Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
http://sjclunyfrancesuisse.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=28&lang=fr

Temps forts communautaires



Bon anniversaire au site de la Province !

 

4 mars 2015 2015 par Sr Claude-Marie

Aujourd’hui, 04 mars 2015, nous fêtons le premier anniversaire du site de la Province France Suisse.

En effet, le 4 mars 2014 était mis en ligne le site sur lequel vous êtes en train de surfer !

Quelques 365 jours plus tard, soit 8760 heures, nous vous proposons un petit bilan de cette première année de vie virtuelle !

- 48 141... c’est le nombre de visites reçues, soit une moyenne de 131 visites par jour sur un an.

- répartition des visites : c’est Anne Marie Javouhey qui est en tête, mais c’est normal direz vous ! Vous êtes nombreux à venir à sa rencontre, et nous en sommes très heureuses ! Viennent ensuite les actualités dans la province et les nouvelles des communautés.

Merci à tous ceux et celles qui ont laissé un message... c’est un encouragement à faire du site un lieu de rencontre et de partage. Merci à tous ceux qui nous ont rendu visite ; n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions ! A très bientôt !



 


Sous le soleil de Bretagne

 

19 mai 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

165 ème anniversaire de fondation de la Congrégation des filles de Marie

Les communautés de Gourin et Ti Mamm Doué ont participé à la rencontre organisée par la Congrégation des « Filles de Marie », venant de l’île de la Réunion, au service des pères spiritains de l’Abbaye de Langonnet (56).
Celles ci fêtaient leur 165 ème année de fondation (mai 1849-mai 2014)

En ce dimanche 18 mai, les sœurs ont souhaité associer à cet événement les religieuses des communautés voisines.

Soleil, convivialité, prière, partage ont agrémenté une après-midi lumineuse et joyeuse.



 


Clin d’oeil, préparation du mondial

 

14 mai 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Les sœurs de l’infirmerie de Cluny sont en pleine préparation du mondial de Rio.

L’entrainement est intense, sous l’œil attentif de l’entraîneur, quatre ans et demi, neveu d’une sœur de la communauté. Seront elles fin prêtes pour le match d’ouverture ?



 


Veillée Pascale à Ti Mamm Doué

 

2 juin 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Triduum Pascal à Ti Mamm Doué
L’assemblée animée par le Père B.M. Berger (Dominicain de Tours) était essentiellement formée de personnes seules qui fréquentent régulièrement notre Maison.

L’intensité du recueillement portait à la prière lors des offices nocturnes et des célébrations du vendredi saint.
L’allégresse de la nuit pascale, introduite par le feu, rehaussée par des danses d’Israël, s’est poursuivie autour du verre de l’amitié.
Ce Triduum a rassemblé divers Continents et bien des cœurs, pour fêter le Ressuscité, temps de convivialité et de joie.



 


Rencontre diocésaine de la vie consacrée

 

12 mai 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Samedi 10 mai, les religieux et religieuses du diocèse d’Autun-Chalon-Mâcon (Saône et Loire), se sont retrouvés pour leur rassemblement annuel. Cette rencontre avait lieu cette année à la communauté de Taizé.

La journée diocésaine de la vie consacrée a rassemblé, sur la colline de Taizé, une centaine de religieux et religieuses, de vie contemplative et apostolique, ainsi que des vierges consacrées.

La rencontre s’est déroulée en trois temps, avec trois intervenants :
. Frère Aloïs, prieur de la communauté œcuménique de Taizé,
. Le père Georges Auduc, délégué épiscopal à la vie religieuse sur le diocèse,
. Notre Évêque, Monseigneur Benoit Rivière.
Tous les trois, selon leur charisme propre, nous ont entretenus des mystères de l’Eglise et de la nouvelle évangélisation.

Frère Aloïs : "La foi, c’est se risquer sans cesse à la confiance"

Frère Aloïs campe son propos sur le mystère de l’Eglise et les jeunes ; que cherchent t’ils ? "Découvrir le mystère de l’Eglise, c’est aider les jeunes à s’ouvrir au transcendant... par le silence, qui nous tourne vers Dieu et vers les autres. Reconnaître sa présence qui nous dépasse, offrir l’espérance dans la société d’aujourd’hui, portée au mécontentement et au découragement.
Dieu a souvent préparé les grands changements de l’histoire, d’une manière cachée. La foi, c’est se risquer sans cesse à la confiance."

Père Georges Auduc : "C’est du Christ que nous tenons tout, et c’est lui qui nous comble"

Le Père Auduc nous emmène à Corinthe, avec la lettre de Saint Paul aux chrétiens de Corinthe. Il souligne que la communauté ne tenait que par l’assistance du Saint Esprit ! Au fond, les conflits ont toujours été une avancée dans la foi, d’où prise de conscience de la fragilité de nos communautés.
Le message de foi est donné par celui qui est envoyé, et ce message nous dépasse. C’est du Christ que nous tenons tout, et c’est lui qui nous comble. C’est ainsi que nous sommes engagés dans la construction de l’Eglise.

Monseigneur Benoit Rivière "Le Pape François nous invite à bouger nos schémas, à déplacer nos manières de penser, il fait appel à un réveil missionnaire."

Le Père Évêque souligne l’aspect "vie consacrée et évangélisation", en s’appuyant sur les textes récents, pour raviver notre enthousiasme.
Les consacrés ont pour mission d’entrer dans l’intimité de l’Unique Missionnaire, le Christ, en étant des "ouvreurs" du dialogue. La vie consacrée, c’est la vie baptismale qui va jusqu’au désir fou de se conformer à Jésus Christ. Alors, nous sommes témoins.

Temps de partage, de convivialité, d’échange

Petits groupes de partage, temps du repas partagé ensemble, rencontres spontanées tout au long de la journée, temps eucharistique qui nous a tous rassemblés, avec les frères de Taizé, dans une communion profonde... chacun, chacune est reparti dans sa communauté respective, le cœur rempli de joie et d’espérance à porter au monde !



 


Partage sur le voyage en Guyane

 

11 mai 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Lundi 05 mai, Sr Agnès est venue à la communauté de Cluny partager son voyage en Guyane en présentant un diaporama. Moment fort pour nos sœurs qui ont apprécié cette escapade le temps d’un après midi.

C’est un beau et émouvant voyage à Mana qu’ont vécu nos sœurs aînées. Sr Agnès nous a retracé le voyage du groupe des maires et des représentantes de la Province de France en février dernier (voir l’article dans l’onglet « actualités ») ; visite de Mana, accueil chaleureux des Guyanais, rencontre avec nos sœurs.

Acarouany, Saint Laurent du Maroni… tous ces lieux si chers à Anne Marie Javouhey que plusieurs sœurs de la communauté de Cluny connaissent bien, pour y avoir vécu durant leurs années de vie religieuse.

Merci à Sr Agnès pour cet après midi passionnant et merci de nous avoir fait sentir toute l’émotion de ce grand voyage. Nous avons été touchées de voir combien Anne Marie Javouhey compte au cœur des hommes et des femmes qui font sa connaissance, à travers le témoignage de sa vie, son œuvre, ses écrits.



 


Profession de Foi, Ciry le Noble

 

7 mai 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Retraite de Profession de Foi sur les pas de la Bienheureuse Anne-Marie Javouhey

Mardi 29 avril 2014 c’est avec joie et entrain que 24 jeunes de « Kté4 » de la paroisse St Matthieu (doyenné de Montceau-les-Mines) se sont mis en route avec leurs catéchistes et quelques parents en direction de Chamblanc pour rencontrer un témoin sur leur chemin de foi : la Bienheureuse Anne-Marie JAVOUHEY.

Rassemblés depuis la veille pour un temps de retraite, ils ont sillonné les lieux à l’écoute de son histoire, à l’écoute de son message pour nous aujourd’hui.

Magnifique journée, riche et intense en découvertes, réflexion et partages sans omettre les bons fous rires !

Grâce aux sœurs de la communauté de Chamblanc, qui furent les guides et porte- parole d’Anne-Marie, chacun (jeunes et adultes) est reparti avec allant, porteur de cette invitation à continuer dans la foi le chemin pour « écrire, à notre tour, une histoire d’amour ».

Merci Seigneur, Merci Anne-Marie, Merci les sœurs
"Ah ! C’était trop bien, est-ce qu’on pourra revenir ?!! "



 


Goûter inter-communautaire !

 

22 avril 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

En ce lundi de Pâques, les sœurs des communautés de Ciry le Noble et Chamblanc ont rejoint les sœurs aînées de Cluny

Temps fraternel en ce lundi 21 avril ; les sœurs de Chamblanc et Ciry le Noble sont venues passer un temps fraternel à la communauté de Cluny.

Partage du repas, temps festif à l’infirmerie, retrouvailles, échanges... oui, comme le dit si bien le psaume, "qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères (et des sœurs !) de vivre ensemble et d’être unis".

Merci à nos sœurs pour ce joyeux temps fraternel !



 


Prière pour les vocations

 

11 avril 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Ce dimanche 6 Avril 2014, était proposé un temps de prière pour les vocations en l’église Saint Christophe, à Créteil, en lien avec le monastère invisible*.
Ce sont nos communautés de Thiais et Maisons Alfort qui ont pris en charge l’animation

Après avoir accueilli les personnes, les sœurs ont brièvement présenté leur Congrégation Saint Joseph de Cluny et surtout partagé l’esprit dans lequel cette prière allait se dérouler, compte tenu de leur spiritualité.

Le chant "la plus grande joie de Dieu" a ouvert le temps de prière, puis s’en est suivi un long temps d’accueil de la Parole de Dieu (Rm 8, 9-17). Ce dernier a permis à chacune et chacun d’intérioriser, de « ruminer » les mots, les phrases… lesquels étaient projetés et soutenaient ainsi la prière.

Puis le psaume, écrit avec les mots d’Anne-Marie Javouhey, a été chanté. C’était une belle façon de faire connaître quelques passages des nombreuses lettres écrites par notre fondatrice.

Comme il se doit, l’intercession s’est ouverte aux dimensions du monde et c’est en portugais, anglais, wolof et français, que furent proclamées les intentions. Après chacune une bougie était déposée au pied de l’autel.

Seigneur, envoie ton Esprit Saint sur tous les baptisés. Qu’il les transforme et les enracine dans ton amour. Donne-leur la grâce de la fidélité. Visite chacun, enlève en lui toute tristesse, incertitude ou désunion. Donne à tous la paix intérieure. (en portugais)

Seigneur, nous te présentons toutes les familles de la terre. Prions pour qu’elles soient des foyers d’amour et d’unité, des cellules de vie qui transmettent à leurs enfants la joie de l’Evangile. (en français)

Dieu, notre Père, regarde avec tendresse tous les prêtres du monde entier que Tu as donnés à ton Église et tous ceux que Tu appelles à consacrer leur vie au service du royaume de Dieu et de leurs frères. Que ton Esprit Saint les soutienne ! (en wolof)

Seigneur, Tu as dit : Vous êtes la lumière du monde. Nous t’offrons cette lampe, symbole de notre consécration. Allume en nous le feu de Ton amour, pour que nos vies soient lumières pour tous. (en anglais)

Au jour de l’Annonciation, la Vierge Marie a répondu spontanément à l’appel du Seigneur. Toute l’assemblée s’est unie à elle, aidée par les sœurs indiennes qui ont prié et dansé le Magnificat

Le Notre Père et la prière d’oraison ont conclu la prière.



 


Centenaire de Sr Denise

 

31 mars 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Le 8 mars, la communauté de Ker Levenez a eu la joie de fêter le centenaire de Soeur Denise Leteure.

Sa famille était présente ainsi que monsieur le maire, Marc Ropers, et les communautés de Bretagne. Nous avons commencé par la messe présidée par notre aumônier le père Germain.
Belle journée, pour tous, Soeur Denise a apprécié de boire un verre de champagne pour l’occasion !

Peut-on résumer cent ans de vie en quelques mots ?

Le 5 février 1914 naît à Mayenne la petite Marie Louise ; le jour même de sa naissance, elle fut baptisée. Le 8 septembre 1942 sr Denise entre au postulat chez les sœurs de la Miséricorde de Caen. En 1944, elle fait profession. sr Denise fait connaissance avec le monde de la santé, par un premier stage en chirurgie à l’hôpital de Caen.

En juin suivant, c’est le débarquement des alliés sur les côtes normandes. Sans relâche, ne comptant pas sa peine, elle soigne de grands blessés. A tout instant, avec ses compagnes, elle côtoie la mort. A cette époque, pas de cellules psychologiques pour soignés et soignants…Et voilà la libération ! Joie délirante, au milieu des décombres !

Retour à l’hôpital, sr Denise fait ses études d’infirmière.La congrégation de la Miséricorde de Caen a été douloureusement touchée par la guerre, l’ordre fusionne à la congrégation des sœurs Saint Joseph de Cluny
C’est alors, qu’elle rejoint l’Institut , avec quelques unes de ses compagnes. C’est un grand tournant dans sa vie. Le 11 février 1964, elle prononce ses vœux perpétuels dans sa nouvelle famille religieuse.

Sa nouvelle mission : infirmière à domicile, chez les "ch’tis" à Coudekerque, puis à Raismes-Sabatier. Après le « plat pays » voici les "montagnes noires" : Gourin, avec un petit dispensaire et un lycée-collège. Ensuite, elle est envoyée à l’infirmerie des pères du Saint Esprit à l’abbaye de Langonnet. Durant une dizaine d’années, elle soigne les pères en retraite, avec compétence et dévouement.

80 ans ! il faut penser à se reposer ! La maison de Plouray l’accueille, puis ce sera Ker Lévénez, pour un repos devenu plus important.

"Le 5 février 2014 nous fêtons tout un siècle que vous terminez et 70 années de vie, données entièrement au service du Seigneur. Joyeux Jubilé Sœur Denise !
Les coureurs du stade courent pour une couronne de laurier, écrit saint Paul ; pendant 70 ans de profession religieuse, vous avez bien couru, vous avez mérité…une couronne de platine.
Belle fête et bon anniversaire sœur Denise !"



 


Huit junioristes indiennes à CHAMBLANC

 

31 mars 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Elles sont venues à 9... 8 jeunes sœurs indiennes faisant une expérience de vie communautaire hors de leur pays et sœur Teresa RAI, conseillère générale.
Elles sont venues aux sources de la congrégation... elles sont venues pour voir de leurs yeux, toucher de leurs mains les lieux où Anne-Marie Javouhey a vécu ses jeunes années... elles sont venues prendre dans leur cœur tout ce que leur fondatrice a semé des années auparavant.

Mardi 18 mars après-midi

Avec la petite Nanette de Chamblanc (Honorine) et Josépha, une amie de la communauté, elles sont parties sur les chemins empruntés par Anne-Marie, jeune adolescente, traversant la forêt pour accompagner les prêtres réfractaires à la ferme du Cheffin. Découvrant en premier la forêt de la mémoire où les arbres plantés rappellent les esclaves qu’Anne-Marie a libérés. Puis direction la Renouillère où Anne-Marie participait au travaux des champs avec toute la famille... premiers champs à cultiver avant d’autres champs ceux du peuple des hommes. Cette marche a été riche en émotion. Voir au-delà des lieux actuels pour appréhender les lieux du passé, les lieux connus par Anne-Marie.
Quand on est d’Inde et qu’on est en mission en France ou en Espagne, la langue commune est bien entendu l’anglais. C’est donc en anglais que la prière du soir a réuni sœurs indiennes et sœurs de Chamblanc.
Pour la veillée du soir, quels bons moments tout en couleurs chatoyantes, chants et danses ! Parées de leurs plus beaux saris, nos neuf sœurs ont présenté à la communauté et aux amis un spectacle ébouriffant et très rythmé... Lorsque nous avons tous participé à la danse finale... le souffle de nos jeunes sœurs nous a un peu manqué. Merci à vous pour toute votre dynamisme et votre joie.

Mercredi 19 mars : Saint-Joseph

Grande fête en ce jour pour la congrégation et grande fête aussi pour nos jeunes sœurs indiennes qui sont les premières sœurs indiennes à célébrer Saint-Joseph à Chamblanc.
Pour l’occasion, dès le petit déjeuner la fête était au rendez-vous avec la spécialité française du petit déjeuner : le croissant.
La prière du matin a été l’occasion pour chacune de remercier le Seigneur des grâces reçues en ce lieu source. Chacune a déposé près de l’icône de Saint-Joseph un symbole signifiant les dons qu’Anne-Marie leurs a offerts. Ce fut aussi le moment de recevoir un petit « fagot » de blé de Chamblanc... blé qui donne ce bon pain qui permet d’avancer au loin.
Chamblanc, c’est aussi le noviciat de France. Petite visite des lieux... et là, plusieurs de nos jeunes sœurs indiennes auraient bien voulu « recommencer » leur noviciat et seraient bien restées à la communauté de Chamblanc.
La matinée est passée trop rapidement en visite du village. D’abord la grange d’Étienne où lors d’une messe clandestine Anne-Marie se consacre à Dieu le 11 novembre 1798. Puis la visite de l’Eglise avec ses beaux vitraux retraçant les moments clés de la vie d’Anne-Marie. Église où elle a fait sa première communion. Prière commune auprès de la statue d’Anne-Marie. Puis recueillement auprès des tombes de la famille Javouhey et des sœurs de Saint-Joseph de Cluny.
Pour la messe, c’est l’abbaye de Cîteaux qui a reçu notre petite troupe. Quelle belle messe de Saint-Joseph avec le chœur grégorien des moines ! Là aussi, chacune a été heureuse de vivre cette belle célébration en un lieu chargé d’histoire.
Après un repas de fête, le début d’après-midi nous a permis de visiter l’exposition qui retrace l’implication d’Anne-Marie dans le processus d’abolition de l’esclavage et cela avant même la date officielle de l’abolition. Cette exposition permet aussi de voir comment, dans chaque pays du monde, les filles d’Anne-Marie Javouhey œuvrent toujours de nos jours à mettre chaque homme, femme et enfant debout.

Et voilà... c’est déjà fini... il faut reprendre le bus pour aller toujours à la suite de la fondatrice à Chalon-sur-Saône et à Cluny... mais là, c’est une autre histoire.

Merci à vous, chères sœurs du bout du monde d’être venues de si loin nous montrer qu’Anne-Marie a encore tant de choses à nous dire. Merci de nous avoir fait vivre tant de moments riches et profonds à vos côtés.
Corinne, associée de DIJON



 


Week-end "Au service de la mission"

 

19 mars 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

34 sœurs de la Province France-Suisse se sont retrouvées pour un temps de réflexion, de partage et d’apport sur le thème de « la joie de l’Évangile », exhortation du Pape François.

Est-ce que l’Évangile est source de joie pour moi ?

Comment la joie de l’Évangile transforme ma vie personnelle, communautaire ? Comment sommes-nous interpellées par la piété populaire dont nous parle le Pape François aux numéros 122 à 126 ?

Rassemblées à la communauté Anne Marie Javouhey,à Paris, les sœurs ont échangé sur ces interpellations, partageant leur temps entre
- des travaux de groupes autour de questions sur l’exhortation du Pape François :
- des temps en assemblée, pour la remontée des travaux de groupes
- des enseignements du Père Etchévéry sur ce même thème

Mieux qu’un résumé, laissons la parole à quelques-unes d’entre elles :

- « Ce sont toujours des moments forts que nous vivons au sein de la province ; des partages fraternels où chacune peut s’exprimer en vérité.
A partir de l’exhortation nous sommes invitées :
. à sortir de nous-mêmes, de notre confort, pour aller vers les pauvres, les petits en gardant le charisme d’A-M Javouhey.
. à nous incarner dans une culture,
. à faire la fête à chaque petite victoire,
. à se situer « de passage » à l’image d’Abraham.
Le weekend a vraiment été vécu dans une ambiance dynamique, libre, qui manifeste bien que l’Evangile est source de joie, qu’il fait vivre pour qui s’engage à la suite du Christ car, évangéliser commence par un renouvellement intérieur »

- L’exhortation "la joie de l’Évangile" est un texte génial en lui-même. Pouvoir le lire, l’actualiser entre sœurs, c’est encore mieux ! Puisse t’il renouveler notre vie religieuse, et nous faire vivre dans une Église "en sortie, goûtant à la joie missionnaire, brûlée de la rencontre avec une personne qui donne à la vie un horizon pour tous les peuples…" Dans ces mots de notre Pape, je suis sûre qu’Anne-Marie Javouhey serait très à l’aise ! Et nous ? »

- Voilà ce qui me marque : la joie de l’Évangile remplit le cœur de toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Une invitation à poursuivre la rencontre, à marcher avec audace et confiance, sans se lasser, ni se troubler de l’imprévu. Le renouvellement d’une « joie qui se vit dans les petites choses de l’existence quotidienne, comme réponse à l’invitation affectueuse de Dieu »

Le samedi soir, un temps leur a été proposé pour découvrir le site de la Province, en ligne depuis peu et un diaporama sur le séjour en Guyane de Srs Marie-Yvonne, Chantal et Agnès.

Comme d’habitude, elles ont eu grande joie à se retrouver, à se rencontrer et à prendre des nouvelles des unes et des autres.

Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine… !!!!
14 et 15 Mars 2015



 


Une belle rencontre...

 

13 mars 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Samedi 8 et Dimanche 9 Mars, Marie, en provenance de la Bretagne a été accueillie par la communauté de Maisons Alfort. Cette jeune fille se prépare à partir vivre une expérience de service en Inde du Sud.

Durant ces deux jours Marie et la communauté ont pris le temps de faire connaissance et de partager.

Le but de cette rencontre était de permettre à Marie de passer du temps avec une communauté, de voir comment vivent les sœurs, de faire davantage connaissance avec la vie et l’œuvre d’Anne-Marie Javouhey, de découvrir la spiritualité des sœurs de Cluny et d’avoir une immersion, avant de partir.
Marie a partagé également la prière de la communauté.

Elle a pris du temps avec sr Agnès,qui accompagne le projet des départs à l’étranger. Elles ont réfléchi à tout ce qui doit être vu avant de partir : conditions d’accueil, matérielle, préparation personnelle, préciser les attentes et les « obligations »…

Ces deux jours ont été l’occasion d’un enrichissement mutuel.
La fraicheur et les questions de Marie ont permis aux sœurs de dire ce qui les fait vivre et d’accueillir ce qui fait la vie d’une jeune étudiante.



 


Les sœurs aînées patissières

 

15 mars 2014 2014 par Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon

Durant quelques semaines, la communauté de Cluny a accueilli en stage Nathalie, une jeune étudiante allemande ; occasion de partager et de vivre des temps forts ensemble.

Nathalie est une jeune allemande de 19 ans ; dans le cadre d’une association d’échanges entre l’Allemagne et la France, elle a passé quelques semaines dans notre maison fin décembre 2013. Si le but premier était d’améliorer son français et de connaître les réalités de travail en France, ce fut une occasion de vivre de belles rencontres.

Après un temps d’échange animé sur son Pays, sa famille, Nathalie nous a proposé de partager une tradition de son pays ; les biscuits de l’Avent. Et voilà nos sœurs transformées en pâtissières, sous le regard attentif de Nathalie. C’est l’occasion d’échanger, de montrer ce que l’on sait faire, de se détendre... et de prendre rendez vous pour les déguster ensemble.



 


Conception et développement : bonnenouvelle.fr

http://sjclunyfrancesuisse.fr/spip.php?page=imprimer_rubrique&id_rubrique=28&lang=fr

Les communautés


Agenda
octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

newsletter