consacrés « d’être des hommes et des femmes capables de réveiller le monde ».

Malgré la neige et le froid nous nous sommes retrouvés une bonne centaine de religieuses, religieux, prêtres diocésains vivant d’une spiritualité, veuves consacrées et vierge consacrée. Mais la nouveauté de cette rencontre était aussi la participation d’une vingtaine de laïcs qui dans l’Eglise qui est en Côte d’Or vivent leur foi dans le sillage d’un fondateur.

Le thème retenu pour la matinée : « laïcs associés, visages diocésains »
(Ou Familles Spirituelles liées aux Congrégations)

Que recouvre donc cette réalité de Laïcs Associés ?

Le phénomène des laïcs que nous appelons pour certains des Associés, Oblats, Fraternités, Amis, Affiliés, Réseaux…engagés de manières très diverses dans les Instituts Religieux Apostoliques et Contemplatifs, s’amplifie d’année en année. C’est une prise de conscience de L’Eglise de France, il était bon en Diocèse de nous mettre à l’écoute de chacun d’eux.

C’est ainsi que les moines de Flavigny et de Cîteaux, le Carmel de Flavignerot et de Montbard de rite byzantin, que 3 Congrégations de Vie Apostolique et des personnes vivant de la spiritualité de St Ignace, sont venus participer à cette journée accompagnés de laïcs engagés ou proches de ces « Familles Spirituelles ».
Avec beaucoup de simplicité ils nous ont expliqué et témoigné comment le Charisme d’un fondateur, d’une fondatrice pouvait dans le monde d’aujourd’hui les aider à vivre leur baptême avec les valeurs évangéliques, les soutenir dans leur foi, dans leur vie professionnelle et de famille.
« Baptisés, tous appelés à la sainteté » nous dit le Concile Vatican II, attirés par l’esprit du même fondateur, les religieux et associés sont réunis par un appel, pour des projets, mener une action commune, évangéliser et faire Eglise.
Ainsi la Vie Religieuse et les Laïcs Associés ont en commun dans l’Eglise Diocésaine : un même souffle missionnaire.

Après un excellent déjeuner, nous avons eu la possibilité de découvrir l’exposition sur la vie d’Anne-Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de St Joseph de Cluny et de sa grande œuvre missionnaire à Mana en Guyane : la libération des esclaves en 1838.
Une autre exposition itinérante du Service des Vocations étant également déployée à la Maison Diocésaine.

Pour la seconde partie de la journée nous avons accueilli Monseigneur Minnerath pour un enseignement sur la Vie Consacrée et un temps d’échange avec les participants.

Une petite pause et nous sommes tous invités à nous rassembler et nous laisser guider par la lumière qui nous conduit vers la Chapelle pour une célébration festive et joyeuse.

Fraternité …, sourires …, échanges …, rencontres …, joie …, richesses …, communion…, délicatesses…, des cadeaux reçus et offerts en cette Journée de La Vie Consacrée 2015.
Merci à chacun et à tous.

« Je voulais vous dire un mot,
et ce mot, c’est la joie.
Partout où il y a les consacrés,
Il y a toujours de la joie ! »
Pape François


 


Journée Vie Consacrée à Ti Mamm Doue

 

9 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Près de 70 personnes ont répondu à notre invitation à se retrouver pour une journée de réflexion d’enseignement et de partage.

Laïcs, frères et sœurs de 11 congrégations différentes ont relu avec l’aide du Père Adrien Collet l’homélie du pape François du 2 février dernier et ont pris ensuite personnellement le temps de voir quelles résonances ces paroles ont dans leur vie

Après le déjeuner, le temps de partage a été riche d’expressions des une et des autres, en voici quelques fruits :

- Etre des guides mais aussi savoir être guidés. Importance de l’Esprit Saint dans nos vies.
- Les créatifs ne sont pas forcément les jeunes ; nous pouvons tous être créatifs, à tout âge !
- Importance de l’accompagnement spirituel.
- C’est Jésus qui porte spirituellement Marie : marcher sur ce chemin en nous faisant serviteur, pour servir avec joie et persévérance.
- Double voie de Jésus : il s’est fait comme nous pour monter vers le Père en nous rendant comme lui. Est ce que je remonte vers le Père ?
- Être toujours en chemin de conversion, de mouvement.
- Héritage des fondateurs à partager, à faire fructifier.
- Découverte des sœurs âgées avec leurs difficultés et leurs richesses.
Heureusement qu’il y a "des têtes blanches" : beaucoup de vécu et de témoignages.
- Dans l’homélie, le pape François emploie 18 fois le terme "obéissance". A mettre en lien avec Sagesse et Esprit Saint. L’obéissance fonctionne dans les deux sens.

Comment bien vivre la dimension de kénose ? au quotidien, dans toute situation ;
- La joie est le fruit d’expériences souvent douloureuses.
- La joie est un don de Dieu.

Le silence de Marie ; : Vivre, continuer à vivre ce que Marie, Joseph, Syméon et Anne ont vécu. Faire le bon partage entre mission et contemplation. Etre contemplatif dans l’action La joie peut être le fruit du silence.
Importance de la vie aux côtés de nos sœurs, de nos frères : vivre aussi en recevant d’eux ; la joie et l’obéissance sont à vivre dans les deux sens.
Le terme "servir" ; se mettre au service des autres, voilà le vrai pouvoir (Pape François)

L’Eucharistie a clôturé cette journée vécue dans une vraie joie fraternelle .



 


Portes ouvertes à la communauté de Quincampoix

 

9 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Dans le cadre de l’année de la vie consacrée, le Samedi 7 Février 2015 les sœurs de Quincampoix, ont fait "portes ouvertes" au Prieuré Notre Dame, pour toutes celles et ceux qui souhaitaient mieux les connaître, échanger avec elles et découvrir leur vie.

Environ 25 personnes qui se sont succédées entre 10 et 16 h à la communauté.
Au programme était proposé :
-  la visite de la communauté,
-  une exposition sur la « vie religieuse une aventure »,
-  un café convivial encourageant l’échange et
-  la clôture de la journée par un beau temps de prière
.

Les personnes ont été très curieuses et ont posé beaucoup de questions auxquelles nous avons eu plaisir à répondre.
Nous avons senti l’attente de ces dernières à ce que nous soyons présentes à ce qu’elles vivent, à pouvoir laisser nos portes ouvertes en cas de besoin, à leur donner la possibilité de venir prier avec nous.

Ces temps de partage ont été remplis d’amitié, de douceur et de profondeur.

La prière finale, dans notre belle chapelle fut l’occasion d’une action de grâce et d’un temps de louange au Seigneur.
Nous avons senti l’importance de notre communion, l’importance de nous porter les uns et les autres dans la prière.

"Seigneur nous te disons merci de pouvoir vivre notre présent avec passion à travers notre appel et notre mission, à travers notre fidélité, notre relation avec toi, à travers notre vie fraternelle, notre liberté et notre joie"



 


Anniversaire de notre Doyenne

 

5 février 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

"Je peux vous parler d’un temps que les moins de 107 ans ne peuvent pas connaître !" pourrait nous dire Soeur Françoise. Elle a fêté vendredi dernier ses 108 ans, entourée de la communauté, du personnel de la maison et de quelques amis.

Elle est la doyenne de la Congrégation, la vice doyenne de Saône et Loire (son aînée a deux mois de plus qu’elle !). Soeur Françoise Le Mogne a soufflé ses 108 bougies le 19 janvier dernier.
Ce vendredi 30 janvier, un petit temps festif a permis à chacun et chacune de venir à sa rencontre.

Sr Marie Thérèse, Supérieure de la communauté, a retracé les grands événements de sa vie, depuis le 19 janvier 1907.

Originaire de Ploumoguer, dans le Finistère, elle a fait profession le 7 septembre 1933, à l’âge de 26 ans. Infirmière, Sr Françoise a passé quelques 35 années au service des personnes âgées de l’hospice de St Jean de Losne, en côte d’or, (de 1934 à 1950 puis de 1957 à 1976), 7 années au sanatorium de l’Acarouany, en Guyane (1950 à 1957).
A 69 ans, en 1976, c’est la maison de repos de Chabeuil qui l’accueille, elle est au service des dames et sœurs aînées qui demeurent dans cette maison. Elle visite aussi les malades de l’hôpital tout proche et rend des services communautaires. C’est en janvier 1999 qu’elle se retire dans notre maison de Cluny, à 92 ans... un peu de repos bien mérité !

1907 ; une année de référence !

Monsieur Boniau, Maire de Cluny, accompagné de son premier adjoint, a quant à lui rappelé les événements marquants de la vie du monde, de 1907 à 2015, avec humour et simplicité. " Soeur Françoise, vous aviez sept ans au début de la première guerre mondiale, 32 ans au début de la Seconde, 41 ans quand je suis né, et vous avez eu, en 1973 l’âge que j’ai aujourd’hui ! Sans oublier qu’en 1907, deux lois importantes d’apaisement ont été votées concernant le culte, dont celle de mars sur la liberté des cultes. »

Un verre de l’amitié a ensuite été partagé, dans la joie... et en chantant : Bon Anniversaire, nos vœux les plus sincères... et que l’an fini, nous soyons tous réunis pour chanter encore, Bon Anniversaire !



 


Echos de l’Assemblée Provinciale 2015

 

13 mars 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

"Nous sommes le corps du Christ, chacun de nous est un membre de ce corps"... Venues des 19 communautés de la Province, 47 sœurs étaient rassemblée à Paris ce weekend. Temps fort d’approfondissement sur le thème de l’Eucharistie, ce fut un temps de grâce et de communion.

L’Eucharistie, source et sommet de la vie chrétienne.

Le Père Gérard Le Stang, secrétaire adjoint à la Conférence des Évêques de France, en charge des questions sur la vie religieuse, a animé cette assemblée avec profondeur et simplicité. Alternant des temps de conférence, d’intériorisation, de partages en petits groupes, il nous a fait goûter combien toute notre vie est Eucharistie, vécue et célébrée.
Quelques extraits partagés...

Plonger dans le mystère de Dieu qui est tout entier eucharistique.

- L’Eucharistie est centrale de notre vie chrétienne, mais elle ne se limite pas à la dimension sacramentelle du rite eucharistique. Il nous faut d’abord plonger dans le mystère de Dieu qui est tout entier Eucharistie. Le cœur de Dieu est Eucharistique, action de grâce, don de soi, don de la joie, mort et résurrection.
-  Nous sommes dans ce mouvement, dans un élan de vie, et non dans l’inertie ou dans un rite figé. Nous rejoignons la prière de Jésus ; nous sommes Fils et filles de Dieu, en reconnaissant la paternité de Dieu. Par le Christ, nous sommes inscrits dans cette filiation divine et invités, en eucharistie, à rendre grâce pour cette vie et cette filiation reçues.
- Parce que la vie divine est eucharistique, la vie chrétienne est eucharistique, l’Eglise, la vie ecclésiale, est eucharistique.

. Quelle était la place de l’Eucharistie lorsque je suis entrée dans la vie religieuse ?
. Qu’est-ce que je vais chercher en participant à la messe ? Qu’est-ce que je vais chercher d’abord ? Un rite ? L’accomplissement d’un devoir ? Une communauté ? La présence du Christ ?
. Eucharistie vécue et célébrée... comment est-ce que je relis ma vie pour y voir la présence de Dieu ?

Le Seigneur vient à nous de bien des manières, dans nos vies quotidiennes, dans notre histoire. L’Eucharistie est le centre et la source de notre vie chrétienne, mais il nous rejoint, se fait présent réellement au cœur de nos vies, nous pouvons le rencontrer de bien des manières.

Un acte d’espérance posé dans un moment de désespérance.

L’institution de l’Eucharistie s’est faite dans un contexte de drame, de mort à venir, de finitude, de risque d’éclatement . Pourtant, c’est à ce moment que Jésus prend le pain et le vin : "Faites ceci en mémoire de moi...", en quelque sorte, "continuez, la vie va triompher..."
Si nous pensons à cela, nous ne pouvons nous installer dans une routine, nous faisons cela en mémoire de Lui.

Comment l’Espérance Pascale est-elle présente en ma vie ?

L’Eucharistie n’est pas une dévotion quotidienne, mais le fondement de notre vie chrétienne. Notre vocation est de suivre le Christ dans sa Pâques. Elle est l’acte décisif qui fonde notre vie chrétienne et dit notre espérance. Il nous faut sortir d’une simple pratique rituelle pour la replacer au cœur de notre vie.

Vivre l’Eucharistie dans la vie consacrée, un témoignage pour le monde.

La vie religieuse est un appel à vivre le Baptême.Elle est un cri au monde que Dieu existe.
- En Eglise, elle est signe de la présence du Christ, une présence qui doit éclater, qui est visible.
- La vie consacrée est un des lieux où se manifeste au plus haut point la présence du Christ.
- La communauté est le signe de ce que doit être l’amour entre frères, en Dieu.

Montrer Dieu, montrer qui est Dieu et ce qu’il veut pour le monde, montrer la gratuité de Dieu offert au monde ; telle est la vocation d’une communauté qui se réunit en son Nom et se tourne vers lui.
Une communauté eucharistique est une communauté
- ouverte, accueillante, hospitalière
- reconnaissant ses pauvretés
- à l’écoute de la Parole de Dieu, de la parole de l’autre, des autres
- qui cherche, ensemble, à vivre l’Évangile, chaque jour
- qui est envoyée au monde.

La présence du Christ à son Eglise ne se limite pas à la messe.

L’Eucharistie, c’est le Christ qui vient à nous, dans la communion, mais aussi dans sa Parole, dans la prière personnelle et communautaire et de beaucoup d’autre manières. Tout cela manifeste la présence de Dieu dans nos vies.
Recevoir le Christ pour le donner ensuite ; le laisser porter du fruit en nous pour le porter aux autres ; se nourrir de sa présence dans la messe, dans la prière, dans l’écoute de la Parole, dans le silence du cœur à cœur.



 


Journée Vie Consacrée en Bretagne

 

23 janvier 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Soyez Joyeux… Soyez courageux... Soyez des hommes et des femmes de communion…Tels sont les mots du Pape François, qui, dans sa lettre apostolique du 1er décembre dernier, nous invite « à vivre le présent avec passion ».

Ces mots seront le fil rouge de la journée organisée le 08 février prochain, par la communauté et la directrice du centre spirituel Ti Mamm Doué à Cléguérec .

Nous vous invitons à venir nombreux écouter les apports du Père Adrien Collet, échanger, prier, célébrer mais aussi partager une belle journée ensemble.

Déroulement de la journée :

- 9 h 30 : Accueil autour d’un café
- 10 h : Enseignement du Père Collet autour du message du pape François pour l’année de la Vie consacrée
- 11 h 30 : Temps personnel
- 12 h 15 : Repas
- 14 h : Retour en grand groupe, pour un temps de débat, de partage, de réactions
- 15 h 30 : Eucharistie

Les paroles du pape François s’adressent aussi aux laïcs, n’hésitez pas à inviter autour de vous ….

Pour faciliter l’organisation de la journée, merci de vous inscrire, avant le Samedi 31 janvier :
Par mail : ti.mammdoue chez wanadoo.fr
Par téléphone : 02 97 38 06 84
Prix de la journée : 18€

Soeur Aline et la communauté,
Martine Kerfourn, directrice du centre spirituel 
 



 


Suivez la crèche...

 

28 décembre 2014 2014 par Sr Claude-Marie

Voici quelques jours, la communauté de Cluny accueillait la Père Georges Auduc pour une journée de récollection. A cette occasion, il nous a proposé de méditer sur la crèche. Partage...

Commençons par les animaux :

- d’abord le bœuf et l’âne. Des animaux courants, surtout l’âne. Mais, il y a ce passage appelant à la conversion du cœur et qui ouvre le livre d’Isaïe : « Cieux, écoutez ! Terre, prête l’oreille ! Car Dieu parle. J’ai élevé et fait grandir des fils. Mais ils se sont révoltés contre moi. Le bœuf reconnaît son bouvier et l’âne la crèche de son maître. Israël ne connaît rien. Mon peuple ne comprend rien. » ch.1 versets 2 et 3.
Par la bouche du prophète, Dieu proteste solennellement contre l’incroyance de son peuple. La crèche n’est donc pas la mémoire naïve de la nativité de Jésus, mais un cri, une critique de l’indifférence. Le bœuf et l’âne illustrent ce cri, terriblement actuel dans notre société de consommation.

- Il y a les moutons. Pas de bergers sans moutons … Dans la Bible, le peuple d’Israël, c’est le troupeau de Dieu. Dieu confie le soin de ce troupeau à des chefs, rois ou prophètes qui ne sont pas souvent à la hauteur. Parce que les hommes sont défaillants, Dieu se fait lui-même pasteur de son peuple. En témoignent, par exemple, le chapitre 34 d’Ezéchiel ou encore le psaume 23.

Nous ne sommes pas des moutons de panurge, mais des hommes et des femmes conscients d’appartenir au peuple de Dieu. Les moutons de la crèche nous le rappellent.

- Il y a aussi les chameaux, animaux familiers du désert. Pas de caravanes sans chameaux ! Nous pensons spontanément aux mages qui sont venus de loin à dos de chameaux. Grâce à ces animaux, les mages ont pu traverser des zones arides, pays de la soif. Dans la crèche, ils nous disent que nous aussi traversons le désert de la vie, lieu de tentations et de conversion.

Ainsi, la crèche associe le monde animal à celui de l’homme, en conformité avec le dessein de Dieu créateur. Parce que Dieu le veut, l’homme domine et domestique le monde animal. Il peut le faire dans la paix et l’harmonie. Il peut aussi saccager le monde animal et, en bien des cas, il ne s’en prive pas.

La crèche est une petite parabole qui nous invite à admirer et respecter toute la création. Avec les animaux de la crèche, Jésus Christ nous apparaît comme le créateur, Parole faite chair pour le bien de tous.

A la crèche, on rencontre aussi l’humanité...

- Il y a les mages venus d’orient. Ces gens-là ne sont pas des rois mais des sages, des chercheurs qui scrutent le ciel, des gens qui marchent à l’étoile, mystérieusement guidés par Dieu. Ils suivent les routes des caravanes. Ils viennent de loin. C’est sans doute à cause des cadeaux que la tradition en a fait des rois.. Surtout, la tradition a vu en eux une sorte de résumé des races humaines.

Ils signifient l’universalité de l’appel et du salut. Le cœur de l’homme est le lieu de cet appel et d’une réponse en forme de recherche. Oui, Dieu aime les païens !

Saint Matthieu nous dit qu’après avoir visité l’enfant, ils repartent par un autre chemin. D’abord pour ne pas revoir Hérode…Peut-être aussi parce que la contemplation de l’Enfant Jésus a ouvert en eux un chemin nouveau. Les mages de la crèche, c’est l’homme d’aujourd’hui. En ce temps de mondialisation, ils récapitulent, pour ainsi dire, la marche de l’humanité, la marche des païens, celle des croyants de toutes obédiences, la nôtre … N’attendons pas l’Epiphanie pour les mettre dans la crèche. Les mages, c’est nous !

- Quant aux bergers, il s’agit des pauvres et des exclus. Du temps de Jésus, on les méprise. Ils ne vont pas à l’école, ils ne fréquentent pas les synagogues, ils vivent à l’écart, loin des gens civilisés et même des gens réputés normaux. Certains les assimilent aux bêtes dont ils assurent la garde ! Or, c’est à ces exclus que Dieu accorde la priorité. Il s’adresse à eux directement par le ministère des anges. Contrairement aux mages qui passent pour des gens cultivés, les bergers sont, à tous les sens du terme, des pauvres. Or, Dieu leur parle au cœur. Dieu leur fait confiance. Il leur confie une mission : « Allez voir… allez dire… »Les bergers sont, en quelque sorte, les premiers apôtres et les premiers témoins. Les bergers témoignent de l’amour de Dieu pour les petits. A la crèche, ils représentent les exclus : nous-mêmes peut-être ! Ils sont là parce que, dans la Bible, Dieu leur donne priorité. En les mettant dans la crèche, nous nous engageons à servir les pauvres, en contradiction avec une société qui les marginalise et les exploite.

- N’oublions pas les anges, ces créatures spirituelles et mystérieuses qui sont là quand Dieu veut nous dire quelque chose d’important. Le mot ange veut dire envoyé-messager. En clair, ils jouent les intermédiaires ! Dans la Bible, ils sont aussi les adorateurs et les serviteurs du Dieu vivant. Les anges sont des créatures de Dieu comme les hommes. A la crèche, ils nous donnent à voir le monde de Dieu qui ne se réduit pas à nous !

-  Saint Joseph. Longtemps, on l’a représenté comme un vieux monsieur. Nous n’en savons rien ! Ou plutôt nous savons qu’il avait formé le projet d’épouser Marie. Or, Dieu a contrarié ce projet. Joseph en a souffert. Il a douté. Ila obéi. Joseph , c’est l’homme ajusté à ; Dieu, le juste. Dans l’évangile, il ne dit pas un mot, mais tous les verbes qui le caractérisent sont des verbes actifs. Joseph n’a rien d’une marionnette ! Parce qu’il est de la descendance de David, il va donner à Jésus son identité royale. Joseph, c’est la figure du serviteur associé au plus près à l’initiative de Dieu.

- Et Marie ! Il faudrait relire tous les passages évangéliques qui la concernent… A la messe de l’aurore, nous lisons : « Elle conservait avec soin tous ces souvenirs et les méditait dans son cœur. » Saint Luc chapitre 2, verset 19. Marie, la croyante. Marie, la priante. Ouverte à un lendemain dont elle pressentira bientôt la dureté. Le vieillard Syméon lui révélera que son fils sera un signe contesté et que le glaive traversera son âme. Marie à la crèche, c’est l’Eglise qui dit sa foi, l’Eglise qui veille, l’Eglise qui souffre et reçoit de Dieu son salut. Marie, c’est l’espérance du Jour qui vient.

- Et Jésus… c’est Dieu-Enfant, Dieu vulnérable, Dieu sur la paille, Dieu visité, Dieu contemplé. Comme tout enfant, il suggère le possible, il appelle l’avenir et, pourquoi pas, les rêves les plus fous. Comme tout enfant, il est dépendant, il doit apprendre à devenir un homme : Dieu va jusque là sans tricher ! Dieu va, pour ainsi dire, apprendre la souffrance et la mort. Jésus, c’est le pauvre, pas seulement matériellement, mais dans la fidèle obéissance à la volonté du Père. Mystère d’amour infini.

Non, la crèche n’est pas d’abord de l’art naïf, mais une parole pour vivre. L’actualité en débat ! Alors que d’aucuns voient en elle une atteinte à la laïcité (quelle laïcité ?) et que la publicité en déforme le sens, allons à l’essentiel dans une prière fervente pour ceux et celles qui voudront bien lui accorder un regard.

Père Georges AUDUC



 


Repas de Noël festif à Cluny

 

19 décembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce mercredi 17 décembre avait lieu le repas annuel à la communauté de Cluny, rassemblant la communauté et l’ensemble du personnel de la maison de sœurs aînées.

Le ton était à la détente et à la fête en cette veille de Noël ; un repas partagé a réuni toutes les sœurs de la maison, ainsi que les membres du personnel qui travaillent dans notre maison.

Un quatuor un peu spécial s’est occupé de l’animation : Christiano-Christiani (Christian, le chef cuisinier), Rosalie des Iles (Rosa, équipe entretien), le Père Noël (Olivier, équipe soins) et Madame Irma (Sr Claude Marie) ont tenté leurs tours de magie, mais avec beaucoup de malchance ! Entre les trous de mémoire du Père Noël ne se souvenant plus des formules, la disparition ratée de Rosalie, la transformation en lapin de Madame Irma et les vaines tentatives de Christiano-Christiani pour ramener le public à un peu de sérieux... le repas fut très mouvementé.

Une tombola a permis à quelques chanceux de gagner de magnifiques lots : un voyage au Maroc (une boite de couscous), un séjour au ski (un bonnet et des lunettes), un séjour en Alsace (une boite de choucroute), un weekend en Thalasso (une boite de thon) et d’autres merveilleuses surprises !

Merci à tous pour ce bon moment de fraternité, très joyeux... bon Noël à chacun !



 


Veillée « Espérance de Noël » à la chapelle de l’hôpital de Bois-Guillaume

 

19 décembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

C’est à l’hôpital où sœur Pierre Marie est aumônière qu’a eu lieu un très beau temps de partage et de préparation à Noël…
Sœurs de la communauté, amis, patients, bénévoles de l’aumônerie étaient présents.

En effet, samedi 13 décembre la veillée était animée par l’ensemble vocal et instrumental de la Paroisse St Sever-St Clément de Rouen.

L’Espérance était bien au cœur de cette veillée par les chants, la proclamation de textes bibliques et de témoins d’aujourd’hui qu’une trentaine de paroissiens ont mis en œuvre et en lumière.
Pour le plus grand bonheur des personnes hospitalisées, visiteurs, bénévoles de l’aumônerie des différents sites du CHU, paroissiens des alentours…ce sont près de 80 personnes qui ont reçues avec émotion ce moment partagé.

De ce temps fort, chacun est reparti différent, enrichi et réconforté, avec au fond du cœur, autant de regards échangés. Tout ce que transforme ce temps de Noël…
« C’est une espérance qui vient dans le froid d’un soir, c’est une espérance jaillie du brouillard, c’est une espérance qui bondit de cœur en cœur, c’est une espérance qui efface nos peurs »
(Jean Humenry)

Véronique NEVEU



 


Rencontre de la Fraternité de laïcs associés

 

1er décembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Toutes les 6 ou 7 semaines, la Fraternité du Cœur Eucharistique de Jésus, Fraternité de laïcs associés à la communauté des Sœurs de Rouen, se retrouve pour un temps fraternel de réflexion, de prière...

Cette après midi de nombreux membres de la Fraternité se sont retrouvés pour un temps de réflexion et de prière autour du thème de la paternité de Dieu.

  • La rencontre commence par l’échange de nouvelles. Aujourd’hui nous accueillons deux nouveaux membres : un couple qui se joint régulièrement à la communauté pour la messe de semaine ou du dimanche.
  • Puis c’est le temps d’un enseignement centré sur la Parole de Dieu.
  • Une pause nous réunit autour d’un goûter vers 16h30.
  • Ensuite nous nous retrouvons pour approfondir notre thème de réflexion.
  • Un prêtre nous rejoint vers 18h pour célébrer l’Eucharistie.
  • Notre rencontre se termine avec un dîner où chacun peut discuter dans un climat amical.


 


Vie Consacrée à Paris

 

2 décembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce dimanche, 23 novembre 2014, les religieux et religieuses du 14ème arrondissement de Paris, qui ne compte pas moins de 27 communautés de Congrégations différentes, étaient invités à l’église St Dominique, pour l’ouverture (devancée) de « l’année de la vie consacrée ».

Nous nous sommes retrouvés avec les paroissiens pour participer à l’Eucharistie dominicale ; nous étions chargés des lectures, intercessions, homélie (par un frère franciscain).

A l’issue de la messe, le verre de l’amitié nous rassemblait dans la salle Madeleine Delbrel, pour un partage spontané, avec ceux qui le souhaitaient.
Puis ce fut le repas très convivial, avec parfois des retrouvailles inattendues de missionnaires qui ont œuvré dans les mêmes contrées. Nous nous sommes donné rendez-vous pour la journée du 2 février 2015, qui se promet d’être riche en enseignement.

Sr Claire, Maison d’accueil AM Javouhey



 


Nouvelle salle de restauration

 

24 octobre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La salle de restauration de la maison de retraite de Rouen a été totalement rénovée, avec un accès aux personnes à mobilité réduite.

Après plusieurs semaines de travaux, les pensionnaires de la maison de retraite, y compris nos sœurs, ont eu la joie de regagner une salle de restauration entièrement rénovée.
Travaux d’isolation, changement de fenêtre, éclairages nouveaux, peinture, décorations et nouvelles disposition des tables.
La nouvelle salle semble plaire à tout le monde et facilite le service.



 


Pour fêter Anne Marie Javouhey

 

16 octobre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Veillée découverte du voyage de Chamblanc à Mana

Pour fêter Anne Marie Javouhey
à Chamblanc

Samedi 8 novembre 2014
Salle des fêtes
20h30

Veillée découverte du voyage de Chamblanc à Mana, en Guyane Française en février 2014, avec projection de photos et divers commentaires



 


Jubilés à Beauregard

 

14 octobre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce samedi 30 août 2014 c’est la fête à Beauregard, 5 sœurs fêtent leurs Jubilés, à la chapelle de Ker Levenez. (Cleguerec, Morbihan)

Noces d’Albâtre (75 ans) : Sœur Anne Charpentier
Noces de Platine (70 ans) : Sœur Denise Leteure et Sœur Marthe Hinault
Noces de Diamant ( 60 ans) : Sœur Madeleine Pansart
Noces d’Or (50 ans) : Sœur Cécile Schmid de la Communauté de Ti Mamm Doué.

La messe festive célébrée par le Père Louis de Bronach réunissait les deux communautés et quelques invités. Belle célébration d’action de grâces pour ces années de fidélité.

Avant de recevoir la communion, les jubilaires ont renouvelé leurs vœux dans la joie de leur vie donnée au Christ,

La fête s’est poursuivie par un verre d’amitié, pris en commun avant que les deux communautés ne se séparent pour partager dans la bonne humeur le repas avec sa ou ses jubilaires et les invités.

A Ti Mamm Doué, nous nous sommes retrouvés avec les amis de Sœur Cécile et la communauté autour d’une table agréablement fleurie. Repas partagé dans la bonne humeur et l’amitié, prolongé par des chants, de l’accordéon et même un petit pas de danse en l’honneur de Sr Cécile !

Le 9 octobre, lors de la rencontre des associés, Sœur Cécile fut encore mise à l’honneur, car la plupart des amis de la communauté n’étaient pas présents le 30 septembre.



 


Premier engagement de Sr Marie-Bruno

 

6 octobre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Dieu est là ! Voudras tu l’accueillir ? Laisse ta joie jaillir, il n’attend plus que toi, il se tient près de toi !

La joie de Sœur Marie-Bruno a été contagieuse en ce beau jour du samedi 04 octobre !

Rassemblés autour d’elle, sa famille, sa maman, son frère et sa sœur, ses neveux et nièces, oncle et tante, cousines... mais aussi ses amis, tous venus de France métropolitaine, de Guadeloupe et de Guyane, les sœurs de Saint Joseph de Cluny, Sœur Marie Yvonne Kerfourn, Provinciale de France-Suisse, et les sœurs venues des communautés de Bourgogne, de Paris et sa région, de l’Oise, de Bretagne, de Normandie... tous, nous étions unis autour de Sr Marie-Bruno qui prononçait ses premiers vœux d’Obéissance, de Chasteté et de Pauvreté, en Eglise, dans la Congrégation.

Eglise de Chamblanc

C’est le Père Marcel, Curé de l’Ensemble Paroissial Anne Marie Javouhey, qui nous accueille dans cette Eglise de Chamblanc.
C’est dans cette Eglise qu’Anne Marie Javouhey a fait sa première communion, à l’âge de dix ans. Elle y est encore bien présente aujourd’hui.
C’est la première fois qu’une profession religieuse à lieu dans cette Eglise, la Bienheureuse Anne Marie est certainement en train de se réjouir avec nous !
Plusieurs amis prêtres ont tenu à s’associer à la prière et à la joie de Sr Marie-Bruno ; la vie religieuse se vit en Eglise.

Appelés par le Christ aux chemins de l’Alliance

Sœur Marie-Bruno est arrivée au Noviciat de Chamblanc il y a deux années.
Sœur Chantal, responsable du Noviciat, s’adresse à elle en ce début de célébration :
"Tu venais de passer plusieurs mois à Cayenne et en Guadeloupe pour tes premières expériences en communauté. Tu cherchais depuis si longtemps QUELQU’UN, écrit en majuscules... quelqu’un qui t’aiderait à donner un sens à ta vie. Et tu en as fait des kilomètres, jusqu’en Afrique (au Congo), et au Brésil, comme laïque missionnaire, pour découvrir ce chemin qui te conduit à aujourd’hui. Marie-Bruno, ce plus dans ta vie ? C’est le don de ta vie en ce jour !"

Une célébration joyeuse et émouvante

"Me voici Seigneur, parce que tu m’as appelée." Cet appel du Seigneur et la réponse de Sœur Marie Bruno ont été célébrés dans une prière joyeuse et recueillie.
Elle a prononcé ses premiers vœux, première grande étape de sa vie religieuse.
C’est Sœur Véronique, responsable de la Province des Antilles-Guyane qui a reçu son engagement, au nom de la Congrégation.

La procession des offrandes de l’Eucharistie était tout en symboles ;
. une guitare, rappelant l’animation pastorale en particulier auprès des jeunes
. des travaux manuels réalisés par les enfants, symbolisant le travail réalisé auprès des enfants de la paroisse au court de sa présence à Chamblanc
. des légumes du village de Chamblanc ; nombre de paroissiens et d’amis de la communauté étaient présents,
. une gerbe de blé de Chamblanc, accompagnant le Pain Eucharistique

A la fin de la Célébration, Sr Véronique a envoyé Sœur Marie-Bruno en mission en Guyane, à Cayenne, où elle sera au service des jeunes, en pastorale.

Le verre de l’amitié et le repas qui ont suivi furent l’occasion d’encourager et de remercier Sœur Marie Bruno pour son cheminement et le bout de route effectué dans le village, durant ces deux années. Occasion aussi de partager sa joie. Nous lui souhaitons beaucoup de bonheur, au service du Christ et de ses frères.



 


Connaissez vous Ti Mamm Doue ?

 

6 octobre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En plein cœur de la Bretagne, à 8 kms de Pontivy, le centre Spirituel Ti Mamm Doue accueille ses visiteurs dans un cadre de nature propice à bien des méditations. Le centre est niché dans un parc de 15 hectares, c’est un lieu qui permet à ceux qui y séjournent de rencontrer Dieu dans le silence, de trouver le repos du corps ainsi que la paix de l’esprit.

Le centre spirituel est animé par une communauté de sœurs de St Joseph de Cluny, une directrice laïque ainsi qu’une équipe de prêtres , de religieux et de laïcs engagés .

Retraites spirituelles

La vocation première de la maison conduit à l’organisation d’une vingtaine de retraites spirituelles entre le Triduum pascal (semaine Sainte de Pâques) et la fin du mois d’ octobre .
Ces retraites accueillent en général des religieuses et religieux, des prêtres et aussi des laïcs. Elles durent de 5 à 8 journées.

D’autres types d’accueil existent à Ti Mamm Doue :

- Des retraites ou des week ends plus spécifiques, orgagnisés par des congrégations ou différents mouvements d’Eglise

- Des formations, essentiellement dans le monde de la santé ou de l’enseignement catholique.

- Des accueils de groupes : pastorale des jeunes, préparation à la profession de foi, à la confirmation, mouvements de jeunes …

- Des stages un peu différents : yoga, culture et projets ( musique et danse)

- Des accueils de jeunes stagiaires en formation dans la région

Les locaux permettent aussi des séjours en autonomie :

Des familles qui se retrouvent lors événements significatifs mais aussi groupes de randonneurs, groupes en déplacement dans la région …

Un cadre exceptionnel qui permet à ceux qui s’y arrêtent un moment de reprendre une respiration , qui offre la possibilité de participer à la prière commune, à l’Eucharistie .

Martine Kerfourn
Directrice du Centre Spirituel



 


Messe au cirque !

 

19 septembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Cela sort de l’ordinaire : Messe célébrée au champ de foire avec " les amis du cirque " sous le chapiteau. Une première à Seure.

Seurre près de Chamblanc, est devenu territoire du cirque lors d’un weekend, à l’occasion de la cinquième édition du festival organisé par l’association du cirque. Ce temps d’animation a été marqué par différents spectacles, et aussi par une messe sous le chapiteau, ainsi qu’une soirée de gala pendant laquelle des artistes ont été récompensés

Les artistes du cirque sont des pèlerins…. Ils vont de village en village…Ils sillonnent les routes…pèlerins du bonheur… Quels éclats de joie !... quelle lumière dans les yeux des petits et des grands à l’arrivée des clowns, des jongleurs, des animaux savants.
Tout ce bonheur partagé a été offert au cours de la messe. Toute la famille propriétaire était là.

Quelques échanges avec les artistes à la sortie :
- Merci de la joie que vous apportez, notre monde en a tellement besoin.
- Merci à vous, nous avons besoin de vous, de votre joie…..

Et le cirque reprend la route…. il continue son pèlerinage, porteur de joie



 


Foyer Sainte Marguerite de Vuisternens

 

22 septembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sr Elisabeth, de la communauté de Fribourg (Suisse) nous parle de sa mission.

Un chaleureux bonjour à toutes les sœurs et tous ceux qui connaissent le foyer Sainte Marguerite, à Vuiternens, devant Romont, en Suisse.
J’ai la joie de vous informer que le foyer existe toujours ! Il est médicalisé, s’est très bien intégré avec les deux autres homes, sous la nouvelle direction du Réseau Santé de la Glâne.

Après 38 ans de mission active (1964-2002), je continue la mission de bénévolat. En communauté à Fribourg, je retourne au foyer 3 jours ou plus par semaine, pour l’aumônerie et l’accompagnement des résidents, dans une bonne ambiance conviviale.

Le foyer porte l’âge de son époque et a rendu service à la population de la région. Les temps ont changé, une nouvelle génération prend la relève.
Pour permettre l’adaptation de l’infrastructure au temps d’aujourd’hui, une nouvelle construction, sur le jardin, va venir remplacer l’ancien foyer, qui sera rasé.

Nous nous réjouissons de l’ouverture du nouveau foyer, pour 86 résidents, où la vie de nos aînés aura toute sa place.
Bonne et heureuse santé à tous, que Dieu nous accompagne.

Sr Elisabeth Ruegg



 


Le nombre de nos années... 108 pour les plus vigoureuses !

 

11 septembre 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

108, 103, 101... en additionnant le tout, cela nous donne 312, le nombre d’années vécues par les trois doyennes de la communauté de Cluny. En ajoutant nos deux futures centenaires, le nombre d’années atteindra bientôt 512 !

La communauté de Cluny tient à vous présenter ses trésors...

Tout d’abord, Sr Françoise Le Mogne, née le 19 janvier 1907, elle aura bientôt 108 ans ; elle est la doyenne de la Congrégation !

Originaire de Ploumoguer, dans le Finistère, elle a fait profession le 7 septembre 1933, à l’âge de 26 ans. Infirmière, Sr Françoise a passé quelques 35 années au service des personnes âgées de l’hospice de St Jean de Losne, en côte d’or, (de 1934 à 1950 puis de 1957 à 1976), 7 années au sanatorium de l’Acarouany, en Guyane (1950 à 1957).
A 69 ans, en 1976, c’est la maison de repos de Chabeuil qui l’accueille, elle est au service des dames et sœurs aînées qui demeurent dans cette maison. Elle visite aussi les malades de l’hôpital tout proche et rend des services communautaires. C’est en janvier 1999 qu’elle se retire dans notre maison de Cluny, à 92 ans... un peu de repos bien mérité !
Son petit secret de longévité : elle adore les crêpes... bretonne bien sûr, cela va sans dire !!!

En respectant le rang d’âge, nous vous présentons Sr Jean Zipper, née le 10 septembre 1911, 103 ans.

Née à Kintzheim, dans le Bas Rhin, notre solide alsacienne a fait profession 8 septembre 1931, à 20 ans. De suite, elle part pour Pondichéry, en Inde, où elle restera 53 années. Enseignante, elle garde contact avec ses anciennes élèves et entretien avec elles, aujourd’hui encore, ne nombreuses relations.Elle qui à regret son cher Pondichéry en 1984 et reçoit son obédience pour Marseille, à la communauté du collège, où elle rend de nombreux services.
En 1986 elle arrive à Cluny, d’abord à la communauté de l’école du Sacré Cœur ; à 75 ans, toujours bon pied bon œil, elle rend quelques services, s’occupe de la bibliothèque et de l’accueil. En 2004, elle entre dans la maison de sœurs aînées. Sa vie de prière se fait plus intense pour tous ceux qu’elle a connu et qui continuent à lui témoigner leur affection.

Voici à présent Sr Marie Joseph Heiligenstein, née le 30 janvier 1913, 101 ans dans 4 mois.

Elle est également alsacienne, née à Wittelsheim, dans le Haut Rhin et a fait profession le 14 mars 1933, à l’âge de 20 ans. Envoyée des ses premiers vœux en Haïti, elle y restera jusqu’en 1991... 58 années au service des malade comme infirmière, dans les hôpitaux des Gonaïves et de Saint Marc, au dispensaire de Jacmel, dans les écoles de Hinche et Saint Martin. En 1991, elle revient en France, elle a 78 ans. Après un passage à Chabeuil, elle arrive à Cluny en 1998. Sr Marie Joseph est paisible et toujours heureuse des soins qui lui sont prodigués... sa plus grande joie : avoir des nouvelles d’Haïti-chéri !

Passons aux benjamines, Sr Thérèse Malpièce, née le 03 décembre 1914, 100 ans dans trois mois.

Sr Thérèse est née à Roberval, dans l’Oise. Elle a fait profession le 17 mars 1938, à l’âge de 24 ans. Infirmière puis surveillante de service, elle est envoyée en mission dans divers hôpitaux et cliniques en France ; Centre psychothérapique de Saint Yon à Saint Etienne de Rouvray (de 1938 à 1943), Clinique Saint Joseph à Senlis (de 1943 à 1947), Hôpital Gouïn à Clichy (de 1947 à 1953), Hôpital de Tournan (de 1953 à 1958), Clinique Chirurgicale Péan à Paris (de 1958 à 1972). Après un passage par Chabeuil, elle arrive à Saint Marcel en 1999, ou sa "retraite active" se transforme peu à peu en "retraite-repos". Sa santé l’oblige à venir à l’infirmerie de Cluny en mars 2012.

Enfin la "petite dernière", Sr Gabrielle Philipps, née le 19 février 1915, 100 ans dans quelques mois.

Encore une alsacienne ! Sr Gabrielle est née à Lembach, dans le Bas Rhin et a fait profession le 19 mars 1936, à 21 ans.Elle part pour Conakry, en Guinée, où elle passera 6 années ; elle est enseignante dans les écoles et œuvres pour enfants. A la suite de soucis de santé, elle rentre en France en 1942 et part pour Limoux, puis Caunes-Minervois, La Bastide, ou elle se consacre aux œuvres paroissiales.En 1978, elle reçoit son obédience pour Lyon, au foyer pour étudiantes, et y restera 8 ans. C’est en 1986 qu’elle rejoint Cluny ; l’école du Sacré Cœur tout d’abord, où elle rend de nombreux services, accueil, aumônerie de la santé, elle aussi participe aux colonies de vacances organisées pour les enfants. Puis, la fermeture de la communauté de "Cluny-Ecole" la conduit à la communauté de "Cluny-retraite", où elle arrive en 2005. A 90 ans passés, "elle rend visite aux personnes âgées !", nous dit-elle. A présent, l’heure de la retraite a sonné et Sr Gabrielle se repose à l’infirmerie de la maison !

Que de belles figures !

Merci, Seigneur, pour nos cinq centenaires ! Comme le dit le psaume " Vieillissant, il fructifie encore, il garde sa sève et sa verdeur." Les mémoires font peu à peu défaut, mais le cœur est toujours tourné vers l’essentiel : la prière, la mission, la vie !
Que leur souhaiter ? longue et belle vie... car elles n’ont pas fini de nous étonner !



 


Journée conviviale pour la nouvelle communauté de Quincampoix

 

26 août 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Quand une communauté se renouvelle quoi de plus normal que de commencer par passer un bon moment ensemble ! C’est ce qu’on fait les 4 sœurs de Quincampoix.

Direction la mer, à une heure de route, pour une journée culturelle et de détente dans le village de Varangéville sur mer. Là, se trouve la tombe de Georges Braque, la chapelle où il fut inhumé et un de ses vitraux, l’arbre de Jessé. Une guide à l’accent anglais a su rendre la visite riche et intéressante.

La mer étant à deux pas, l’irrésistible envie de mettre les pieds dans l’eau a eu raison des 4 sœurs… L’eau était certes fraiche, mais pieds et mollets furent trempés et la thalassothérapie fut fort apprécié !

Sr Marie Pierre, au tempérament aventureux, s’est risquée plus loin et a découvert une « mine » de moules !
Grâce à sr Pierre-Marie, toujours prévoyante, un sac sorti de sa poche et donné à Marie Pierre, cette dernière est partie à la pêche pour assurer le repas du soir.

C’est avec un bon kilo de moules la communauté a regagné la voiture.
Le diner était assuré, les joues colorées, les pieds soignés et la joie fraternelle présente !

Ce temps sympathique, s’est terminé par la prière commune et chacune s’est dit qu’il faudra recommencer car une journée pareille est un facteur de bonne santé et de construction d’une communauté.



 


Un temps convivial à Carmès avec les sœurs de Beauregard

 

26 août 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Dans la continuité de ce qui est devenu aujourd’hui une tradition à Carmès, nous avons été appelés, encore cette année, à renouveler un geste de partage au profit des communautés de sœurs qui travaillent dans des conditions difficiles en Afrique.

Ce geste nous vaut chaque année des remerciements de la part des congrégations bénéficiaires pour notre fidélité à les soutenir dans leurs missions au Congo.

Mais cette année les sœurs de St Joseph de Cluny de Beauregard ont tenu à nous remercier d’une manière plus significative en nous proposant une soirée-rencontre à la chapelle de Carmès, le samedi 9 août dernier.

Mr le recteur, les représentants de la paroisse et des Amis de la chapelle ont été heureux et, en même temps, honorés de ce geste en retour des sœurs.

Une soirée exceptionnelle

Exceptionnelle, le mot n’est pas trop fort, pour qualifier la soirée qui s’est déroulée dans une ambiance familiale, bon enfant, de prière, de simplicité et de convivialité sous le regard de Notre Dame de Carmès.

Le contenu était riche d’enseignement, de témoignages et d’expérience de vie en pays de mission.
Sœur Marie- Emmanuelle a su nous présenter, avec tout son cœur et l’élan missionnaire qui la motive, un diaporama complet de la congrégation des sœurs de St-Joseph de Cluny, dans le temps, hier et aujourd’hui, depuis sa fondation par Anne-Marie JAVOUHEY, le 12 mai 1807 à CHAMBLANC, près de CLUNY en Bourgogne.
Guy LE RALLIC en technicien expérimenté a été, il est vrai, l’homme de la situation pour traduire en image, sur grand écran, l’œuvre considérable de Anne-Marie JAVOUHEY et sa propagation rapide sur tous les continents.

Après un dernier chant à Notre Dame de Carmès, la soirée s’est terminée sur le parvis de la chapelle autour d’une table copieusement garnie de tout un assortiment de spécialités exotiques et bretonnes que chacun a su apprécier.

Mieux se connaître pour mieux comprendre

Mieux se connaître pour mieux comprendre la dimension missionnaire de notre condition de baptisés, c’est le grand enseignement que nous retenons de ce temps fort d’échanges avec les sœurs de St-Joseph de Cluny.
C’est aussi un encouragement pour l’Association des Amis de Carmès à poursuivre son action au profit des œuvres missionnaires du Congo.
Au nom de la paroisse et de l’association des Amis de la chapelle, un grand merci à la communauté de Beauregard et en particulier à Sœur Marie-Emmanuelle qui a été à l’initiative de ce rendez-vous.

Le correspondant paroissial.



 


De la Belgique à l’Angola

 

19 août 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le passage de Sœur Francisca à Faches Thumesnil nous a donné l’occasion de l’accompagner lors d’un pèlerinage à Notre Dame de Banneux, en Belgique.

Notre Dame de Banneux, la Vierge des pauvres

De passage à Cluny, Sr Marie André et Sr Bernadette nous ont expliqué les liens qui unissent à présent le diocèse de Caxito, en Angola, et ce haut lieu de pèlerinage en Belgique. Soeur Francisca avait été très touchée par ce lieu de pèlerinage, et de retour en Angola, elle avait témoigné de tout ce qu’elle avait vécu auprès de la Vierge des pauvres.

C’est ainsi que, le 31 mai 2014, une délégation du diocèse africain, composée de l’Évêque, 3 jeunes prêtres, 4 religieuses et deux laïcs, est venue à Banneux pour la consécration du diocèse de Caxito à la Vierge de Banneux.
Après la célébration, les pèlerins se sont rendu en procession à la source, pour prier Marie et lui demander de protéger le diocèse.

Le lendemain, après une messe internationale, ils ont pris la route de Paris pour aller découvrir la maison mère des sœurs de Cluny.



 


Double merci !

 

27 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le pèlerinage aux sources s’est achevé vendredi, les sœurs ont repris la route pour Paris, mais pas sans avoir partagé un dernier temps fraternel avec la communauté de Cluny.

C’est un double merci que nous avons vécu ce vendredi matin ;

- Merci à la communauté de Cluny pour l’accueil ; même si le temps est passé vite, partagé en multiples visites, toutes ont apprécié de se sentir chez elles dans cette grande maison.

- En retour, merci aux sœurs du pèlerinage ; c’est toujours une immense joie que de recevoir les sœurs de la Congrégation. Le monde entier se retrouve chez nous, dans la joie et la fraternité, et c’est tellement beau !!!

Nous vous partageons quelques photos prises lors de cette rencontre festive.
Bonne fin de session à toutes nos sœurs et bon retour dans leur mission !



 


Un certain 15 juillet..

 

23 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Avec l’arrivée de l’été, le temps des vacances s’annonce ou presque.
En attendant, quoi de mieux que de prendre un petit temps en communauté pour marquer la fête de notre Bienheureuse Mère.

Ainsi, nous voici parties cet après-midi à la découverte de la jolie petite église de Gourdon.Eglise romane du XIIème siècle, elle est placée sous le vocable de Notre Dame de l’Assomption.

Située non loin de Montceau-les-Mines et du Mont St Vincent, elle se détache du bruit, offrant un lieu propice à la contemplation (par ses magnifiques fresques) et au recueillement.

Une halte bienvenue pour se ressoucer en ce jour si particulier où nous fêtons Anne-Marie Javouhey.
Un lieu à ne pas manquer !

Bon été, la Commuinauté de Ciry-le-Noble.



 


Pèlerinage aux sources, suite !

 

28 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Après Chamblanc et la Cote d’Or, voici nos sœurs en Saône et Loire.

Depuis vendredi 18 juillet, nos sœurs du groupe de pèlerinage, résidant à Cluny jusqu’au 25 juillet, découvrent notre maison des Récollets.

Accompagnées par le Père Auduc, elle revisitent les débuts de la Congrégation et prennent le temps de se ressourcer. Sœur Marie Cécile leur fait goûter les lettres écrites par Anne Marie Javouhey.
Plusieurs d’entre elles découvrent l’Abbaye de Cluny et l’histoire des moines bénédictins, ainsi que celle des moines franciscains récollets, qui ont habité notre maison bien avant nous (1620 - 1790).

Ce lundi 21, elles se sont rendues à l’évêché d’Autun ainsi qu’à Paray le Monial.
Nos courageuses pèlerines sont aujourd’hui à Besançon, où Anne Marie Javouhey fit un essai de vie religieuse, avant de fonder sa propres congrégation.

Demain, c’est le départ pour Limoux, si cher au cœur de notre fondatrice, où les sœurs se sont données au service des malades de l’hôpital psychiatrique.
Puis, après un bref retour à Cluny, nos sœurs rejoindront Paris, la maison mère, où elles continueront leur session jusqu’au 11 août.

Nous souhaitons à chacune un temps ressourçant, fort et riche en fraternité, pour reprendre la mission qui lui est confiée.



 


Pèlerinage aux sources 2014

 

19 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Chamblanc aux couleurs du monde !

En ces jours d’été ensoleillés, un groupe de sœurs en session de ressourcement a vécu deux jours de pèlerinage aux sources ; journées très denses.

Accompagnées par le père Auduc (diocèse d’Autun) elles ont pu approfondir le message d’Anne Marie Javouhey par des visites : Musée des abolitions , forêt de la mémoire...
Une surprise bien appréciée les attendait ; célébration eucharistique dans la grange de Martial Pluyaut, aussi bien ornée que pour la fête d’Anne Marie.

C’est une grande chance de se retrouver entre sœurs du Pacifique ,des Antilles, de Madagascar ,de la Réunion, de St Pierre et Miquelon ,d’Haïti, d’Afrique Centrale, de Guinée, du Sénégal de France, et aussi d’accueillir des jeunes sœurs qui feront bientôt leur engagement définitif. originaires du Mozambique, du Portugal ,du Brésil, de Madagascar, du Sénégal, d’Haïti et des Antilles-Guyane…

Une autre communauté, des novices de l’inter noviciat de Chevilly la Rue (sœurs de la Providence) a rejoint la grande communauté internationale. Ce groupe commençait le circuit des 5 sites de la route des abolitions de l’esclavage.

Le pèlerinage s’est terminé par une veillée improvisée, autour du marronnier .Que d’éclats de rire, quelle joie !..



 


Fête d’Anne Marie Javouhey à Chamblanc

 

12 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

« Ce n’est plus une simple grange ! C’est une grange cathédrale !!! »

En effet Martial Pluyaut, propriétaire de la grange, (appelée grange d’Etienne… c’est là qu’Anne- Marie Javouhey a promis à Dieu de donner sa vie Au Seigneur) avec le concours de l’un de ses frères, a rendu ce lieu magnifique : Cadre de beauté dans un univers de bottes de paille et de foin, de tournesols éclatants.
La fête d’Anne-Marie normalement se souhaite le 15 juillet, mais elle a été célébrée ce 6 Juillet, pour des raisons pratiques.

Anne-Marie s’est engagée ici, au cours de la messe, véritable fête familiale, animée par une chorale dynamique et joyeuse, nous avons entendu des engagements d’Eglise. A l’offertoire : les enfants sont venus avec leur catéchisme en mains, précédés de Elodie devenue Nanette pour la circonstance…Marie- Hélène leur catéchiste a souligné la grande différence entre le nombre d’enfants baptisés…et catéchisés ensuite…

Nanette a présenté le tambour permettant d’appeler les enfants…La lanterne qu’elle utilisait pour conduire les prêtres dans une ferme lointaine… Elle bravait sa peur !

Après les enfants, se sont exprimées les jeunes filles confirmées le 11 Mai à Auxonne. Mariette, en accord avec Emilie et Eloïse, explique quelques moments importants de leur formation ;
- Découverte de l’Eglise, corps du Christ et la place de chacun dans ce corps…
- L’amour de Jésus et le pardon de toujours travers la parabole de la brebis perdue..
L’engagement prévu par Mariette, Eloïse, Emilie sera leur participation, à la rentrée prochaine, auprès des enfants à catéchiser dans la paroisse.
Blandine, la marraine d’Eloïse a parlé de l’importance d’accompagner les filleuls…C’est un engagement aussi.

Les pèlerins de Mana en Guyane et ceux de Rome, ont rapporté un tee shirt portant l’inscription « nous souhaitons la canonisation d’Anne-Marie Javouhey » et ils les ont mis pour la circonstance.
A Mana « on connaît mieux Anne-Marie qu’ici… » Réagissons !

En fin de célébration nous rendions grâce au Seigneur pour la force et l’amour mis au cœur d’Anne-Marie, pour le dévouement, la joie des acteurs de la réussite de cette belle fête familiale. Puis comme toujours de l’autre côté de la rue, le verre de l’amitié a été partagé, le soleil brillait.

« Tu as tant de choses à nous dire, au présent, Anne-Marie…. »



 


A la rencontre de leur future communauté !

 

10 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Deux jours pour mieux faire connaissance et pour découvrir un nouveau lieu… et un magnifique lieu…
Tel fut la proposition faite à sœur Marie Pierre et sœur Agnès qui vont rejoindre la communauté de Quincampoix en Août 2014.

Arrivées de la Bretagne et de la Région Parisienne, Sr Marie-Pierre et Sr Agnès ont été accueillies par les trois sœurs de Quincampoix, Sr Emmanuelle, Sr Marie-Claude et Sr Pierre-Marie. Sr Marie-Yvonne, notre provinciale, était également de la rencontre.

Pour Sr Marie-Pierre, qui ne connaissait pas la maison, la surprise fut grande de voir une battisse si grande en un lieu si beau… c’est presque la vie de châtelaine !!!!

La joie de la rencontre et de la découverte a présidé ce temps.
Pour favoriser la convivialité et la découverte, une journée détente fut organisée à l’abbaye du Bec Helloin, avec eucharistie, pique-nique et visite des alentours.

Ces deux jours furent un bon moment de partage et sont les prémices d’une vie fraternelle à poursuivre.

Bonne route à la communauté.



 


De Rouen à Maisons Alfort

 

12 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

C’est avec une grande disponibilité et avec sérénité que Sœur Maria del Carmen a accueilli sa nouvelle obédience pour Maisons-Alfort où elle est arrivée le mercredi 2 juillet 2014.

Après 30 années passées à la Communauté du Sacré Cœur de Rouen, elle ouvre une nouvelle page de sa vie missionnaire et elle découvre déjà avec intérêt les appels auxquels elle pourra répondre dans les mois à venir.

C’est de tout cœur que la Communauté de Maisons-Alfort l’accueille et se réjouit de sa présence avec la certitude qu’elle apportera le meilleur d’elle-même et le chaud soleil d’Espagne !



 


Rencontre des associées de Dijon

 

9 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

C’est ce samedi 05 juillet que les associées de Dijon se sont retrouvées avec sœur Chantal à Chamblanc pour leur dernière réunion avant l’été.

Rendez-vous avait été pris à 11h30. Après un petit moment de retrouvailles, nous sommes toutes allées voir la Grange d’Etienne qui venait juste d’être préparée et décorée pour la messe du lendemain en l’honneur d’Anne-Marie Javouhey.

Après un repas partagé avec les sœurs de la Communauté, nous avons commencé l’étude d’un texte des actes du rassemblement des familles spirituelles 2013. L’une d’entre nous avait eu la chance de participer à ce rassemblement, avec sœur Chantal, cet automne à Lourdes et les textes des conférences nous ont permis toute l’année écoulée de « travailler » un peu plus la notion de familles spirituelles rattachées aux congrégations.

Ce samedi, nous avons donc d’avantage « creusé » la notion de charisme et de spiritualité en général, et plus particulièrement en lien avec la congrégation des sœurs de Saint Joseph de Cluny.

Nous avons découvert qu’il y a 3 caractéristiques principales pour vivre une spiritualité
- une manière de dire Dieu
- un chemin pour aller à Dieu
- une famille spirituelle

Nous sommes aussi, en tant que baptisés, tous responsables (laïcs et religieuses) de la vitalité du charisme, ce don de l’Esprit Saint fait quelqu’un pour le bien de tous.

Comment vivons nous, nous les associées, le charisme d’Anne-Marie Javouhey ? Ce mystère du Christ sauveur est-il au cœur de nos vies, de nos actions de chaque jour ? Qui est garant du Charisme ?

Après un temps d’échange riche sur cette thématique... il était l’heure de nous quitter... Après un bon goûter nous sommes rentrées chez nous pour faire grandir durant les vacances ce don qu’Anne-Marie nous propose, avant de nous retrouver à nouveau à la rentrée pour partager nos diverses expériences.



 


Le loup dans la bergerie

 

9 juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

L’été nous donne l’occasion de recevoir de nombreuses visites... c’est ainsi que, le temps d’un repas, nous avons accueilli le loup.

En ce début de mois de juillet, la communauté de Cluny a reçu la visite d’un artiste peu banal : le loup ! Il est venu, en toute simplicité, animer un repas, chanter et surtout nous raconter son engagement dans la préservation des animaux de la forêt.

Merci à Sébastien, frère d’une de nos sœurs en communauté, ainsi qu’à Ingrid et William. Bonne continuation à tous les quatre et bonne tournée !

site de la compagnie Grain de Trimalice
http://graindetrimalice.free.fr



 


Départ de la communauté de Senlis

 

1er juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

C’est avec beaucoup d’émotion que toute l’équipe éducative et les anciens personnels, ont dit « au revoir » aux trois sœurs de la communauté.

On peut presque dire que durant toute la semaine les « au-revoir » se sont succèdés…

En effet, lundi 23, c’est tout le conseil d’administration, le directeur diocésain et quelques autres personnalités qui, autour d’un repas, ont rendu hommage à la présence des sœurs durant tant d’années. Madame Le Tarnec, présidente de l’Association de Gestion a rappelé ce que chacune des sœurs a donné, a témoigné et remercié chacune d’elle.

Le mercredi ce sont toutes les personnes engagées dans la catéchèse qui, avec Madame Logeais, Adjointe en Pastorale Scolaire, ont pris le temps de partager un temps d’action de grâce pour le service, la présence et l’engagement des sœurs dans l’annonce de Jésus Christ.

Enfin, Vendredi 27, à l’occasion du départ en retraite de plusieurs personnels, les sœurs ont été à nouveau fêtées. Plusieurs prises de parole ont rappelé la présence tout à la fois discrète et majeure des sœurs au sein de l’établissement scolaire.
Un petit mot fut adressé à chacune, reprenant les particularités, les qualités, les originalités de chacune. Mais il y a surtout eu des mots qui redisaient combien elles avaient su rayonner de Celui qui les fait vivre.
Les personnes ont retenu des idées forces souvent évoquées par les sœurs : « il faut toujours rendre grâce, avoir confiance et accomplir ce que le Seigneur veut dans nos vies »

Voilà trois idées fortes importantes et sages…
Si on les prend en compte dans son quotidien, elles doivent permettre d’avancer avec sérénité sur le chemin qui est propre à chaque personne.

A chacune des sœurs nous souhaitons d’être dans l’action de grâce pour tout le vécu à Senlis, de faire confiance sur le nouveau chemin qui s’ouvre et de se laisser façonner et guider par le Seigneur.



 


Au revoir à la communauté du Sacré Cœur à Rouen…

 

1er juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce jeudi 26 Juin était bien sûr un moment d’émotion intense… pour Sr Aline, Sr Maria, Sr Marie-Véronique et Sr Jacqueline, ainsi que pour tous les parents, les équipes éducatives, les enfants et les jeunes.

Tous ont entouré les sœurs pour leurs adresser un immense merci pour leur présence depuis des décennies et pour leur souhaiter bonne route vers leur futur.

La journée s’est partagée en deux grands moments :
-  Dans l’après-midi, tous les enfants de l’école maternelle et primaire ont proposé un spectacle aux sœurs. Ils ont rivalisé d’imagination en reprenant le chant « adieu monsieur le professeur » en « adieu les sœurs du Sacré Cœur » avec des couplets bien ciblés ! Cet instant fut à la fois magique et émouvant… 400 petits enfants qui chantent de tout leur cœur et viennent les uns après les autres offrir des fleurs et faire un bisou, parfois des câlins, cela ne laisse pas de marbre… Les quatre sœurs se sont laissées toucher et porter par ces enfants qui auront été au cœur de leur vie.

-  En fin de journée, ce sont les plus grands, jeunes et adultes qui ont honoré la présence des sœurs. Mr Vallet, chef d’établissement, coordinateur de l’ensemble scolaire du Sacré cœur, avec de belles images, a rendu hommage aux sœurs. Il a également ouvert les horizons en invitant non pas à demeurer dans la tristesse ou la nostalgie mais à rendre grâce pour tout ce que les sœurs ont donné pendant tant d’années et à se réjouir de la vie qu’elles vont apporter là où elles vont.
Puis il y a eu les cadeaux… avec un brin d’humour, Sr Aline, qui part en Bretagne, a reçu un bonnet rouge !!!! Les autres sœurs ont reçu symboliquement une clef pour fermer la porte de Rouen et ouvrir celle de leur nouvelle destination.

Avant de se rendre au buffet, un chant, accompagné par des musiciens, fut repris par toute l’assemblée… il redisait l’essentiel du témoignage des soeurs : l’amour pour toute personne.

Autour du magnifique buffet, préparé avec délicatesse par les personnels de restauration, les sœurs ont accueilli les messages de chacune et chacun, évoqué des souvenirs et échangé des souhaits.

Une page se tourne…
« On dit que partir c’est mourir un peu, mais s’en aller pour chercher Dieu c’est trouver la vie"
C’est cela le cœur de la vie religieuse, chercher Dieu…

"*Alors à chacune des sœurs, nous souhaitons, sur votre nouveau chemin, d’aller à la rencontre de Celui qui donne Vie
BON VENT à chacune"



 


La caravane de la visitation

 

1er juillet 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

150 ème anniversaire de l’arrivée des sœurs de Saint Joseph de Cluny, des Pères de Saint Jacques et des frères de Ploërmel en Haïti.

En 1864, les missionnaires des Pères de Saint Jaques, des Frères de l’Institution Chrétienne et des sœurs de Saint Joseph de Cluny arrivaient ensemble en terre Haïtienne.

Proclamer les merveilles de Dieu

Toute cette année 2014 a été tournée vers ce beau jubilé, préparé et vécu par les trois congrégations, ensemble ; plus de 7000 personnes, sans compter les élèves des différentes écoles, ont participé à la clôture de cette année jubilaire, en Juin 2014.

La caravane de la visitation

C’est dans ce contexte qu’une délégation de frères, de sœurs, de prêtres de Saint Jaques, accompagnés de leur Évêque, est arrivée en France. Baptisée la "Caravane de la Visitation", elle avait pour objectif de
. Vivre un retour aux sources des trois Congrégations ; en Bretagne (Ploermel et Saint Brieuc), en Bourgogne (Chamblanc, Cluny), à Paris.
. Faire un pèlerinage dans la foi, se souvenir de tous les missionnaires qui se sont embarqués vers Haïti
. Témoigner de ce que sont devenus ces instituts, témoigner de la vie de l’Eglise, de la vie en Eglise.

Nos frères et sœurs sont donc venus deux jours, à la rencontre de la communauté de Cluny ; temps fort d’échanges, de questions diverses sur la vie des communautés, sur la lente reconstruction du pays après le séisme.
La rencontre a été passionnante, en particulier pour nos sœurs aînées qui ont vécu une expérience missionnaire en Haïti.

Merci à vous pour ce temps d’ouverture sur l’Eglise universelle, vécu tout simplement, dans une profonde unité fraternelle
 !



 


Communauté de Chamblanc

 

30 juin 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Un projet de détente et de repos communautaire réussi

Là où l’Atlantique rencontre la Manche était le lieu retenu !
Le petit village proche de Brest et la maison de famille de Soeur Chantal nous ont accueillies.

Au menu.. trois bonnes journées de respiration, prière, contemplation, découverte, face à Ouessant, au rythme des marées, de la pêche aux moules, aux bigorneaux (dégustés ensuite)…

Les Abers, les sentiers côtiers, les rochers (chacune avait le sien), les chapelles, la pointe St Mathieu, les phares… dans le vent iodé, sous un soleil éclatant, une atmosphère très fraternelle. Voilà ce qui a rempli de joie nos yeux, nos cœurs et notre âme.

On dit que chez les bretons, il pleut tout le temps….mais là-bas il y a le Gulf Stream !



 


Pas de limite d’âge pour créer !

 

23 juin 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Atelier peinture à Cluny

Quelques objets de récupération trouvés au grenier, un peu de peinture, beaucoup de concentration, un zeste de créativité... voilà les ingrédients de l’atelier peinture !

Nous passons un bon moment et en plus, nous décorons la maison !



 


Des animations qui apportent de la joie…

 

23 juin 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A Ker Levenez, la maison de sœurs aînées en Bretagne (Morbihan), la vie est ponctuée d’animations diverses.

C’est ainsi qu’à l’infirmerie, les temps forts de la liturgie sont agrémentés de panneaux qui permettent aux sœurs qui sont un peu perdues, de mieux se représenter les choses.

Ces éléments visuels font que, parfois, les sœurs réagissent de façon à nous étonner.

Il y a aussi des animations plus « récréatives », tel l’après-midi crêpes, normal direz-vous pour la Bretagne !
Il y a quelques semaines, des amis proches des sœurs sont venus, avec leur matériel, pour confectionner des crêpes. La communauté les a dégustées avec enthousiasme et "bien que l’âge soit là, l’appétit est bien présent aussi !"

Merci à toutes celles et ceux qui prévoient et animent ces moments.



 


Fête des voisins à Chamblanc

 

19 juin 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Corinne et Claude racontent la fête des voisins à Chamblanc

Anne-Marie Javouhey a passé toute sa vie à s’occuper de son prochain. Alors quoi de plus normal que la première fête des voisins s’organise dans le quartier de son enfance.

Nous nous rejoignons tous dans la cour de sa maison natale, accueillis par les Sœurs de la communauté.

C’est avec le beau temps au rendez-vous et la bonne humeur d’une trentaine de voisins que s’est passée cette première rencontre.

Des mets variés et délicieux, cuisinés par les plus jeunes, ont été très appréciés. Nous espérons que ce n’est que le début d’une longue histoire et que l’année prochaine, d’autres viendront nous rejoindre



 


Atelier chant de Cluny

 

17 juin 2014 2014 par Sr Claude-Marie

Depuis bientôt deux ans, la communauté a la joie d’accueillir Dominique et Monique Maison. Temps de chant, de détente ensemble, ou chacune apporte sa voix.

"Petits bonheurs partagés", tel est le nom de l’Association animée par Dominique et Monique Maison. Intervenant dans des maisons de retraite, des foyers pour handicapés, ces deux passionnés de rencontre et de partage viennent nous rendre visite environ tous les deux mois.

Cet atelier chant est un vrai grand bonheur partagé par nos sœurs de la communauté et de l’infirmerie. Dans la vie quotidienne, les souvenirs se troublent, les mémoires peuvent s’embrouiller, mais quelle merveille de voir et d’entendre nos sœurs, atteintes de la maladie d’Alzheimer, entonner les chants de leur jeunesse. Les mots reviennent, le souvenir s’éveille... et comme disait notre sœur Dominique, avec un grand sourire, juste en sortant de la salle de chant, "je ne sais plus ce que l’on vient de faire, mais c’était drôlement bien !!!"

Pour en savoir plus sur "petits bonheurs partagés", cliquez ici :
>http://www.petitsbonheurspartages.fr]



 


Commémoration de l’abolition de l’esclavage

 

14 juin 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Mardi 10 Juin 2014, comme habituellement depuis maintenant 6 ans, les jeunes du Lycée du Val de Saône Anne-Marie Javouhey se sont retrouvés dans la grange pour faire mémoire de l’abolition de l’esclavage.

Sr Agnès Thévenin animait cette rencontre annuelle.

Cette année l’idée force était de faire contraster les conditions de vie difficiles des esclaves avec toutes les belles choses mises en place pour faire avancer l’abolition. C’est ainsi que 4 jeunes ont lu à deux voix, lentement et solennellement, des textes faisant mémoire de cela.
Après chaque lecture, quelques passages forts étaient repris et un silence d’intériorisation faisait suite.
On a bien sûr évoqué la figure d’Anne-Marie Javouhey, active dans la préparation à la liberté des esclaves.

Puis, le Maire de Chamblanc, présent à cette célébration, a « barré » les images représentant l’esclavage.
Mr Bez, membre de l’association « sur la route des libertés de Chamblanc à Mana » a lu le décret d’abolition de 1848, puis trois bougies ont été allumées pour signifier la liberté. Un dernier temps d’intériorisation fut proposé.

Les adultes, une fois encore, ont été frappés par la capacité des jeunes à passer du « tout bruit » au silence…
Ils semblaient manifestement touchés.

Ces « traditions de temps forts » dans les établissements peuvent vite devenir des points de repères pour les jeunes…

Je fais aujourd’hui un rève...

Je rêve qu‘un jour, sur les rouges collines de Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.(…)

Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans un pays où on ne les jugera pas à la couleur de leur peau, mais à leur caractère.

Je rêve qu’un jour, même en Alabama, (…) les petits garçons noirs et les petites filles noires, les petits garçons blancs et les petites filles blanches, pourront tous se prendre par la main, comme frères et sœurs.

"Je fais aujourd’hui un rêve !”
Martin Luther King, "I have a dream," 28 août 1963 (États-Unis)



 


Pèlerinage à Chamblanc

 

28 mai 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Voici quelques jours, la communauté de Chamblanc a accueilli une délégation d’environ vingt-cinq personnes originaires de Trinidad et Tobago, venues se ressourcer sur les traces d’Anne-Marie Javouhey.

Il s’agissait d’associés ( Laïcs qui essayent de vivre de la spiritualité d’Anne-Marie) et d’amis, ainsi que deux sœurs des Antilles anglaises.

Après une visite de Paris, ils sont restés 3 jours à Chamblanc, pour visiter les lieux de vie de la Fondatrice, puis ont repris la route vers Rocamadour, Toulouse, Lourdes, Fatima, avant de repartir du Portugal vers les Antilles.

Nous leur souhaitons un bon ressourcement !



 


1er mai en terre Picarde

 

10 mai 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

La communauté du Mesnil Saint Firmin s’est jointe au pèlerinage organisé sur les pas de St Vincent de Paul de Gannes à Folleville

400 ème anniversaire de l’arrivée de Monsieur Vincent à Folleville

Alors que le temps est pluvieux, froid et venteux, une centaine de pèlerins s’élance sur des chemins de campagne en ce 1er mai . Pourquoi marchent t’ils ? il y a 400 ans Monsieur Vincent arrivait au château de Folleville, dans la famille de Gondi.
Après avoir entendu la confession d’un meunier il est bouleversé, alors Monsieur Vincent parcourt les villages pour exhorter la population à la conversion

" L’amour est inventif jusqu’à l’infini "

Cette journée de marche, accompagnée de chants, de temps de prière, d’échanges et de pauses, nous conduit jusqu’à l’oratoire St Vincent au milieu des champs, où nous avons vénéré les reliques du saint
Une procession, précédée par le coeur de St Vincent de Paul, nous entraîne jusqu’à l’église de Folleville où se trouve la chaire où St Vincent prêchait il y a 400 ans !

Cette démarche spirituelle et festive se termine par une Eucharistie concélébrée par deux prêtres lazaristes et cinq prêtres diocésains.

Oh combien Saint Vincent de Paul a dû se réjouir... ce qu’il a semé porte fruit



 


Prière à Anne Marie Javouhey

 

27 janvier 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sœur Marie Cécile, de la communauté de Cluny, nous partage une prière à Anne Marie Javouhey.

Bienheureuse Anne Marie Javouhey
accueillante à tous, apprends-nous
à dépasser les apparences pour voir en chaque personne
un frère ou une sœur à aimer, à aider, à soutenir.
Apprends-nous à recevoir d’elle
ce qui peut nous faire grandir ensemble.
Inspire-nous le geste à faire, la parole à dire
pour que chacun reconnaisse l’Amour de Dieu à travers nous.
Transforme le cœur de tes filles d’aujourd’hui et de demain
pour qu’en elles la Mission du Christ
se réalise en tout temps et en tout lieu.
Obtiens-nous de vivre en plénitude, à ta manière,
le don que nous avons reçu par notre baptême
et notre consécration religieuse.



 


25 ans de vie religieuse... Merci !

 

19 avril 2015 2015 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Sœur Marie Emmanuel Téchi vient de fêter ses 25 ans de vie religieuse. Voici un extrait du témoignage qu’elle a lu lors de la célébration eucharistique.

"... Je rends grâce pour ce jubilé, parce que le Seigneur a été source de fécondité dans ma Vie, il m’a fait beaucoup de « Clins Dieu » la joie de Vivre, la joie d’aller vers les autres, joie en Communauté….

Joie d’avoir été en mission avec des jeunes pendant des années, joie d’avoir été en mission auprès des prisonniers.
Joie de travailler auprès des malades…
Joie avec la Communauté des sœurs de Kerlévénez qui continuent à donner la Vie !

Merci pour le centuple de la mission, de sa fidélité de chaque instant…
Merci pour tous les visages rencontrés de la Caraïbe à l’Océan Indien, pour les visages de l’Europe.

Comment ne pas dire Merci, Merci Seigneur !

Seigneur tu es mon fidèle compagnon, « Tu sais Tout, tu sais bien que je t’aime. »
« Tous les jours de Ma vie, Seigneur, tu es avec moi, rien ne va me manquer. Tu me prends par la main pour diriger mes pas. Tu es là, Seigneur, tous les jours de ma Vie, Seigneur tu es toujours avec moi. »

25 ans, nouvel élan !
25 ans, nouveau départ avec Passion et enthousiasme !
25 ans, avec Toi, toujours Avec Toi, Jésus-Christ mon Seigneur.

Alléluia ! Alléluia ! Magnificat !



 


Du Mesnil Saint Firmin (Oise) à Antony (Val d’Oise)

 

24 novembre 2016 2016 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Quelques personnes ayant connu sœur Marie-Odile Thibeaudot au cours des années 1994 à 2003 au Mesnil St Firmin et gardant mémoire d’une présence active au niveau de la grande paroisse Anne-Marie Javouhey (35 villages), ont voulu lui témoigner affection et reconnaissance en cette année où elle fait mémoire de ses 90 printemps

C’est à la communauté des sœurs d’Antony qu’ont eu lieu les retrouvailles ; accueil chaleureux, joyeux, heureux !
Une belle table était préparée pour les visiteurs qui ont partagé le repas avec la communauté. Un petit punch délicieux, ainsi que quelques chants, ont égayé un excellent déjeuner

Sœur Marie-Odile émue et touchée a évoqué le bon vieux temps au Mesnil Saint Firmin : les rencontres à la communauté, les préparations de messes menées "tambour battant", les multiples déplacements dans les différents villages et les journées festives chez les uns et chez les autres...

Elle a aimé la proximité des jeunes de la maison d’enfants, la simplicité des relations de voisinage, l’inattendu d’un secteur rural en pleine mutation et la restructuration de la grande paroisse "Anne-Marie Javouhey"

Ce temps de rencontre lui a fait revivre des instants particuliers tout en lui permettant de voir combien son passage de 9 années à la communauté du Mesnil a laissé des traces heureuses et bienfaisantes dans les cœurs et dans les mémoires.



 


L’abolition de l’esclavage

 

17 mai 2017 2017 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

A l’occasion de la Journée nationale des Mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions,
Les Maires des communes de Jallanges, Seurre, Chamblanc,
Le Président de la Communauté de communes Rives de Saône,
Les membres de l’Association « Sur la route des libertés de Chamblanc à Mana »
ont invité la population à la journée commémorative du 10 mai 2017.

Célébrations du 10 mai 2017 à Chamblanc

En ce 10 mai 2017, cette cérémonie s’est déroulée à la forêt mémoire de Jallanges (Côte d’Or), lieu de naissance d’Anne-Marie Javouhey, fondatrice des Sœurs de St Joseph de Cluny et « abolitionniste hors du commun ».

Une forêt de 49 tilleuls, plantée en 2011, par des descendants d’esclaves affranchis dans le village de Mana en Guyane française.

Pour répondre à cette invitation, dès 9 h ce matin-là, une centaine d’élèves des écoles du Jacquemard, de la Cité Verte, du Collège Dinet de Seurre et du Lycée Anne-Marie Javouhey de Chamblanc avec leurs enseignants convergeaient vers ce lieu de Mémoire pour un hommage républicain et honorer cette grande dame Anne-Marie Javouhey, que le Roi Louis Philippe appelait, « Un grand homme ».
De nombreux habitants, parents, amis étaient présents

Après les allocutions des élus, chants et poèmes ont été lus en hommage à l’abolition de l’esclavage et la fraternité entre les peuples, dépôt de gerbe par les trois Maires, minute de silence et Marseillaise chanté avec émotion.

Pour terminer cette grande journée, à 19 h 30 dans la salle des Fêtes de Seurre, présentation d’un film documentaire « Anne-Marie Javouhey, de Cluny à Mana » avec la présence du producteur Philippe Djivas, du réalisateur Jean-Michel Dury et d’Edith Farine co-auteure qui ont ensuite échangé sur le sujet, avec les participants de la soirée.

Un apéritif offert par la municipalité et repas pique-nique tiré du sac ont clôturé cette belle journée ensoleillée, de découvertes et d’amitié.

Nous vous donnons rendez-vous le 10 mai 2018, à la forêt Mémoire de Seurre. Alors ? à l’année prochaine…

Les sœurs de la communauté de Chamblanc.



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://sjclunyfrancesuisse.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=5&lang=fr

Les communautés


Agenda
octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

newsletter