Soeurs de Saint-Joseph de Cluny-France Suisse Saint-Pierre et Miquelon
http://sjclunyfrancesuisse.fr/Les-giboulees-du-Charisme-d-Anne-Marie-Javouhey?lang=fr
      Les "giboulées" du Charisme d’Anne Marie Javouhey

Les "giboulées" du Charisme d’Anne Marie Javouhey

Début mars s’est déroulé le weekend Mission, qui rassemble chaque année les sœurs de la Province ! Cette année, elles ont approfondi l’identité de la Congrégation, avec la Participation de Mme Pascale Cornuel, Historienne.


Dès le Vendredi en fin d’après-midi, c’est une belle et joyeuse arrivée de 30 sœurs venues de tous les coins de France-Suisse , pour partager ce qui, dans la vie d’Anne-Marie nous stimule aujourd’hui dans nos communautés et nous aide à vivre du Charisme qu’elle nous a laissé !

Volonté de Dieu et service du Prochain

Samedi matin, après un partage de Foi en petits groupes sur la Parole de Dieu du jour, Pascale CORNUEL situe son intervention et précise son point de vue d’historienne :
Pour Anne Marie Javouhey, le charisme est représenté par deux richesses :
- La Volonté de Dieu, « Lui »
- Le service du prochain, « Eux »

L’Esprit missionnaire selon Mère Javouhey, c’est la FOI en DIEU et la CONFIANCE en l’HOMME.

Pascale nous embarque à Mana ! Annoncer quel Dieu ? et promouvoir quel homme ?

A ces questions, la réponse d’Anne Marie Javouhey, fondatrice de la Congrégation, est celle d’une praticienne que Pascale, passionnée d’Anne marie Javouhey., veut nous faire re- découvrir, particulièrement, dans la fondation du village de Mana en Guyane française. Car, c’est là dit-elle, qu’Anne Marie a développé son « système d’évangélisation". C ‘est dans cette situation-là que l’on remarque très fort sa Foi en Dieu et la Confiance en l’homme… Sa persuasion devient certitude : DIEU SOURCE DE LA FORCE. Et sa Confiance est inébranlable : « Mettez toute votre confiance en Dieu…… et si quelquefois vous succombez par fragilité, reprenez courage, plus qu’auparavant…. »

"Et vous, que dites vous ? Pour vous, qu’est-ce que le charisme ?"

Samedi après- midi , nous nous retrouvions en petits groupes pour essayer de présenter l’essentiel du charisme de la congrégation ! A vrai dire, ce fut une gageure, car le résultat des diverses expressions annoncées nous laissait insatisfaites !
D’où, reprise de conscience beaucoup plus forte : « Si le charisme est un don de Dieu, il est donc à accueillir comme tel et de constater que l’on ne met pas la main sur Dieu ; ainsi, « La Sainte Volonté de Dieu », telle l’image du « Feu divin » qui animait Anne Marie, si nous cherchons trop à le définir, nous risquons de l’éteindre !

Comme elle, nous avons à nous situer en » femmes de terrain » cf. lettre 14
« … Je ne ferai point consister mon Amour en paroles, mais dans les œuvres. Je ferai mon possible pour soutenir et allumer le Feu divin dans les âmes qui me seront confiées. »

En conclusion avec Sr. Marie-Pierre :

Oui, gardons au cœur l’image du feu pour notre charisme, car à vouloir trop analyser et décortiquer les mots, on éteint le feu. Simplement, venir s’en nourrir, et non mettre la main dessus : cela signifie que l’on a déjà été brûlé !

Avec le mot Conversion : pour libérer le feu, secouer les « cendres » et se mettre dans le réel, aujourd’hui, comme Anne Marie Javouhey !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Dans la Province

Les communautés


Agenda
décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

newsletter